Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Onanisme.jpg

 

( A lire avec le sourire, comme on devrait toujours ( presque ) faire. ).  PSC-II.png( psc : petit sourire en coin ). 

 

 

On croyait, depuis la loi sur la mariage pour "tous" que les déviations sexuelles n'existaient plus, et que nul ne saurait être inquiété pour ses orientations sexuelles.

 

Or voici que la justice poursuit un brave type qui préfère les émois solitaires, et manuels, dans les lieux publics, au popotin de ses petits camarades. C'est son choix, non ? Où va-t-on mesdames et messieurs? Aaah! la réaction n'a pas encore dit son dernier mot. Il faudra en toucher un ( de mot ) à Tatie …...Christiane, et à tonton Pierre.

 

En plus les épanchements concernés ont eu lieu à la Fnac, c'est dire si le sanctuaire culturel fut honoré de l'esprit du temps, alors, quoi ?.

 

Eh bien la justice veut attenter à la liberté d'un homme libéré au nom d'on ne sait quelle discrimination sexuelle, ce qui est anti-cons-ti-tu-tionnel!

 

Pour quel motif ? Le spectacle, peut-être, ou le trouble émotionnel qu'il cause à certain(e)s, allez savoir. S'il faut tenir compte de tous les emmerdeurs, il n'y aura plus jamais de plaisir : la gêne sera partout au point d'en devenir une véritable gégène. C'est pourquoi les autorités françaises, dans leur immense sagesse et avec  le souci du bien commun qui est le leur ont su museler comme il fallait ces pisse-vinaigre de la Manif pour tous.

 

Alors, quelle mouche a piqué ces présumés juges pour qu'ils se rendent ainsi coupables de trouble de jouissance ? 

 

Car, quel obscurantisme, n'est-ce pas ! on se croirait au moyen âge. Une fois de plus, ce sont les juges, que l'on devrait poursuivre. Ou ces fainéants de législateurs qui croient qu'ils en ont fini avec le progrès social ( et humain ) alors qu'il reste tant à faire. Oh, lalalala! On dirait que c'est la mer que nous labourons!

 

Heureusement, quand deux frégates ( au sens de Jean Genet, qui a écrit « mais viens ô ma frégate, juste une heure avant ma mort »! ) se tripotent ou s'embrassent ou exposent leurs petites manies devant des enfants, on les laisse tranquilles. Pas les enfants, les frégates!

 

Il est vrai que le lobby du sexe manuel a du mal à se mettre en place en tant que corps constitué. Sans doute est-il encore à un stade trop artisanal. Là est peut-être l'explication de cette forme inexplicable de ségrégation sexuelle qui fait honte à la France, pays des dwas de l'homme, pourtant.

 

Cliquer ICI :

http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/29/1741259-sexe-air-rayons-fnac.html#xtor=EPR-1

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Foufou 01/11/2013 00:37


Mais bien sûr des femen à Notre Dame...Pa ni
pwoblem!                                                    
Le lieu semble plus important que la chose.


Ne sont pas données à tous les neuf conscences du mal-fini       P.C.

Claude HOUËL 31/10/2013 21:14


Cherchez l'erreur :


Si le même Manuel s'était comporté en "vrai" agresseur sexuel avec menaces et attouchements non consentis, il risquait, selon la Loi, jusqu'à cinq ans de prison.


Sachant que, sous christiane , on ne va plus en prison jusqu'à cette peine mais on se voit offrir une peine de substitution,on peut, dès lor, sedemander si le "brave" homme n'aurait pas pu
s'éviter dix mois de prison et bousculant la pauvre dame...

MFJF 31/10/2013 13:04


Mais alors que dire de tous ces "b.......s" de mouches qui polluent notre existence que ce soit dans les administrations, les services publics et même au sommet de l'Etat!!!! La Justice n'est pas
juste....pour tous!!!


MFJF