Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

La pensée du jour.

 

 

le-20penseur_jpg.jpg

 

 

Un portrait psychologique de Lénine.

 

 

( Le XX ème siècle a été le siècle des idéologies, et du mensonge, des idéologies mensongères. L' Allemagne des années 20 et 30, et pas seulement l'Allemagne, a cru au caractère messianique d'un monstre qui s'appelait Adolphe Hitler.

La Russie, et pas seulement la Russie, a cru au caractère messianique de Staline, qui ne céda en rien dans l'horreur à Hitler.

Des centaines de millions d'hommes  ont adoré les tristes et effrayantes idoles que furent Mao Tsé Toug, Ho Chi Minh, Fidel Castro, pour ne nous en tenir qu'aux "étoiles" de première grandeur.

Mais Lénine dont la charogne embaumée est encore offerte, en un mausolée qui porte son nom, sur la place rouge  à Moscou, ne leur céda en rien sur le terrain de l'horreur.

La monumentale biographie que lui a consacrée madame Hélène Carrère dEncausse ( éditions Fayard) est, à cet égard effroyablement révélatrice.

J'en extrait cette citation d'un compagnon de lutte du leader bolchévique Piotr Struve. Ce portrait psychologique date d'avant la révolution de 1917.A défaut del ucidité philosophique P. Struve ne manquait pas d'intuition psychologique. 

 

E.Boulogne.

 

 

Lenine.jpg

 

Lénine :

 

" L'impression que me fit Lénine, et qui me restera toujours, était déplaisante...Je l'ai senti aussitôt comme un ennemi, même lorsque nous étions encore proche... La brutalité et la cruauté de Lénine - que j'ai percues dès notre première rencontre - étaient indissolublement liées à une irrépressible passion du pouvoir... Ce qui est terrible chez Lénine, c'est le mélange d'ascétisme personnel, de capacité à flageller autrui, qui s'exprime dans une haine sociale abstraite et une froide cruauté politique".

 

P.Struve.