Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Le "président" se serait rendu au chevet de Valérie, ce matin dès l'aube ( pour échapper aux journalistes. Mais l'envoyé spécial du Scrutateur était là. Bien que .M. Groland ait refusé de s'exprimer auprès d'un journaliste de dwate, la photo que nous avons faite de lui, à la sortie de la visite, semble témoigner du fait que Valérie, n'est pas encore mourante ( euphémisme ).

 

 

Depuis 1946, en France, les femmes votent. Et depuis 1968, non seulement elles votent, mais elles lisent les journaux. C'est même l'un des drames de la parité, car Eva Braunweiler est une fidèle lectrice de "Closer"...

-cid_image001_jpg-01CF0F1C-1-.jpg





Comme on le sait, la tigresse a un sacré fichu caractère.

 

Et comme, jeudi dernier elle a voulu marquer son désaccord avec la ligne éditoriale de son magazine préféré, du coup elle a tapé sur Groland, qui l'a carrément envoyée à l'hôpital. L'escalade, quoi ! Honteux et confus, le Jules de la tigresse est aller s'égayer, et c'est dans les bras d'une artiste de la chose qu'il a retrouvé quelques forces pour mener à bien sa lourde tache - et et pour laver l'horrible tâche que des comploteurs malintentionnés ont tenté de jeter sur son honneur.
Conscient de ses devoirs, et fidèle à tous ses engagements comme d'habitude, le président de la République française - maison fondée en 1792 - sourit, comme s'il ne s'était rien passé, tandis que la première dame de France ex-aequo tweete partout que et si le Don Juan de la rue du Cirque doit sa bonne fortune présidentielle à une histoire de cul, c'est peut-être une histoire de cul qui en tirera la chasse...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Robert Mounier 14/01/2014 01:12


Cher Scrutateur, mille fois merci!


Les aventures de ce cher président Bidochon sont une bouffée d'air pur dans notre quotidien si tristounet...allez vous continuer ce feulleton? L'actualité  réelle est si morose qu'il suffit
d'un peu d'humour, façon comedia dell'arte, pour redonner un peu de piment à notre quotidien. Avez vous l'intention de sortir bientôt une version B.D. où mieux, une série télé? Ce serait
formidable, ce personnage de Bidochon est si attachant.


Décidemment rien ne vaut la fiction, le réel est si prévisible, nos hommes politiques par exemple avec leurs discours stéréotypés et leurs promesses électorales jamais tenues!


Les aventures du président Bidochon nous montrent au moins des personnes qui ont du coeur, des vrais gens quoi!


Je stoppe là mon délire, et vous salue bien bas poour votre travail d'imagination qui nous offre tant de bonheur.