Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Desforges? Droit dans ses bottes? 



Que penser d'un préfet, préfet de région, de surcroît, qui assiste (ou participe) à une réunion au cours de laquelle une brute saute par-dessus une table pour rosser son interlocuteur, et qui ne peut mener son projet à terme, trois hommes du RAID l'en empêchant ?
 
Il n'y a rien à penser, du reste.
 
Cependant, quand le prefet dément l'agression en question en disant qu'à aucun moment la vie de M. Angele (président du Médef)n'a été en danger puisqu'il était protégé par le RAID, on peut se demander ce que vaut la parole de l'Etat ?
 
Bientôt, M. le Préfet de la Guadeloupe nous dira que M. Domota (l'agresseur, le despote du LPK) est un homme tout à fait pacifique et que le RAID n'assiste au réunions que pour porter des rafraîchissments, le personnel de service étant en grève contre la pwofitassion...
 
SI d'aucuns prêtent à un certain Nicolas Desforges la paternité de la formule "droit dans ses bottes" relative à Alain Juppé, et s'il s'agissait de l'actuel préfet de région de la Guadeloupe (qui pourrait bien être le même homme), une chose serait sûre : le temps l'aura assoupli ; il est très souple devant les bottes de... DOMOTA. 

I. Nina.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article