Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) A gauche le dégeulasse Stéphane Guillon ( Thénardier ) 2 ) Charles Dullin, dans une version ancienne et remarquable des Misérables de Victor Hugo, au cinéma.
1 ) A gauche le dégeulasse Stéphane Guillon ( Thénardier ) 2 ) Charles Dullin, dans une version ancienne et remarquable des Misérables de Victor Hugo, au cinéma.

1 ) A gauche le dégeulasse Stéphane Guillon ( Thénardier ) 2 ) Charles Dullin, dans une version ancienne et remarquable des Misérables de Victor Hugo, au cinéma.

La « France », non pas la France réelle – aujourd'hui souterraine – mais la France de ces messieurs les bobos pourris qui donnent « le ton », vulgaire et semblable à cette chose puante et qui n'a pas de nom, dont parlent les écritures,– cette France là donc soutenue depuis Jack Lang par le ministère de la cul-ture, occupe le devant de la scène et nous asphyxie de ses miasmes putrides.

 

A la télévision, entre autres, elle plastronne, éructe, rote, pète ( avec ou sans la bouche ) éjacule ses gros crachats striés, bleu/rouge.

 

Elle plastronne. Car elle se sait au-dessus des règles, légales, et ce qui est plus grave encore, des règles du bon goût.

L'article qui suit, constate le traitement que le sieur Guillon fait subir à Nicolas Dupont-Aignan pour avoir fait alliance avec Marine Le Pen, choix discutable, - peut-être – mais choix permis par les principes démocratiques qui sont encore en principe ceux de la nation française.

Lisons, écoutons.

 

Le Scrutateur.

 

Guillon contre Dupont-Aignan: la haine tranquille

La nazification autorise tout, même l’immondice


 

( http://www.causeur.fr/stephane-guillon-nicolas-dupont-aignan-44119.html?utm_source=Envoi+Newsletter&utm_campaign=6b0c4ba5f6-Newsletter&utm_medium=email&utm_term=0_6ea50029f3-6b0c4ba5f6-57276201 )


 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
HONTE à ceux qui emploie cette s..... veuillez excuser mon language mais là.... je ne peux me retenir . Je n'en voudrai pas pour faire le ménage chez moi, il se prend pour qui ? c'est une serpillière.... pas rinçée en plus ! dehors... il mérite de bon gros coups de pieds au cul. Pour le coup oui j'enrage, salir les autres c'est facile pour cet avorton, alors pourquoi l'on ne le salirait pas ??????
Répondre