Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Macron inféodé à l'Europe de Bruxelles offre aux britanniques le vaccin français. C'est le coup de trop.

Plus « européen bruxellois » que quiconque, Emmanuel Macron laisse échapper à la France la chance d'offrir au monde un vaccin anticovid efficace et sans danger. Il faudra s'en souvenir en 2022. (LS).

 

https://www.youtube.com/watch?v=LYv6QMJhygA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ch.Etzol 09/08/2021 12:02

Pourtant, il présente de nombreuses qualités, en tous cas un bon espoir (extraits d'un article sur le site "mes vaccins.net)

Le vaccin VLA2001 mis au point par le laboratoire Valneva est un vaccin à virus inactivé. Il se démarque des vaccins actuels par le recours à un procédé plus ancien et éprouvé, déjà utilisé dans plusieurs vaccins à usage humain tels ceux de la poliomyélite, de l'hépatite A, de la rage ou de la grippe. Sans entrer dans trop de détails techniques, il présente néanmoins certains avantages par rapport à ses concurrents

VLA2001 est formé du coronavirus responsable de la covid 19, le SARS-CoV-2, cultivé sur cellules Vero (des cellules d’origine animale – rein de singe- mises au point et contrôlées pour éviter toute contamination du vaccin par un autre agent). Le virus produit est concentré, "tué" par action d'un agent chimique, puis purifié. Pour induire une immunité efficace et durable, le virus inactivé doit être associé à des adjuvants. A la suite des essais effectués chez l'animal (essais précliniques), c'est une association de deux adjuvants qui a permis d'obtenir le meilleur taux d'anticorps neutralisants et d'orienter la réponse immune vers une composante cellulaire Th1, plus protectrice.

Le vaccin VLA2001 est entré en phase d'essai clinique le 16 décembre 2020. Il s'agit du premier essai mené chez l'homme, de phase 1/2, destiné à évaluer l’innocuité, la tolérance et l’immunogénicité du vaccin sur 150 volontaires sains âgés de 18 à 55 ans. L'étude a été conçue pour tester 3 doses différentes de vaccin, chacune devant être administrée deux fois à 21 jours d'intervalle. Les résultats sont attendus pour avril 2021.

Le vaccin VLA2001 devrait pouvoir être conservé entre 2 et 8 °C. Si les essais de phase 1/2 en cours, puis de phase 3, sont concluants, Valneva espère solliciter une autorisation de mise sur le marché (AMM) au mois d'octobre 2021. Les procédés éprouvés utilisés pour la fabrication devraient simplifier l'évaluation par les autorités de santé. D'ici là, le vaccin aura peut-être l'occasion de montrer s'il est actif contre les variants de SARS-CoV-2 qui tendent à supplanter la souche originale du virus.

Les preneurs de décision viendront ensuite vanter le "made in France"...