Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

L'esclavage : Vaudrait-il mieux faire silence ?
L'esclavage : Vaudrait-il mieux faire silence ?

Le titre de cet article n’exprime pas l’avis du Scrutateur, mais celui d’un nombre important de personnes, du moins pour toute la partie du dossier sur cette monstruosité que fut l’esclavage ( qui, hélas ! continue dans certaines parties du monde ) où l'Afrique pourrait se trouver au banc des ...acuusés.

Parmi ces personnes il y en a encore aujourd’hui, en France, et notamment madame Taubira, puisque la proclamation par le parlement français de « l’esclavage comme crime contre l’humanité » ne vaut que pour la traite atlantique, et non pour les autres traites dont il est question dans les documents qui suivent, notamment le premier d’entre eux. ( particulièrement suggestif ).

On peut se demander pourquoi Christiane Taubira, une femme si cultivée, et généreuse, et ardente ( à ce que croient notamment certains, et même ici, en Guadeloupe – j’en connais –  ) a pu procéder comme elle l’a fait.

Peut-être a-t-elle ses « raisons » que la raison ignore?

Mais laissons là à ses « raisons », et à ses contradictions.

Ce qui nous importe, c’est la vérité, la vérité seule.

 

Le Scrutateur

 

 

( I ) N'en pas parler : https://www.youtube.com/watch?v=4DaXgrPgsNY&feature=youtu.be 

 

 

( II ) Une synthèse utile sur le phénomène monstrueux de l’esclavage, et son exploitation au XXI ème siècle encore.   http://www.lescrutateur.com/article-29877544.html

 

( III ) Le problème des « réparations » ( un débat dans Le Courrier de la Guadeloupe ) :

 

http://www.lescrutateur.com/2014/05/un-debat-sur-le-theme-de-l-esclavage-et-des-reparations-dans-l-hebdo-le-courrier-de-guadeloupe.html

L'esclavage : Vaudrait-il mieux faire silence ?
L'esclavage : Vaudrait-il mieux faire silence ?
L'esclavage : Vaudrait-il mieux faire silence ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dissident 07/02/2016 01:14

04 février 2016

Des enfants soudanais vendus comme esclaves en Arabie

Le père Antonio Fernandez est prêtre trinitaire au Soudan, il était de passage en France à l’occasion de la Nuit des Témoins organisée chaque année par l’Aide à l’Église en Détresse (AED). Il répond à Christianophobie Hebdo :

"Quelle est votre vocation en tant que trinitaire ?

L’ordre a été créé pour venir en aide aux chrétiens persécutés et particulièrement pour aider au rachat des chrétiens vendus par des musulmans sur les marchés d’esclaves. C’est ce que nous faisons donc au Soudan.

Comment procédez-vous ?

Il nous est interdit de nous installer en tant que religieux au Nord-Soudan évidemment ; nous entrons donc illégalement ou légalement pour des raisons différentes. Pour le rachat des esclaves, nous entrons après avoir pris contact avec les mercenaires qui vendent ces enfants. Nous sommes obligés de le faire illégalement. Une fois sur place, nous nous rendons sur les marchés et rachetons ces enfants, qui sont vendus environ 300 euros.

Qui sont ces enfants ?

Ce sont systématiquement des enfants du Sud-Soudan, c’est-à-dire à la peau noire (contrairement aux habitants du Nord qui sont arabes) et non-musulmans. Au Nord-Soudan, tous les Noirs que nous voyons sont tous des esclaves, puisqu’aucun habitant n’a la peau noire dans le pays. C’est à cela que nous savons que l’esclavage est toujours d’actualité dans cette région. C’est une pratique courante dans les pays musulmans, et certains des enfants enlevés sont même envoyés en Arabie Saoudite pour y être vendus. [...]

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/02/des-enfants-soudanais-vendus-comme-esclaves-en-arabie.html