Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

L'article d'Henri Hude "Lettre ouverte à Napoléon, paru récemment sur le Scrutateur, n'a pas tellement plû à notre ami Eric Nogard. il explique pourquoi. LS. 

Photo-Eric-EG-NOGARD-copie-1.jpg

 

Page 1 sur 6

Eric E.G. NOGARD

(Napoléon paya l’Ardoise.)

Peut être reproduit même partiellement moyennant l’autorisation de l’auteur.

Chemin Nogard, 24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France – MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102 Port. : 0696856708 E-mail : eric.nogard@orange.fr

Eric E.G. NOGARD

Chemin Nogard,

24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France – MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102 Port. : 0696856708 E-mail : eric.nogard@orange.fr

MARTINIQUE PROVINCE FRANÇAISE

Amie du Canada

NewsLetter : 2012/599

Fort-de-France, le 1er Octobre 2012

Napoléon paya l’Ardoise.

====

Il se trouve – en veux-tu, en voilà – des historiens à la sauvette, pour faire

reproche à l’Impératrice Joséphine d’avoir pris fait et cause pour l’esclavage.

La chasse aux sorcières oblige, malgré l’incapacité dans laquelle se trouvent nos

savants d’établir ce qu’ils prétendent.

Il leur est réclamé de souiller la mémoire de la martiniquaise Aristocrate Créole

Marie-Josèphe TASHER De La PAGERIE, épouse de deux des Premiers

Personnages de l’État Français :

· L’un, Alexandre De BEAUHARNAIS, Aristocrate Créole Martiniquais

comme elle, Président de l’Assemblée Nationale Constituante Française

(1790-1791).

A ce titre, Alexandre fit voter la Déclaration Universelle des Droits de

l’Homme – dont profitent du premier au dernier Martiniquais – et ordonna

la Chasse au Roi LOUIS XVI, évadé de Paris puis arrêté à Varennes

(déguisé en valet de chambre).

· L’autre, Napoléon BONAPARTE, aristocrate Corse qui dirigea la France

et la dota de son Organisation Administrative, de sa Banque, d’une

Monnaie Stable, de son Code Civil, cette Bible Laïque qui nous protège et

sur laquelle devrait Jurer tout Comparant en Justice.

Page 2 sur 6

Eric E.G. NOGARD

(Napoléon paya l’Ardoise.)

Peut être reproduit même partiellement moyennant l’autorisation de l’auteur.

Chemin Nogard, 24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France – MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102 Port. : 0696856708 E-mail : eric.nogard@orange.fr

Inutile d’ajouter que Joséphine, Alexandre, Napoléon 1er et Napoléon III – ce

dernier, petit-fils de notre Créole, et Empereur des Français après en avoir été le

Prince Président – sont incontestablement quatre incontournables de l’Histoire

de l’Humanité.

Ils font que la Martinique soit autre chose que le Radeau de la Méduse, voire

autre chose qu’un grain de sable tombé à la merci de la Convoitise totalitaire

d’une poignée d’aventuriers des plus obscurantistes.

Mais passons.

Néanmoins, voilà que dans la revue « La Nef », n° 240 de Septembre 2012, par

le truchement d’une « Lettre ouverte à… Napoléon), le Philosophe Henri

HUDE, professeur d’Université et auteur de nombreux ouvrages, prend la liberté

de ce que nous prenons pour un amalgame douteux concernant l’Empereur

Napoléon 1er et les États-Unis d’Amérique. (http://www.lanef.net/t_article/lettre-ouverte-anapoleon-

hude-henri-25648.asp?page=0)

Un amalgame incompatible avec l’opinion exprimée dans ses mémoires, par

notre grand père Gustave Eugène NOGARD.

Selon Henri HUDE, la situation des États-Unis d’Amérique évoquerait celle de

Napoléon 1er, eu égard notamment :

- Aux visées Expansionnistes de l’Empereur des Français.

- A sa « glissade dans la démesure » et à son ambition.

- A son militarisme assorti de guerres perpétuelles.

- A sa mise à genoux de l’Europe et des pays Arabes sens dessus-dessous.

Contredire une sommité intellectuelle de l’envergure de Henri HUDE n’est pas

un risque à prendre, aussi, ne le prendrons-nous pas.

Cependant, livrer à l’opinion – transgressant pour cela l’Interdit Familial – ce

qu’en a pensé un grand père et depuis si longtemps, où donc serait le mal.

Page 3 sur 6

Eric E.G. NOGARD

(Napoléon paya l’Ardoise.)

Peut être reproduit même partiellement moyennant l’autorisation de l’auteur.

Chemin Nogard, 24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France – MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102 Port. : 0696856708 E-mail : eric.nogard@orange.fr

Donc, selon notre ancêtre Gustave NOGARD, Napoléon 1er aurait juste payé

l’ardoise laissée par les BOURBON chez Dame ALBION dont on connait

l’immense fortune et dont on sait qu’il vaut mieux qu’elle n’ait pas à vous

garder un petit chien de sa chienne.

Sans compter que Napoléon BONAPARTE étant un Homme d’un Rare Génie,

ne valait-il pas mieux que, coûte que coûte, la France en soit « dépossédée ».

Les BOURBON doivent se le rappeler, et les Français aussi, en prêtant mainforte

aux Insurgents de la Guerre d’Indépendance, LOUIS XVI fit perdre aux

Britanniques le plus beau et le plus prometteur des Joyaux de leur Empire

Colonial.

BONAPARTE en soi n’était pas l’ennemi, d’ailleurs, toutes les Dynasties

d’Europe, même les British, lui rendirent témoignage de leur considération.

Hélas, by no mean, l’Angleterre ne pouvait effacer l’Ardoise laissée chez-elle

par la France qu’il fallait démolir coûte que coûte, par « la faute » des Bourbons.

L’Or Anglais s’y employa partout en Europe et même en Egypte, à Saint-

Domingue, partout où les Français tentaient de s’établir ou de se maintenir.

Un Or qui paya six ou sept Coalitions contre la France.

La Flotte Anglaise s’y employa sous le Commandement du Génie le plus

déterminé des Mers, l’Amiral Haratio NELSON.

Pas une voile Française qui n’ait été pourchassée, fouillée ou Coulée, de la Mer

des Caraïbes à la Mer Méditerranée par le Golfe du Mexique, de l’Océan

Atlantique à l’Océan Indien par la Cap de Bonne Espérance.

La Restauration des Frères de LOUIS XVI – d’ailleurs tellement falots l’unl’autre

– ne fut qu’un accessoire négligeable.

Hélas, la guerre c’est la guerre, et elle a ses corollaires, ses contraintes, ses aléas.

Il serait injuste d’y voir une quelconque intention expansionniste et militariste

de l’Empereur.

Page 4 sur 6

Eric E.G. NOGARD

(Napoléon paya l’Ardoise.)

Peut être reproduit même partiellement moyennant l’autorisation de l’auteur.

Chemin Nogard, 24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France – MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102 Port. : 0696856708 E-mail : eric.nogard@orange.fr

Même :

· Nicolas GIROD, ancien Maire de la Nouvelle-Orléans, n’a-t-il pas fait

édifier, rue de Chartres, une Splendide Demeure destinée en toute

Propriété à l’Empereur.

· En 1820, les Louisianais ne mirent-ils pas sur pied un corps de volontaires

et armé une goélette, la « Séraphine », Capitaine SAINT-ANGEBOISSIERE

pour la libération de BONAPARTE de son exil à Longwood,

Île de Saint-Hélène, dans le Sud Atlantique.

Hélas, « la Séraphine » s’apprêtait à appareiller quand, le 10 Septembre

1821, tomba la nouvelle de la mort de l’Empereur, ce qui rendit

l’expédition inutile.

· Placide CANONGE, Maire de la Nouvelle-Orléans, dans son émouvant

panégyrique devant la Louisiane émue, ne désigna-t-il pas BONAPARTE

sous l’appellation de « Libérateur de la Louisiane ».

· Le Masque de Bronze réalisé d’après le masque pris par le Docteur

Francesco ANTOMMARCHI à la mort de NAPOLÉON, ne figure-t-il pas

en Place d’Honneur au Musée de la Nouvelle-Orléans.

En tout cas selon « Martinique Province Française », l’obtention d’une

Reproduction de ce Masque serait du plus Grand Bienfait au Tourisme

Martiniquais, NAPOLÉON étant devenu Martiniquais en épousant la

Martiniquaise que l’on sait.

Bref, à moins de savoir de quoi et de qui on parle, ne vaudrait-il pas mieux

s’abstenir de dire n’importe quoi sur Napoléon 1er comme sur cette Grande

Démocratie que sont les États-Unis d’Amérique.

En tout cas, « Martinique Province Française » se demande si le père Gustave

NOGARD, au cas où il serait encore ici bas, hésiterait un instant, en manière de

réponse à l’audacieux parallèle de Henri HUDE, à lui poser ces simples

questions :

Page 5 sur 6

Eric E.G. NOGARD

(Napoléon paya l’Ardoise.)

Peut être reproduit même partiellement moyennant l’autorisation de l’auteur.

Chemin Nogard, 24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France – MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102 Port. : 0696856708 E-mail : eric.nogard@orange.fr

- Pourquoi, deux siècles après son temps, Napoléon BONAPARTE est-il

encore à ce point dans les esprits, même dans celui de la Grande Russie.

- Que serait le Monde Occidental sans les États Unis d’Amérique.

- Pourquoi s’y réfugie-t-on, from everywhere in the World.

Remarque : Nos chroniques expriment l’opinion de « Martinique Province

Française », un Mouvement Français dont la consistance se confirme de jour en

jour.

Pour « Martinique Province Française »,

La Chronique d’Éric E.G. NOGARD.

Aux Lecteurs de consulter entre-autres Liens :

Comité Martiniquais d’Actions Culturelles (C.M.A.C.) :

http://www.madinin-art.net/socio_cul/autonomie/martinque_province_francaise.htm

Le Scrutateur Région Guadeloupe :

http://www.lescrutateur.com/

Le Carrefour des Opinion Québec CANADA :

http://www.lecarrefourdesopinions.ca

- http://www.lecarrefourdesopinions.ca/?p=6741

- http://www.lecarrefourdesopinions.ca/?p=6956

États Généraux de l’Outremer :

http://www.etatsgenerauxdeloutremer.fr/reflexions

La Voix Pan-Africaine pour la Liberté et la Justice PAMBAZUKA

NEWS :

http://www.pambazuka.org/fr/category/letters/57967

Presse Africaine - N’Djaména Matin :

http://www.ndjamena-matin.com/article-34077354.html

Google en interrogeant : Eric NOGARD.

Page 6 sur 6

Eric E.G. NOGARD

(Napoléon paya l’Ardoise.)

Peut être reproduit même partiellement moyennant l’autorisation de l’auteur.

Chemin Nogard, 24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France – MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102 Port. : 0696856708 E-mail : eric.nogard@orange.fr

Ainsi saurez vous si nous sommes ce que prétend dans l’Ombre un certain

Diffamateur devenu Quémandeur de Strapontin.

Pièce jointe : 1, (Texte sous format Pdf.)

Peut être reproduit même partiellement moyennant l’autorisation de l’auteur.

==================================================================

pour répondre ou pour s'inscrire à cette Newlsletter, cliquer ici

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978, vous disposez d'un droit d'acces

et de rectification des données vous concernant.

Pour ne plus recevoir cette newsletter se désinscrire, cliquer ici 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article