Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Cedric-Cornet-copie-1.jpg ( Cédric Cornet, la grande surprise de ce premier tour des élections législatives ). 

 

Le premier tour des élections législatives en Guadeloupe s'est déroulé hier 09 mai, et a donné les résultats suivants :

 

( 1 ) Première circonscription :

 

a) Eric Jalton ( socialiste ) : 55, 46% des suffrages exprimés.

b) Harry Durimel ( les verts ) : 15,46%.

c)Daniel Marsin ( Guache moderne ) ; 10,87%.

 

( 2 ) Deuxième circonscription :

 

a) Gabrielle Louis-Carabin ( divers gauche ) : 56,95%

b) Laurent Bernier ( UMP ) : 21,71%

c) Cédric Cornet ( sans étiquette ) : 11, 67%

 

( 3 ) Troisième circonscription :

 

a) Ary Chalus ( divers gauche ) : 40,81 %

b) Max Mathiasin ( socialiste ) : 24, 67 %

  1.  
    1. : Jeanny Marc (divers gauche ) : 24, 52%

    2.  

( 4 ) Quatrième circonscription :

 

a) Victorin Lurel : 67 %. (Elu au premier tour ).

b) Marie-Luce Penchard : 22, 89%.

 

Commentaire :

 

Un seul élu au premier tour, Victorin Lurel, sans trop de surprise. M. Lurel a bénéficié de la poussée actuelle de la gauche, consécutive à l'élection récente de François Hollande, à la présidence de la République. Il faut tenir compte aussi de son équation personnelle, incontestable, et du fait que depuis 2009, où il a été la bête à Man Hibè ( sorte de croquemitaine créole ) du LKP, il a assez bonne presse chez nombre de gens « de droite »en Guadeloupe. 

Victorin_LurelMEApluspetit.jpg


D'autre part son principal adversaire, Marie-Luce Penchard, est resté de nombreuses années en dehors de la Guadeloupe, et ne disposait pour s'appuyer d'aucune base solide, ( mairie, canton ). Enfin l'appui de sa mère, incontestable ancienne grande figure de la politique en Guadeloupe était à double face. Car nombreux sont ceux qui depuis 1999 ( la déclaration dite de basse-Terre ) sont fermement résolus à ne plus se laisser berner par l'encore maire de Basse Terre. Et ceux-ci trouvent que Marie-Luce Penchard ne s'est pas assez nettement démarquée de l'ambiguité de la politique de sa mère, qui a lentement, mais continument détruit la droite en Guadeloupe depuis dix ans.

 

Dans la deuxième circonscription madame Carabin, que Michaux-Chevry a poussé littéralement au dehors de l'UMP ( et qui, par humeur, humeur de femme, disent certaines mauvaises langues, est passée à gauche avec armes et bagaes ) doit être en mesure d'être réélue au deuxième tour.

A défaut d'être une « grande politique », c'est une maîtresse femme, et elle sait conduire une campagne électorale.

Une remarque s'impose. Sans les dissentiments entre elle et LMC, Carabin serait restée à l'UMP, dont elle aurait défendu le bilan avec la même ardeur qu'elle a mis à le combattre ces derniers mois. Est-elle une femme de gauche? Ni de gauche, ni de droite. Mais départementaliste ( comme Lurel, dont elle s'est rapprochée pour des raisons tactiques ). « Sa » population comme elle dit ( nos hommes politiques aiment bien s'exprimer ainsi : « mon » peuple! « ma » population etc ) l'a fort bien compris. Et « sur ses terres », dont il est maire (la commune de St-François ) Laurent Bernier ( mon ami, comme l'était son grand père le grand Lucien ) demeuré à l'UMP a fait le plein des voix sur les mêmes thèmes qu'il y a cinq ans.

Quand on pense que Laurent était en 2007 le colistier de Gabrielle, on voit la razzia électorale que ces deux leaders, qui continuent à s'estimer par delà les piques de la campagne, auraient pu réaliser pour la droite, au sens guadeloupéen de ce terme.

 

Dans la même circonscription, un fait est à souligner, la très remarquable performance de Cédric Cornet. M. Cornet avait déjà suscité en 2009, à la tête d'une équipe de très jeunes gens un enthousiasme vrai chez plus de 10% de la population aux régionales de cette année là. Ce succès lui avait valu la vindicte des milieux séparatistes guadeloupéens, en même temps que la méfiance parfois active des vieux politiciens grincheux soucieux de n'être pas dérangés dans leur jouissance paisible et tranquille du fromage guadeloupéen.

Aussi Cornet devint-il la tête de turc des chiens de garde de ces gens là, surtout sur certains médias particulièrement odieux tels Guadeloupe 1ère ou RCI.

Le jeune Cornet cependant, sous ses airs de jeune à peine sorti de l'adolescence, est un coriace. Il l'a prouvé maintes fois. Et hier sa performance est éclatante. Car enfin, ce n'est pas rien que de réaliser presque 12% des suffrages, face à des politiciens éprouvés, alors qu'on ne dispose d'aucune municipalité ou parti organisé pour vous soutenir.

M. Cornet a sans doute séduit par sa persévérance, sa sincérité, le langage nouveau qu'il a su adopter, accordé à la sensibilité actuelle des jeunes.

Disons-le à Cédric, c'est bien. Mais il va falloir garder la tête froide, et travailler encore beaucoup. Le chemin est encore long, et les embûches et pièges dressés contre lui seront nombreux.

 

Dans la 3ème circoncription, c'est Ary Chalus, le maire de Baie-Mahault, qui arrive en tête; bénéficiant de la discorde des deux candidats socialistes. M.Chalus paraît en mesure de l'emporter au deuxième tour. C'est en effet un maire réputé pour son action et son efficacité, qui dispose sûrement de réserves parmi les trop nombreux abstentionnistes du 1er tour, et qui pourrait profiter de la guerre au couteau que se sont livrés hier les deux candidats socialistes qui sont par ailleurs de proches cousins.

Les réglements de comptes entre Atrides, souvent ne pardonnent pas .

 

E.Boulogne.

 

PS : Une perle ce matin sur RCI. Elle a été sécrétée par Harry Durimel. Déplorant le trop grand nombre d'abstentionnistes, il a affirmé que c'étaient des paresseux partisans du statu-quo. Il les a qualifiés de « statuquoquistes » ( sic ). A quoi pense donc M. Duhamel. France! France! Ta langue fout le camp. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Assédibétiz 13/06/2012 14:42



Durimel est polymorphe et polychrome, il passe du vert au rouge et inversement. En 2009 il a lancé quelques pavés en créole au raz du « bik » de l'Elie miné en lui passant la main dans le dos,
puis il a été conquérir son mandat grâce aux électeurs et maintenant il pond cette "roche" française avec la bravitude apparente qui est la sienne. Mais comment les Guadeloupéens pourraient-ils
se définir clairement quand on voit les exploits chromatiques de tous nos élus caméléons??
Bien mal placés pour critiquer le peuple qu'on veut couillonner.
LA VICTOIRE DE LUREL EN 2010 ET CELLE QU'IL VIENT DE REMPORTER SONT LES FRUITS LEGITIMES DU VOTE GUADELOUPEEN POUR LE STATU QUO !!!

sceptissimo 10/06/2012 20:44


Merçi a monsieur DURIMEL pour son "statuquoquiste".Depuis le temps que je cherche un terme pour qualifier les électeurs de terre de haut.Celui -ci se rapproche. Je sais pas si jene  vais me
laissé tenter de le reprendre car legitimiste me semble beaucoup trop faible...Je continue de chercher. Si quelqu'un a une idée  pour designé des citoyens biscornus, je suis preneur.LoL