Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1er-tour-legislatives-10-juin-2012.jpg

La possession des médias par le mensonge institué de la gauche était flagrante ce soir, notamment sur LCI, malgré l'absence du subtil Michel Field ( aux heures où j'ai regardé cette chaine ), mais avec la présence grossière et insolente de Pujadas, ou d'Edith Lucet.

L'observateur attentif était, d'emblée, frappé par la fausse présentation du « nouvel équilibre ».

On nous présentait la gauche comme majoritaire, et le PS en mesure, selon les estimations déduites des résultats du premier tour, de posséder la majorité absolue la semaine prochaine à l'assemblée nationale.

Or le PS, ce soir a réalisé 34, 4% des suffrages exprimés, et l'UMP 34, 6%. Soit les deux adversaires à égalité, avec un très léger avantage au parti de droite.

C'est la gauche tout entière, avec ses alliés Front de Gauche, Verts écologie, et en ajoutant ce qui reste du Modem ( 1, 7% ) qui représente au total 49, 6% des suffrages exprimés.

Si la droite se limite à l'UMP, elle est effectivement battue dimanche prochain.

Mais que fait-on du Front National, 13, 7%, des divers extrêmes droite, 0,7% et des autres, 1,9%?

Au nom de quoi les mettre hors jeu, les exclure ( aahhh l'exclusion !!! ) du vote, interdire à l'UMP toute alliance avec eux, au nom de quel principe?

 Législatives 2012 1er tour. Estimations


Car ensemble ils représentent 50, 4 % des suffrages exprimés ce jour. Sans préjuger d'une baisse probable de l'abstentionisme, qui profiterait vraisemblablement à la droite. ( Une partie de l'électorat de droite, s'est abstenue, par découragement, ou par un faux machiavélisme. Ainsi, j'ai rencontré hier un ami de droite, qui me disait s'être abstenu. « Il faut me disait-il les laisser se noyer dans leur merde ». Oh! S'il n'y avait qu'eux. Mais il y a la France. Et nous sommes embarqués! ).

Au nom de quoi accepterait-t-on l'aide des extrémiste de gauche au PS et refuserait-on le vote des présumés extrémistes de droite à la droite classique?

Le bon vieux piège imaginé par François Mitterrand d'une mise en quarantaine, comme les lépreux d'autrefois, des hommes à droite de l'UMP, pour assurer à bon compte la victoire de la gauche va-t-il encore une fois fonctionner? Et ceci malgré le réel infléchissement du Front National, sous l'impulsion de Marine Le Pen, vers plus de modération.

Le spectre du fascisme supposé du FN va-t-il être agité une fois encore malgré les révélations récentes du socialiste parmi les socialistes Lyonnel Jospin : http://www.youtube.com/watch?v=xY3jUuFBWIM&feature=youtu.be ?

Il n'est pas certain que ce chantage puisse fonctionner encore longtemps, non seulement dans l'électorat, mais chez les élus eux-mêmes si l'on en juge par l'appel lancé ce soir par une Nadine Morano aux électeurs du FN : http://www.lemonde.fr/politique/video/2012/06/10/nadine-morano-appelle-les-electeurs-du-fn-a-voter-pour-elle_1715934_823448.html .

 

Rendez-vous dimanche prochain pour le savoir si l'intelligence et le courage l'auront emporté sur la bêtise, à droite.

D'ores et déjà, ce soir il y a eu une satisfaction intime pour la plupart des Français conscients, même à gauche ( où l'on trouve quand même des gens honnêtes, et patriotes, par delà la discipline de parti.

Je vous la laisse, cette satisfaction, découvrir, en cliquant sur ce dernier lien : http://elections.lefigaro.fr/presidentielle-2012/2012/06/10/01039-20120610ARTFIG00259-interview-tendue-de-melenchon-apres-sa-defaite.php

 

Edouard Boulogne.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carène 11/06/2012 17:24


Il est vrai que la question du journaliste à Mélanchon était quelque peu arrogante et digne d'une cours de récréation si on la sort du contexte... néanmoins Mr Mélanchon ne peut que susciter ce
type de réaction puisque c'est lui qui a donné le ton... Qui veut du respect s'en procure !


Je le trouve donc particulièrement culotté de montrer cet air outré devant la question... Il prend alors un air suffisant face au journaliste pour finalement, face à l'autre journaliste, feindre
l'acceptation de la défaite dans une démocratie. A ce jeu la, il n'égalera jamais Nicolas Sarkozy... peut-être est-ce parce que ce dernier n'a pas feint, lui ?! Mr Mélachon sort par la petite
porte, une main devant une main derrière. La haine, le mépris, l'arrogance, le mensonge et surtout l'EGO...n'auront pas triomphé à travers lui. Ouf !


Mme Morano appelle les électeurs du FN a voter pour elle. J'espère qu'elle ne fera pas les frais du "tout sauf FN" proné par l'UMP il y a quelque temps. Heureuement, MLP semble plus intelligente
que cela et souhaite donner des consignes de vote au cas par cas... Ceci dit, elle ne se privera pas de faire un pied de nez a tous ceux qui ont bavé sur elle... Qu'on vote FN ou pas, qu'on
l'aime ou pas, on ne peut pas nier qu'elle joue très bien ses cartes depuis quelques temps...
http://www.lemonde.fr/politique/video/2012/06/11/marine-le-pen-se-penche-sur-les-cas-morano-tron-et-melenchon_1716190_823448.html

renaud dourges 11/06/2012 12:14


il est intéressabnt de noter que dans de nombreuses communes le front national fait plus de voix que combat ouvrier.