Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

CG-de-la-Gpe.jpgLe résultat du Congrès de ce vendredi 15 mars est de nature à rassurer, provisoirement, les Guadeloupéens qui s'inquiétaient de la dérive d'une partie de nos élus, vers une évolution institutionnelle de notre département-région, vers une autonomie, dans le cadre de l'article 74 de la Constitution ( voire vers une situation à la martiniquaise, qui ne satisfait presque personne à la Martinique ) en attendant mieux ( Mieux du point de vue de ceux qui, sous le prétexte d'une recherche « identitaire » travaillent à une rupture avec la France, et l'instauration d'une « indépendance », qui livrerait notre île à leurs appétits de petits bourgeois, avides de pouvoir, et de gros sous, comme il est arrivé, à tous les pays, en Afrique, en Amérique latine, et dans la Caraïbe, qui sont tombés sous la domination de leurs homologues ).

Il semble, qu'au moins pour quelques années, la Guadeloupe échappe à de telles ambitions. Mais il faudra rester vigilant, et ne pas baisser la garde.

En tout cas, ceux des Guadeloupéens qui ont suivi, à la télévision, le cours des « débats », ont été une fois de plus, édifiés par la nullité de tant de ceux qui prétendent les représenter politiquement, les Toribio, Kancel, Théophile, et même un représentant de «  droite » qui, pour des « raisons » d'obscures querelles municipales avec Victorin Lurel ( au temps où il présidait la région ), oubliait tout bon sens, et le nom qu'il porte.

A droite comme à gauche, beaucoup ont cependant su raison garder, et j'ai apprécié les interventions de Blaise Aldo, constant avec lui-même sur la question institutionnelle, de madame Marie-Luce Penchard, dont les idées sur la question n'étaient pas, jusqu'à maintenant, tout à fait claire, du jeune Cédric Cornet également, qui à sa façon, a su mettre les rieurs de son côté, en égratigant, tout sourire, certaines vieilles perruques poudrées de la polique guadeloupéenne.  De monsieur Azala, enfin, qui, bien que socialiste, a su être clair et précis, sur la question institutionnelle..

Nous reviendrons sur cette question dans de prochains articles.

 

Le Scrutateur.

 

En lien l'article de France-Antilles du samedi 16 mars.

 

http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/politique/le-congres-des-clarifications-et-des-recadrages-209532.php 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article