Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne


15hollande-articleLarge

 

 

Chers amis,

 

Un grand nombre d'entre vous, lecteurs du Scrutateur ont du soutenir et voter : Nicolas Sarkozy.

Notre candidat a perdu.

 

2-eme-tour--Global-.JPG

 

Presidentille--2-eme-tour-Guadeloupe--004.JPG

(En Guadeloupe ). 


Quelle que soit la gravité, du point de vue qui est le nôtre de cet événement, nous ne devons pas nous laisser abattre.

Comme le dit St-Exupéry à la fin de son roman Vol de nuit : «  Victoire, défaite, ces mots n'ont point de sens. La vie est au-dessus de ces images, et déjà prépare de nouvelles images. Une victoire affaiblit un peuple, une défaite en réveille un autre (...) ».

 

Je ne minimise pourtant pas la gravité de ce qui vient de se produire. Par delà la personne individuelle de M. Hollande, avec ses qualités et ses défauts humains, comme il en est pour chacun, ce qui est inquiétant, c'est la victoire de l'idéologie de gauche, que nous efforçons de cerner de plus près, à travers maints articles de ce blogue.

Une idéologie qui possède actuellement presque tous les pouvoirs en France : la Présidence de la République, celle du Sénat, celle de toutes les régions françaises, sauf deux, de la majorité des départements, des grandes villes ( Paris, Lyon, Toulouse, Lille, Strasbourg, etc ), à terme celle du Conseil Constitutionnel, sans parler de la domination de l'idéologie gaucharde, voire gauchiste, sur l'école, le monde dit « culturel » et les médias.

Et ceci, qui est paradoxal, dans ce pays de France, qui est « de droite » à 55% au moins, du point de vue sociologique.

Paradoxal et qui donne à penser.

 

Qu'est-ce qui est le plus dangereux à court et à long terme dans la nouvelle conjoncture.

L'avenir économique? Certainement, si Hollande applique son programme calamiteux, et qui le serait même si nous ne traversions pas une crise économique et financière grave, et d'ailleurs internationale.

Mais je suis certain que dans les semaines qui viennent le nouveau président renoncera à ses promesses démagogiques et intenables. Il le sait depuis longtemps, et tient prête sa réponse à cette trahison des promesses de campagne « l'héritage ».

Je parie que ce mot sera l'un des plus prononcés de l'année qui vient.

« Avec l'héritage catastrophique laissé par la droite, nous regrettons de... devoir continuer sa politique ». Héritage, héritage, héritage! Voici quel sera le nouveau leit-motiv, des princes du mensonge et de la démagogie.

Ces messieurs ( au-delà de Hollande ) seront beaucoup plus persévérants, en revanche, dans la vaste entreprise de déracinement spirituel de la France, et d'éradication des valeurs les plus sacrées qui ont fondé notre civilisation et celle de la France en particulier : conditionnement des esprits, violation des droits de la personne humaine avec la légalisation de l'euthanasie par exemple, ou le projet d'instituer l'eugénisme, cher, jadis à Adolphe Hitler, etc.

Sur tous ces terrains il faudra se battre, et souvent, pour la droite, apprendre à se battre, car, en dehors des périodes électorales elle se démobilise, quand la gauche mène en permanence une activité intense dans ces domaines.

Faute de le faire, nous perdrons encore du terrain,et nous n'aurons à nous en prendre qu'à nous même.

 

A sa place, Le Scrutateur continuera le travail commencé il y a cinq ans, et qui commence à porter des fruits.

Dans l'immédiat, nous devons tenter de gagner aux législatives. En Guadeloupe ce sera difficile, car l'UMP sabotée de l'intérieur depuis plus de 10 ans par qui l'on sait n'existe presque plus, malgré le courage intelligent d'individualités comme Laurent Bernier, Louis Molinié, ou Philippe Chaulet.

En métropole, cela est théoriquement possible, si l'on dégage, à droite, les vraies causes de l'échec de Nicolas Sarkozy, dont l'une est la division de la majorité sociologique qui est la sienne incontestablement, mais qui est paralysée par des divisions, en partie dues à des ambitions personnelles dont l'expression passe toute mesure trop souvent et rend impossible des accords de second tour. Ainsi, par exemple les propos irresponsables et excessifs de M. Bayrou contre Sarkozy qui ne lui permettant plus, la semaine dernière, sans se ridiculiser,tout rapprochement avec notre candidat.

Ou encore les torts partagés de l'UMP et du Front National dans leurs exclusions réciproques, alors qu'il s'agit de deux partis de la droite française, depuis longtemps dégagé de tout fascisme pour le FN s'il l'a jamais réellement été.

 

Un exemple de cette stupidité tactique de la droite a été donné cet après-midi en core dans un débat sur LCI du Ministre sortant, M. Apparu avec notamment Olivier Ferrand.

Ce dernier, animateur d'un Think Tank ( société de pensée ) socialiste, petit jeune homme sûr de soi, bloc de certitudes idéologiques mal critiquées, tentait de coincer le ministre Apparu toujours sur le thème de l' impossibilité d'une alliance avec le FN; Mais, répond le ministre, leurs valeurs ne sont pas les nôtres ( tombant ainsi dans le piège créé il a 27 ans par Mitterrand le fourbe ). Comment dès lors opérer un rapprochement entre les deux partis de droite au deuxième tour des législatives quand on a passé son temps à s'exclure au premier? C'est ainsi que des circonscriptions sociologiquement de droite tombent entre les mains de la gauche.

Tout se passe comme si l'interdiction du droit de vote des 18% d'électeurs du FN pouvait être envisagée comme une de ces mesures de salut public, tant évoquées par Hollande et ses partisans. Et il n'est pas impossible qu'ils songenr au prétexte qui leur permettrait, obliquement peut-être, de prendre une telle mesure.

Notons encore sur ce même débat sur LCI qu'Apparu se reprenant et contre-attaquant, interpelle Ferrand l' impudent «  Et vous n'avez-vous pas honte de vous allier avec le parti communiste qui n'a jamais regretté les dizaines de millions de morts engendrés par le communisme? » .

« Non je n'en ai pas honte, répond le freluquet. D'ailleurs à l'époque je n'étais pas né ». J'ai bien regardé, et n'ai vu nulle rougeur à son front. Il est vrai que c'est un homme de gauche, et donc sans reproches!

Malgré ce handicap du chantage injustifié qu'elle subit, et dont elle ne se défend pas, la droite n'a pas perdu d'avance la prochaine bataille.

L'extrémiste Mélanchon, n'acceptera pas avec ses presque 11% du premier tour d'être moins bien traité dans les alliances que les verts.

Hollande se heurtera aussi à ces rivalités dans son camp, en plus de celles qu'il rencontrera dans la conduite affaires.

Non! De toute façon, rien n'est jamais joué d'avance, et si le combat est une nécessité pour gagner, l'espérance est un devoir.

 

Edouard Boulogne.

 

PS : Je voudrais ajouter mon admiration pour le discours d'adieu prononcé par M. Nicolas Sarkozy, cet après midi à la Mutualité parisienne. Un discours empreint de simplicité digne, d'émotion maîtrisée, de fair play aussi à l'égard de gens qui l'ont traité de façon tellement excessive et indigne. Je le dis, moi qui ne suis pas un Sarkozyste naturel, et viscéral, c'était un discours de seigneur.

EB

 

Pour compléter cet article, écoutez les commentaires lumineux de Philippe Tesson sur les causes de la victoire de Hollande, et de la défaite de Sarkozy.

Remarquable.

 

 

( I ) Le point de vue de Philippe Tesson sur l'échec de Nicolas Sarkozy :

 

http://www.lepoint.fr/politique/videos/video-philippe-tesson-le-bilan-de-nicolas-sarkozy-est-sanctionne-par-un-echec-06-05-2012-1458788_570.php

 

( II ) Et du même Philippe Tesson le point de vue sur la victoire de François Hollande.

 

http://www.lepoint.fr/politique/videos/video-philippe-tesson-francois-hollande-a-ete-elu-par-defaut-06-05-2012-1458812_570.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carène 08/05/2012 00:34

Je souhaitais juste dire a HELLO que je comprends son sentiment d'injustice, de dégout et de colère. C pareil pour moi... C'est effectivement tentant de laisser les prédictions se réaliser pour que
les 52% du mélange d'inconscients, de moutons, de boeufs et d'assistés comprennent a quel point ils ont été bernés. Mais malheureusement, cela va de paire avec le fait que nous allons en patir,
nous les autres 48% Soyons donc dignes et defendons nous en leur offrant ce qu'ils redoutent déjà : la CO-HA-BI-TA-TION !!! Non seulement on y gagnera en ne leur laissant pas le plein pouvoir mais
en plus ce serait là, seulement 1 mois apres leur victoire, la preuve flagrante que le nouveau président n'a pas été élu en conquérant le respect et le coeur des français mais en surfant sur la
vague de l'anti-sarko et de la démagogie (vis a vis du peuple et des autres candidats auxquels ils se sont ralliés). Quelle belle victoire de la démocratie ce serait, n'est ce pas ? En conséquence,
je te supplie de te rendre aux urnes en juin pour toi comme pour nous tous. J'attends de voir sur quelle vague le PS va surfer cette fois...

STEVEN BRIGHTON 07/05/2012 22:08


BIENVENUE DANS LA REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE FRANCE. NOS FILLES DEVRONT PORTER LE VOILE POUR TRAVERSER CERTAINS QUARTIERS EN FRANCE. C  EST GRAVE. LES HOMMES SE MARIERONT ENTRE EUX . QUELLE
HONTE. QUEL EXEMPLE POUR NOS ENFANTS. LE PEUPLE FRANCAIS A DES VALEURS JUDEO CHRETIENNE IL S EST FAIT AVOIR. PIRE POUR LES GENS DE GWADA ET MADININA QUI NONT RIEN COMPRIS PUISQUE PAR ESSENCE NOUS
SOMMES HOMOPHOBES ET MEFIANT ENVERS LES ETRANGERS ( N EST CE PAS MOUN HAITI ?) C EST A NE RIEN COMPRENDRE. QUE DIEU EST PITIE DE LA FRANCE. RESISTONS.

Claude HOUËL 07/05/2012 20:21





La belle référence à Kipling de Robert Mounier montre bien que l’espoir est dans le jeune qui deviendra homme.


Quand les jeunes français se réveilleront , face à l’héritage que nous leur préparons, ils auront intérêt à ne l’accepter que « sous bénéfice d’inventaire ».


Quand ils découvriront que nous leur avons laissé le soin de rembourser nos immenses dettes et d’assurer,seuls, nos retraites rassurantes ils risquent de se retourner contre tous ces baby-boomers
soixante huitards.


Comme ils seront aux commandes  à ce moment-là ils nous feront payer, le prix fort, notre inconséquence et notre imprévision.


Notre génération a voulu rompre avec la précédente et la conjoncture des trente glorieuses le lui a permis.


La rupture qui nous guette avec la génération suivante risque d’être beaucoup plus sévère.


C’est la raison pour laquelle il faut continuer à nous battre en montrant les enjeux à nos


Jeunes.

CH.FFRENCH 07/05/2012 19:33


Effectivement ce matin la moitié des français se sont réveillés avec la "gueule de bois"!


Mais je crois que notre heure va sonner très vite, car déjà Merckel dit : "NON" à la plupart des promesses faites aux gogos qui ont votés pour lui. Et comme le dit PH. TESSON, cela ne
va pas être facile pour lui! Et bien tant pis pour lui, il n'avait qu'à ne pas se présenter... 

cosar 07/05/2012 19:13


Officiellement F.HOLLANDE a obtenu 51,6% des suffrages et N. SARKOZY 48,4%. L'écart qui sépare les 2 candidats serait d'environ de 1 millions de voix. Quand on voit le nombre de bulletins
nuls exprimés (plus de 2 millions) on est en droit ce jour de méditer.


M.LEPEN a demnadé à ses électeurs de voter blanc le 1er mai 2012. On est en droit de penser qu'elle est responsable de l'insuccès de N.SARKOZY. Son choix a été d'ordre stratégique.
Cette tactique politicienne, pour abattre l'UMP par la parole  est une vilénie. Bien sûr emportée par son score du 1er tour faisant mieux que Papa elle s'est sentie
transportée. mais en s'alliant à cette période déterminante ou en ne contrant pas l'UMP, elle aurait pu espérer des sièges à l'Assemblée nationale. Elle va continuer à rester un parti
de contestataires sans envergure gouvernementale. Les chiens ne font pas des chats.      


Ses insultes auprès du candidat président ont été sordides, elle a ménagé le candidat socialiste, la preuve est faite. Mais quand on voit ses valeurs et celles que défendent l'UMP il n'a pas
beaucoup de différence. Elle, les défend toutefois avec la haine et l'invective gratuite, l'UMP le fait avec intelligence et fermeté. Voila toute la différence.


Le discours de N. SARKOZY après sa défaite a été remarquable, et celle d'un grand homme d'Etat. Cela démontre bien ses qualités humaines, car il a été grand dans la victoire, c'est facile, mais
il a été plus grand dans la défaite, ce qui n'est pas donné à tout le monde.


Il reste maintenant les législatives, on a commencé déjà sur les antennes ce jour à envisager la cohabitation. Commençons par cohabiter dans notre propre camp politique, il sera alors temps
ensuite de diviser pour moins bien régner.     

hello 07/05/2012 19:04


monsieur Boulogne j'admire l'espoir que vous ressentez encore et qui vous pousse à soutenir vos lecteurs , pour ma part je suis tellement déçue par mon pays que je lui souhaite de tomber plus bas
de s'écraser ,peut etre alors comprendra t il qu'il s'est suicidé


je vois le peuple idiot qui est trahi sans le savoir, plebisciter un "faux gentil"qui va dans le sens du vent comme tout opportuniste qui se respecte. L'envie, ce mal français!!! le mensonge, la
pensée unique les armes habituelles de la gauche auront séduit une forte majorité de benets ou d'aigris , eh bien qu'ils boivent la coupe jusqu'à la lie .


Ils se rassemblent au nom de la justice , mais quelle justice? comme si cette valeur était la leur ! c'est quoi la justice pour la gauche ? c'est la haine: La haine sociale, la lutte des
classes,le droit de décapiter celui qui dépasse , dans un pays protégé assisté; taxé ! alors  quoi de plus ? regardez Le rassemblement à la bastille symbole du régicide dont  nous
n'avons jamais été absous , (meme la russie a demandé pardon a son passé sanguinaire) voilà leur drapeau ; leur fierté; comment voulez vous que les paroles de Aubry soient crédibles? elle parle
de réconciliation ?  mais elle n'a oeuvré qu'à la haine depuis que je la regarde! n'a fait que designer la droite à la vindicte  Ils demandent quoi aux français ? de continuer à
construire des familles? des sociétés ? du travail? mais ils ne cessent de détruire tout cela ! par des taxes , par la comédie du mariage des homosexuels , par l'evocation systématique du travail
comme d'une epreuve, de l'entreprise privée  comme d'une association de malfaiteurs, de mauvaises personnes à abattre.


Ce n'est pas l'echec de mon candidat qui me dérange cela fait partie de la démocratie , c'est la guerre qu'ils ont menée tous ensemble médias y compris , la chasse à l'homme officielle ,les
mensonges,  les moyens affreux utilisés; tout ce qui était laid et honteux comme eux 


dorénavant je ne mettrai dans l'urne qu'une crotte de chien comme réponse à leur comédie de démocratie, de respect des droits de tous , c'est tout ce qu'ils méritent

Robert Mounier 07/05/2012 14:18


Il a perdu...,


Il ne faut pas se morfondre, le combat contre le Gauchisme continue.


Ce matin, ce qui me viens à l'esprit c'est le magnifique poëme de Rudyard Kipling "Tu seras un homme, mon fils"


Méditez donc ce texte...


 


 


 


Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie


Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,


Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties


Sans un geste et sans un soupir;


 


Si tu peux être amant sans être fou d'amour,


Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre,


Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,


Pourtant lutter et te défendre;


 


Si tu peux supporter d'entendre tes paroles


Travesties par des gueux pour exciter des sots,


Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles


Sans mentir toi même d'un seul mot;


 


Si tu peux rester digne en étant populaire,


Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,


Et si tu peux aimer tous tes amis en frères,


Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi;


 


Si tu sais méditer, observer et connaître,


Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,


Rêver, sans laisser ton rêve être ton maître,


Penser sans n'être qu'un penseur;


 


Si tu peux être dur sans jamais être en rage,


Si tu peux être brave et jamais imprudent,


Si tu sais être bon, si tu sais être sage,


Sans être moral ni pédant;


 


Si tu peux recevoir Triomphe après Défaite


Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,


Si tu peux conserver ton courage et ta tête


Quand tous les autres les perdront,


 


Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire


Seront à tous jamais tes esclaves soumis,


Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire


Tu seras un homme, mon fils.


 


 

Dissident 07/05/2012 12:18


 


PREMIER MISSILE (GREC): FRANCOIS HOLLANDE EST DEJA MORT AVANT DE COMMENCER. du 7 au 11 mai
2012 : Le parti d'extrême-droite vient de remporter 21 sièges aux législatives (ici le FT). C'est le résultat de la colère des Grecs. Ca va faire très mal ça parce que les partis politiques qui veulent que la dette soit
remboursée sont minoritaires!! Ca va chauffer sur les marchés financiers... Le graphique ci-dessous (pas final) est de Ekath, voyez vous-même le logo. Et regardez aussi: le parti anti-austérité
Syriza (communistes) a capturé 25 sièges. Le Pasok (gauche type PS) s'est ramassé avec 43 sièges! Les souverainistes grecs sont à 11%.


Mais le plus important graphique est en-dessous, celui de la comparaison du vote nazi allemand comparé à la montée du chômage allemand des années 1920-1930, merci à la SG. Conclusion: le nouveau parlement grec (60%) va dire aux banquiers européens qu'ils peuvent se "carrer" leurs remboursements! Et l'euro ira vers la fonte des
glaces. Lire le papier du correspondant du NY Times à Athènes... MAIS REGARDEZ SURTOUT LA VIDEO DU CHEF QUI SE VENGE LITTERALEMENT DES MEDIAS GRECS en les forçant à se lever à l'entrée de Nikos
Michaloliakos. LA VIDEO LA PLUS PUISSANTE ET POLITIQUEMENT VIOLENTE QUE JE N'AI JAMAIS VUE. Mot de Nigel Farage: "en Grèce, il ne reste plus que la violence".


 














Les Anglais du Telegraph disent la même chose, qu'il ne pourra pas tenir ses promesses, et qu'en augmentant les impôts sur les pme et sociétés, pour payer les retraites, il ne fera qu'aggraver la
situation. Pour eux, la France a besoin d'un Napoléon: "His platform: raise taxes on business to fund a lower retirement age and more spending. Things don't look good for poor old
France. Either Hollande will stick to his promises and ruin the economy or he'll U-turn and reveal himself to be a reckless opportunist. Whether he's
a fool or a knave, this election cycle has exposed just how broken the French political system is. The kind of economic reforms that are necessary to put the country back to work
simply can't be enacted under the present arrangement. France needs to change. She needs another Napoleon", lire
ici. Quant à Ambrose Evans Pritchard, FH a exactement 2 mois et demi pour règler les Bons du Trésor. Lisez ce qu'il dit sur Aubry: "Today, the top
corporate tax is 34.4% (compared to 15.8% in Germany) and France has a 96 billion budget shortfall, which caused it to lose its high credit rating. The absurd 35 hour week largely remains
in effect. Here's the most damning statistic: government spending now accounts of 56% of France's GDP. It's only higher in 5 other countries in the world, including Iraq and Cuba".
Bonjour Mr Lenglet de chez BFM.


PS: Les Grecs viennent aussi de dire à Herman Van Rompoy qu'il peut se brosser, pardon, se faire voir chez Nikos Michaloliakos, un Grec dur de chez fachos... Et par ricochet, Hollande ne
pourra pas faire ne serait-ce que la moitié de ce qu'il a promis. Il est ligoté avant même d'avoir été investi. Bienvenue dans le monde de Chaos.


Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2012

Dissident 07/05/2012 11:47


Champs-Élysées à Paris, (FranceTV)






Des femmes en niqab célèbrent la victoire de François Hollande avenue des Champs-Elysées à Paris

tp10 07/05/2012 08:27


Je vous remercie encore une fois pour cet article qui me redonne l'espoir. Evidement je le partage et je souhaite de toutes mes forces que les législatives apportent un contre-poids suffisant à
ce qu'il vient d'arriver. Suite à cet événement qu'il considère comme funeste et avec son sens critique et ses observations faites tout au long de cette campagne présidentielle française,
mon mari, étranger d'origine communautaire et non communautaire s'est décidé à prendre la nationalité française afin de Voter, parce qu'il aime la France avec ses valeurs de démocratie, ses
valeurs de pluralité de pensée, ses valeurs de récompense du travail fourni. Je pense que lorsque la haine antisarkoziste sera passée, l'histoire retiendra celle d'un homme non réélu pour avoir
voulu faire bouger les choses, faire avancer son pays et tenter de le sauver d'un marasme économique vers lequel nous nous dirigeons.... Encore une fois j'espère me tromper....

Carène 07/05/2012 07:07


oh oui Mr Boulogne : c'était un discours d'adieu remarquable !


Un homme qui en de telles circonstances arrivent à faire taire son égo pour demander le respect du nouveau président et dire en toute simplicité "je vous aime" est un grand homme...


Mais, peut être avait il besoin de cette défaite pour devenir ce grand homme, qui sait ???


Une chose est sûre : personnellement, c'est effectivement une défaite qui me réveille. Et je prie Dieu de me donner la force de ne pas rendormir... Les 2 semaines qui viennent de passer m'ont
permis de me positionner plus clairement sur les valeurs qui sont les miennes et que je souhaite vivement partager plus ouvertement à compter d'aujourd'hui... A suivre !!! :)