Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Ah! S'il venait du Quatar, ou de la région subsaharienne! Et s'il s'était appelé Karim, ou Mamadou, et que pour ce qu'il a fait ( exprimer publiquement une opinion, ce qui, hier encore, en France, était permis, et sans avoir frappé personne, ni rien cassé ) il s'était retrouvé brutalisé, humilié, par la police, condamné par la « justice » à quatre mois de prison, dont deux fermes, AAAHHH! Mes chers amis, à quel barouf médiatique, à quel boucan pseudo moral, à quel déluge «  antiraciste » n'eussions nous pas tous été exposés dans la France humiliée de l'ère hollandiste?

Mais il n'est pas Mamadou, ni Mohamed.

Donc! SILENCE RADIO, comme on disait déjà, avant la télévision . « Radio Paris ment, radio Paris ment, radio Paris est à Holland ! ».

Mais que l'on prenne garde au silence de la mer. La mer, c'est-à-dire, nous, le peuple profond, dont parlait de Gaulle en août 1944; au défilé de la libération, sur les Champs Elysées : «  Ah! C'est la mer »!

Ceux qui hausseraient les épaules en déplorant de notre part un excès de romantisme se trompent. Ils vont bientôt s'en apercevoir.

Qui est ce jeune homme autour duquel, le pouvoir de mort organise le silence? 

 

nicolas.jpg

 

Tout juste un petit Français d'autrefois ( malgré ses 19 ans ). Et pour aggraver son cas, il s'appelle Nicolas, comme l'autre. Vous rendez-vous compte? C'est une provocation que ce petit sous-chien comme dirait la créature antiraciste que l'on sait. Une vulgaire racaille chrétienne, quoi!. C'est trop!

Oui! C'est trop.

Mais pour la France profonde, cette fois. Celle qui s'éveille au sentiment de la persécution qu'elle subit, maintenant depuis des années, de la part de la maladie socialo-libéralo-libertaire qui la ronge, la corrompt, la pourrit, abandonnée sur sa gauche, et de plus en plus sur sa « droite » par des gens qui méprisent le peuple, ( ou pour tant de gens de la pseudo droite contaminée, sans même s'en apercevoir, par le sida mental, dont parla jadis Louis Pauwells, et qui se défilent au premier pétard qui éclate ) méprisent la France, comme l'avait déjà vu, il y a quarante ans le général de Gaulle.

Mais, un grand peuple ne peut mourir que de lui-même, et, à des signes, qui ne trompent pas, le peuple français n'est pas encore prêt à s'abandonner lui-même.

Je signe la pétition en faveur de Nicolas. Je demande à chacun d'entre vous, toutes affaires cessantes, et tout bourgeoisisme timide, méprisable, et obscène, piétiné, d'en faire autant. En attendant d'autres actions plus consistantes, et pensées.

Il serait écoeurant, et lâche, de se plaindre sans cesse du hollandisme, de son sida mental, et de rester, plaintif, et l'arme au pied, assis à ne rien faire, à geindre, à subir.

Lisez l'article de Minurme-Résistance, et signez la pétition. ( http://www.soutien-nicolas.com/ ).

Pour commencer.

 

E.Boulogne.

 





http://minurne.blog4ever.com/blog/lire-article-431391-10084885-tiens_bon__nicolas___le_peuple_est_avec_toi__.html

 

 

 

TIENS BON, NICOLAS ! LE PEUPLE EST AVEC TOI !


Le vendredi 7 juin, autour de 21 heures, un jeune homme de 23 ans rentrait chez lui dans un tram qui traversait le quartier de la Croix-Rouge à Reims. L'Union, un journal local, raconte qu'il sortit une tranche de jambon et une baguette pour se confectionner un sandwich.

Trois voyous musulmans se trouvaient dans le même tram. L'un d'eux l’apostropha "en l’accusant de manger délibérément du porc devant lui pour le provoquer et porter atteinte à ses convictions religieuses". Comme le jeune homme continuait à manger son sandwich, il eut droit à un sérieux passage à tabac. Les autres passagers du tram ont témoigné à la police de la "violence" de l'agression.

Selon L'Union, "la victime souffre de plusieurs blessures saignantes qui ont nécessité son transport aux urgences du CHU". "C’était très violent. J’ai cru qu’ils allaient lui fracasser la tête", a déclaré un témoin sidéré par la scène. En principe, les agresseurs coupables de "violences volontaires commises en réunion dans un transport collectif de voyageurs" encourent de 5 à 7 ans d'emprisonnement" en fonction de la durée de l'incapacité totale de travail qui sera prononcée après expertise.

Attendons de voir s'ils sortent du tribunal avec les excuses du juge si celui-ci est membre du syndicat de la magistrature, ou avec une courte peine avec sursis.

Par contre, la justice s'est montrée implacable avec Nicolas, 23 ans lui aussi, condamné à mille euros d'amende et quatre mois de prison dont deux ferme, il est à Fleury-Mérogis.

Qu'a donc fait cet étudiant en troisième année d'école d'ingénieur (qui suit en plus un double cursus universitaire de sciences politiques et d'histoire) pour mériter une peine de prison ferme avec exécution immédiate ?

Il a tué quelqu'un ?
Il a braqué un bijoutier ?
Il a violé une fillette en tournante ?
Il a tabassé un imam ?
Il a sodomisé un membre du SM ?

Non.
Il a manifesté pacifiquement avec 1 500 personnes opposées au mariage pour tous devant les locaux de M 6 à Neuilly alors que François Hollande blablatait pour l'émission Capital*, puis la dispersion ayant été ordonnée, il est parti avec quelques copains faire un tour sur les Champs Elysées proches, toujours vêtu de son sweat-shirt gris portant le logo de la Manif pour tous.

Subitement, a raconté un témoin qui a filmé la scène avec son portable, "Ils se sont fait courser par cinq ou six flics avec une violence extraordinaire, qui criaient “Interpellation!” comme si les jeunes étaient en train de braquer une banque!"

Nicolas a voulu se réfugier dans la pizzeria Pino. Les poulets de Valls l'y ont suivi et l'y ont arrêté avec brutalité, renversant des tables et cassant du matériel. Le patron de la pizzeria a porté plainte contre Nicolas, dit Le Figaro, parce que "à cause de son arrestation, il y a eu des dégâts, et le restaurant a dû fermer un quart d'heure" ! Alors qu'il va profiter de la publicité gratuite faite à son établissement. Boycottons dorénavant la pizzeria Pino.

Est-cela qui motive les quatre mois de prison ? Non !

Nicolas-le-veilleur a été condamné pour rébellion pour avoir fait ce que font tous les Roms arrêtés, tous les Arabes arrêtés et qui sont aussitôt remis en liberté : refuser un prélèvement d'ADN.

Car, sachez-le, manifester pacifiquement, ou porter un t-shirt de la Manif pour tous, vaut d'être fiché comme un dangereux criminel par les services de la Gestapo socialiste.

Nicolas est en effet le premier prisonnier politique de la dictature totalitaire instaurée par le président Hollandescu et son larbin le bilderberger Valls.

Maurice D.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 22/06/2013 18:34


http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/06/soutien-%C3%A0-nicolas-au-panth%C3%A9on.html


 


Manif pour la liberation de Nicolas.


 


Video.

C.E. 22/06/2013 15:56


Tous les pseudo-syndicalistes et LKPistes qui ont bafoué le droit pendant 40 jours en 2009, ont refusé le prélèvement ADN... et ils n'ont pas été condamnés! Certains de la clique ont
même proposé à l'assemblée qu'ils soient amnistiés!


Psaume 94: Pourrais-tu te faire le complice du tribunal inique,où se trame la violence à l'encontre du droit; où l'on s'acharne à l'encontre du juste, où l'on condamne le sang innocent?

Claude HOUËL 22/06/2013 11:50


Complétement édifiant quant les juges rouges libérent à l'aidience et en masse des délinquants multirécidivistes condamnés pour des faits autrement plus graves.


Voir les exemples sur l'Institut pour la Justice


Il faut signer des deux mains !


Pour les exemples a contrario, le Scrutateur ne devrait pas citer les Quataris, tellement aimés de notre Président, pour la colonisation de nos entreprises, qu'ils sont exonérés de l'impôt sur
les plus values immobiliéres pour les opérations réalisées en France. Belle conception du principe d'égalité...