Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 )L'esprit munichois; 2 ) Le professeur Samuel Paty. 3 ) La tête décapitée de Samuel, par un jeune immigré tchéchène.
1 )L'esprit munichois; 2 ) Le professeur Samuel Paty. 3 ) La tête décapitée de Samuel, par un jeune immigré tchéchène.
1 )L'esprit munichois; 2 ) Le professeur Samuel Paty. 3 ) La tête décapitée de Samuel, par un jeune immigré tchéchène.

1 )L'esprit munichois; 2 ) Le professeur Samuel Paty. 3 ) La tête décapitée de Samuel, par un jeune immigré tchéchène.

L'esprit munichois, c'est l'esprit de lâcheté, l'acceptation de la décadence, qui présida à la conférence Munich en 1938, quand le président du conseil français, et le premier minintre britannique passèrent avec Hiltler et Mussolini un accord « de paix » qui donnait à l'Allemagne le temps d'achever ses préparatifs militaires en vue de la guerre. Les deux dirigeants démocrates savaient que ces « accords » étaient une capitulation avant la lettre, ils ne se faisaient pas d'illusions, mais craignaientde prendre les mesures nécéssaires en allant à l'encontre de leurs opinions publiques travaillées au corps par les commuistes (en France) et les « pacifistes » toujours inconscients. C'est si vrai, qu 'à son retour en France, Daladier fut porté en triomphe par un public en liesses. Il murmura le mot célèbre et tragique « les imbéciles ».

Après la parenthèse gaulliste de 1958 à 1970, l'esprit de Munich est réapparu en France, mais cette fois l'ennemi n'est plus allemand. Il est déjà présent sur nôtre territoire et son nombre est croissant d'année en années, au nom de « l'humanisme » que l'on sait par les crétins dont la vêture nous est connue.

L'article qui suit, du site Les patriotes, est une claire illustration de l'état d'esprit qu'il faut dénoncer et combattre.(Le Scrutateur).


 

L'esprit munichois n'est pas mort en France. Hélas !


 

 

(https://lalettrepatriote.com/ollioules-les-laches-motivations-des-enseignants-pour-refuser-de-baptiser-leur-college-samuel-paty/ ).

 

L’esprit munichois a de beaux jours devant lui. Alors que le maire (LR) d’Ollioules (Var) voulait donner le nom de Samuel Paty au collège “Les Eucalyptus” situé sur sa commune et que la délibération devait être présentée ce samedi au conseil municipal, elle a été retirée. Pourquoi ? Parce que, selon nos confrères de France Bleu, enseignants, parents et élèves du collège sont, à une large majorité, contre cette idée.

100% des professeurs, 89% des parents et 69% des élèves se sont opposés au projet du maire. (Les élèves sont moins lâches que les enseignants…)

Sandra Olivier, professeur de mathématiques et représentante SNES, explique à France Bleu, au nom des enseignants : “Cela fait de nous des cibles alors que nous n’en avons pas besoin. C’est prendre un risque qui peut être évité. Ensuite, c’est un peu dommage de porter un nom qui n’a pas de lien avec notre commune. Et enfin, dernier argument, il y a quelques mois, la rue où se situe le collège a été rebaptisée ‘rue du Colonel Arnaud Beltrame’, cela fait beaucoup d’hommages autour de ce collège, ça rend les choses tristes pour un établissement qui accueille des enfants.” 

Ah bah, si ça rend les choses tristes alors…

Festivus, festivus… !

 

 

 

Un insignifiant parmi d'autres.

Un insignifiant parmi d'autres.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ch.Etzol 29/01/2021 00:16

Et la défense de la laïcité alors ?

Refusés avant même d'être examinés ! Les amendements au projet de loi contre le séparatisme visant l'interdiction du port du voile pour les fillettes ont été jugés irrecevables par la commission spéciale de l'Assemblée Nationale.... Donc pas de féminisme non plus ?