Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Bientôt, en France, l'apartheid médical ?  (pas les médecins blancs) !
Bientôt, en France, l'apartheid médical ?  (pas les médecins blancs) !

On n'en revient pas. Il est question ce matin de la stupéfiante « exigence » ( naturellement !) Naturellement, car lorsque papa et maman (en l'occurrence l'Etat, ou ce qu'il en reste, ont démissionné de leurs responsabilités de parents, les chers petits n'obéissent plus qu'à leurs fantasmes. L'idée de la pureté originelle des tout petits est d'abord un mythe. Tout dépend de l'éducation. Faute de laquelle Tout est possible comme on le voit depuis des années en France où le « libéralisme » est la doctrine officielle du charmant bambin qu'est Manu (merveilleux surnom trouvé par un jeune ado, pas si bête, il y trois ans) qui peut se résumer à la fameuse formule « laisser faire, laisser aller, ou passer » ! voyé allé! Dès lors tout fout le camp.

Nous pouvons vérifier mon dire en écoutant ce que l'on nous suggère, avec maintes précautions oratoires, et formules alambiquées, sur l'augmentation, la généralisation des « incivilités » sur tout le territoire national.

Ici, sur Le Scrutateur, nous informons, mettons en garde sur le « laisser faire », cher au grand petit bonhomme qui nous « gouverne ».

Je croyais que les choses finiraient par s'arranger.

Or la nouvelle entendue ce matin aux aurores m'a montré que je demeure encore un « vieux naîf ».

« On n'en revient pas disais-je en commençant l'article. Et pourtant il faut en revenir.

Les représentants (autoproclamés) de la blackitude, exigent désormais que les noirs ne consultent plus que des médecins noirs. Ils « exigent » (ainsi parlent les enfants quand papa, et maman (n'oublions pas nos potimitans antillaises sur qui reposa si longtemps l'éducation des ti mouns et des ti manmays) ne sont plus là. Moi qui croyait que le grand Mandela, (ah Mandela!) avait pourfendu à jamais l'aparthéid. Or « l'exigence » de nos racialistes, qu'est-ce que c'est sinon le culte de l'aparthéid ?

On avait cru que « le bon sens est la chose du monde la mieux partagée ». Le mot est de Descartes. Mais il faut croire que Descartes s'était trompé. Il est vrai que Descartes était blanc diront nos grands « penseurs » !

Autre remarque, on ne voit pas de différence essentielle entre lesdits « penseurs » et un certain Adoph Hitler, à ceci près que le nazi avait pris pour objet de sa haine pathologique les Juifs !

Mais cette « différence » mise à part il y a une parfaite homologie entre nos « noiristes » (je n'ai pas dit « nos noirs » mais nos « noiristes » c'est à dire nos théoriciens de la supériorité de la race noire sur toutes les autres).

Faut-il s'alarmer des pétarades puantes de gamins mal éduqués ?

Je serais tenté, à court terme, de répondre par la négative. Aux Antilles où je vis (en Guadeloupe plus précisément), je ne constate pas, sauf dans d'étroits milieux de fanatiques bornés, de complicités avec le neo nazisme black.

A plus long terme il faut être prudent. Car comme le disait un spécialiste de la guerre psychologique, Tchakotine, « il existe des épidémies psychologiques". C'est ainsi que le parti nazi des années 20 et 30 de l'autre siècle entraîna l'Allemagne, l'un des pays les plus civilisés de la terre, vers les abîmes que l'on sait.

Il faut donc rester vigilant.

En tout cas si de l'autre monde, ceux qui nous ont quitté peuvent voir ce qui se passe sur nôtre petit monde il y en a qui doivent être bien peinés. « Les morts, les pauvres morts, ont de grandes douleurs » écrivait CH Baudelaire.

Je pense au docteur Albert Schweitzer, qui consacra sa vie à soigner les Africains. Philosophe, théologien, grand musicien, et médecin, il s'enterra en Afrique et fonda un hôpital à Lambaréné.

Pour mieux le faire connaître j'ai recherché un lien avec le film qui lui fut consacré « Il est minuit docteur Schweitzer ».

Il faut le voir, le faire voir à vos enfants, si vous réussissez à les abstraire une petite heure à leurs jeux videos. Bonne chance, et bon film.

(Le Scrutateur).

https://ok.ru/video/96993544942

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Livia 14/08/2020 21:20

Parce qu Manu est en fait un dictateur aux petits pieds, mais...dictateur quand même!