Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Comment Domota récompence V. Lurel de sa démagogie.  2 ) tI cHRISTIANE AN MWEN ki tan nou ka vauè nou tou sèls, on ti koté? Mmhhh? 3 ) La rédaction du Scrutateur vient d'embaucher une nouvelle collaboratrice spécialisée dans les exorcismes difficiles contre les mauvais esprits.
Comment Domota récompence V. Lurel de sa démagogie.  2 ) tI cHRISTIANE AN MWEN ki tan nou ka vauè nou tou sèls, on ti koté? Mmhhh? 3 ) La rédaction du Scrutateur vient d'embaucher une nouvelle collaboratrice spécialisée dans les exorcismes difficiles contre les mauvais esprits.
Comment Domota récompence V. Lurel de sa démagogie.  2 ) tI cHRISTIANE AN MWEN ki tan nou ka vauè nou tou sèls, on ti koté? Mmhhh? 3 ) La rédaction du Scrutateur vient d'embaucher une nouvelle collaboratrice spécialisée dans les exorcismes difficiles contre les mauvais esprits.

Comment Domota récompence V. Lurel de sa démagogie. 2 ) tI cHRISTIANE AN MWEN ki tan nou ka vauè nou tou sèls, on ti koté? Mmhhh? 3 ) La rédaction du Scrutateur vient d'embaucher une nouvelle collaboratrice spécialisée dans les exorcismes difficiles contre les mauvais esprits.

Hier soir, j'écoutais un concert organisé par de jeunes rappeurs antillais. L'un d'eux disait, en créole, et en substance : « l'esclavaj, y aboli en 1848, ça loin. An nou fini èvè ça et an nou gadé l'avenir ».

Le garçon qui chantait cà, avait 20 ans à peine, et il était noir, pas du tout « nèg a blans ». Et il souriait d'un air franc.

Oui, les temps changent. Un nombre certain de nos jeunes évoluent. Ils ne veulent pas se laisser embourber par les salopards d'idéologues, qui veulent utiliser des péchés du passé pour satisfaire leurs appétits de pouvoir.

J'y ai pensé en lisant ce communiqué de l'UGTG.

 

Le Scrutateur.

 

Comment Domota remercie Lurel de sa démagogie.

 

http://thelinkfwi.wix.com/thelink#!VICTORIN-LUREL-VS-UGTG-LA-CONTRE-ATTAQUE/c1wmp/576076f10cf235a69b21d40f

Commenter cet article

Ch. Etzol 19/06/2016 18:42

Heureusement la rédaction du scrutateur, comme à l'époque de Guadeloupe 2000, a toujours su s'entourer de collaboratrices sympathiques et déterminées, que toutes ces simagrées n'impressionnent pas du tout !
La Guadeloupe étant riche en eaux thermales, peut-être y en a -t- il pour guérir certains prurits... Une sorte d'eau bénite ?

Hector Partagé 19/06/2016 02:02

Pauvre Lurel ! Alors il en est réduit à ça ! À une misérable surenchère débiles et populiste en forme d'outing ? Eh bien, elle est belle notre classe politique guadeloupéenne. Entre Lucette et Tartarin de Lurelscon, nous voilà bien : écrasé s par les puissantes, sincères et profondément intelligentes convictions de nos modèles d'intégrité convictionnelles.