Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

( La dernière idée rocambolesque de certains prétendus amateurs du football guadeloupéen, qui prétendaient obtenir de la FIFA la possibilité pour la Guadeloupe de participer, en tant que telle aux prochaines coupes de Foot, a déchainé la fureur de notre jeune collaboratrice Jeannely D'Om-Hotta, que nous avons dû tempérer.

Voici sa bafouille ( modérée de ce qu'elle pouvait comporter de trop juvénile ).

 

LS.

 

Je voudrais revenir un moment sur le football, et sur ce qu'il pourrait représenter pour la Guadeloupe, loin des petits « délires » de certains.

Le football est un jeu sportif. Sportif parce qu'il engage le corps, concerne l'effort physique. Mais aussi un jeu, c'est-à-dire quelque chose qui  est conçu pour notre agrément, et notre distraction. Et bien plus encore. Car le jeu, chez l'homme engage aussi son intelligence.

Quand nous jouons à la belote, au bridge, au jeu de dames, ou aux échecs, nous faisons intervenir notre intelligence. Dans ces jeux que je viens de nommer, l'intelligence est hyperactive. Tactique, stratégie, jouent un rôle important.

Dans le football entrent donc diverses qualités, inégalement réparties entre individus. Il y a la morphologie de chacun, plus ou moins adaptée à tel sport, à telle place dans une équipe, etc. Il y a la volonté de jouer bien, et pour cela de consentir des efforts constants, difficiles, quotidiens, constamment renouvelés, la discipline personnelle ( alimentaire, de sommeil ) requise pour pour avoir « la forme », on parle même de l'ascèse requise pour espérer atteindre un sommet dans le sport considéré, etc.

Il y a l'esprit d'équipe, la soumission de l'individu ( du joueur ) à une stratégie collective, définie ensemble sous la direction d'un entraîneur. Pas d'équipe, pas de succès pour les équipes dans lesquelles des « virtuoses » la joue trop perso, parce que l'esprit d'association passe après l'amour de soi.

Un jeune qui veut faire du foot doit donc développer au maximum ses facultés physiques ou corporelles, ET subordonner sa prestation à celle de l'équipe. Comme dans un orchestre symphonique.

Ainsi, le foot, mais je le dirais de tout autre sport, me paraît bien plus qu'un amusement, bien plutôt une ascèse, une recherche de la perfection, une voie de dépassement de soi même dans l'abnégation de soi au groupe.

A mon avis, en ce moment où tout semble aller à vau-l'eau, le foot, - c'est de lui qu'il s'agit dans ce billet, -  pourrait être un des moyens pour les éducateurs d'aider la jeunesse à se prendre en main et à se dépasser, alors que les arbitres sont contestés parfois violemment, les entraîneurs déçus de ne pas voir plus de sérieux chez les jeunes membres des clubs, ou encore quand des rixes, mortelles, éclatent aux abord du terrain de jeu pour des motifs futiles, parfois entre membres d'une même famille.

Si l'on s'intéresse au foot en GWADA, ce devrait être pour cela, pour cette humble et rigoureuse recherche des fondamentaux accessibles par le moyen du sport, au lieu de préconiser, par FIFA interposée une participation de notre petite île au MONDIAL de foot, qui est hélas! il faut aussi le dire, autant que du Sport, un « carnaval » suspect, où l'argent, et les passions politiques, financières, et bientôt « religieuses » ( pensons au mondial prévu au Koweit, bientôt ) sont en train de prendre le pas sur l'aspect sportif, et humain que j'ai sommairement tenté de définir plut haut.

Car, vouloir être en tant que Guadeloupe au mondial de foot, cela suppose que l'on n'est plus français ( alors que nos joueurs, dans l'équipe de France, font briller souvent la Guadeloupe de mille feux ). La politique, vous dis-je. Et la pire. Celle de ces gens qui s'intéressent moins à la Guadeloupe qu'à la satisfaction de leur étroites petites visions « nasyonalis », à leurs visions pichrocholiennes d'eux-mêmes, et qui donc, veulent péter plus haut que leur derrière.

Dieu protège la Guadeloupe. Et nous,... aidons-le par notre bon sens, et notre esprit de d'effort, de discipline, d'ascèse au service de notre île, et aussi de nous-même.


 

Jeannely d'Om-Hotta.

 

 

La deuxième photo représente Jeannely, lors de son réveil du pied gauche, ce matin, 05 mars. ).

Petit billet matutinal : Guadeloupe : Le football pris en otage, ( une histoire de FIFA ).
Petit billet matutinal : Guadeloupe : Le football pris en otage, ( une histoire de FIFA ).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Henri Gollon 05/03/2015 16:02

Pour une fois les Mahawrtiniquais ont fait preuve de lucidité, ils ont laissé à Gwada l'initiative. La perspective de n'arriver que second à la coupe du monde de foot-ball contrarierait leur appréciation des critères d'excellence, c'est pourquoi, très sportivement.... Une fois de plus, comme en 2009, l'initiative revient au peuple Gwradloupéyin. Gawda, phare du XXIe siècle et pôle mondial encore plus que Caraïbe, illustre à la fois le réalisme et l'esprit sportif si cher à Coubertin. Comme quoi iil ne faut désespérer de rien. C'est pourquoi - et tant pis pour Jeannely Dom'Hotta, les négociations sont déjà très avancées pour ce qui est du recrutement de Domota en qualité d'entraîneur, qualités dont le monde entier a eu la démonstration en 2009 à tel point que les deux fards de la République, Ségolène et Taubira sont venues slui prêter main douce et puiser auprès du Césaire gwradloupéyin l'art et la manière de faire progresser le progrès. En outre, Domota dispose d'un atout de poids : il est pratiquement le seul à pouvoir affirmer sans rire - au cas où le pays ne disputerait pas la finale - que seul un peuple libéré peut vraiment donner sa pleine meure sur un stade, comme celui celui de Nuremberg, par exemple.
La question posée au phiolosophe est : l'humilité e-elle une entrave à l'action ?

ATHOS 05/03/2015 13:42

vidons la guadeloupe de ces nationalis insenses et utopistes qui revent de nous conduire en enfer;

ATHOS 05/03/2015 13:41

MAIS BIEN SUR QU'ELLE A RAISON D'OM HOTTA, CES STUPIDES HOMMES POLITIQUES QUE NOUS AVONS AVEUGLEMENT MIS EN PLACE SONT IRREALISTES ET PEUVENT NOUS CONDUIRE A DES ERREMENTS CATASTROPHIQUES. PROFITONS DE NOTRE APPARTENANCE A UNE NATION DEMOCRATIQUE_ LA FRANCE _ POUR USER DE NOTRE CAPACITER A METTRE UN BULLETIN DE VOTE CAPABLE DE NOUS SAUVER DE CETTE ASSEMBLEE DE BRAS CASSES QUI VEULENT GOUVERNER LA GUADELOUPE. IL FAUT OSER ET NE PLUS AVOIR PEUR.