Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Zemmour à la TV ? Oui merci ! Oui, merci !

 

Zemmour face à la meute. Je ne dirai pas de loups, mais d’hyènes et de chacals. Où la pire ( des hyènes )  est le plus faux-cul des faux-culs : Laurent Ruquier.

Zemmour aux prises avec la bien-pensance de gauche, avec le politiquement correct à son zénith. Zemmour objet d’interruptions continuelles, en proie aux sourires dédaigneux, aux horions des crétins qui s’ignorent, mais Zemmour héroïque, et Zemmour vainqueur finalement.

A écouter, intégralement, et à réécouter. Un festival de courage et d’intelligence.

 

A lire et regarder les deux parties complémentaire de ce dossier.

Ré-sis-tance !

 

Le Scrutateur.

( I ) VIDÉO | Zemmour, l’homme qui déconstruisait les déconstructeurs, VS Caron et Cie dans « On n’est pas couché »
Le lien ci-dessous renvoie à plusieurs débats d’Eric Zemmour avec diverses personnalités, dont Daniel Cohn-Bentit, Aymeric Caron, etc. Mais le plus important est le premier sur la liste. A voir absolument.

 

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/06-10-2014/video-zemmour-deconstruit-les-deconstructeurs-et-demonte-caron-et-cie-dans-on-nest-pas-couche#.VDJyX1c43GA  

 

( II ) Zemmour est-il notre Cyrano ?

 

1 ) Non merci ! Non merci.

 

http://www.youtube.com/watch?v=e_6VCPhDTIE

 

2 ) La tirade du nez.

 

Hercule, Savinien, Cyrano de Bergerac est un savant, un poète de haute classe, un bretteur incomparable. Mais il a une faiblesse, un complexe dirions-nous aujourd’hui, : il est pourvu d’un appendice nasal démesuré qui le désarme, et bien à tort face au femmes, et notamment à celle qu’il aime passionnément et à qui il ne se déclarera jamais.

Au théâtre, un soir devant un public choisi, il se fait sottement attaquer sur cette étrangeté faciale, par un jeune marquis prétentieux et imprudent, ( impudent surtout, ce qui fait penser à Aymeric Caron ! ) qui veut lui donner une « leçon ».

Il lui en cuira, après cette insolence, car Cyrano réplique à sa façon, et cela nous vaut la célèbre tirade du Nez.

 

http://www.youtube.com/watch?v=aydm4FUnlk0

 

3 ) La mort de Cyrano.

 

Je n’ai pas trouvé cette scène des derniers moments de Cyrano dans la version incarnée par Gérard Depardieu.

Je me rabat sur cette scène jouée par une troupe d’amateurs.

Je ne résume pas ce qui s’est passé, depuis les épisodes précédents ( bien des années auparavant ). Tous les protagonistes de l’histoire ont vieilli. La femme aimée de Cyrano s’est retirée dans un couvent, où Bergerac vient la voir chaque semaine, pour la tenir au courant ( croit-elle ) des actualités du moment. Ce samedi là il est en retard.

Etrange !  C’est que Cyrano que son indépendance d’esprit et son intransigeance à l’égard des médiocres et des faux-culs a criblé d’ennemis lâches ( et les lâches frappent toujours par derrière ) est blessé et mourant. Sur la fin de la visite il commence à délirer. Cette tirade est émouvante et, en 1957, au cinéma-théâtre La Renaissance à Pointe-à-Pitre où la pièce était jouée par la troupe Jean Gosselin, elle émut aux larmes le jeune…scrutateur.

Je questionnais plus haut : Zemmour est-il notre Cyrano ?

Le Scrutateur, muri, ne le souhaite pas. Pourquoi ? Parce que cette mort superbe est aussi une mort désespérée. Il y a dans l’esprit français ( du moins jusqu'aux années 1960 ) un goût quelque peu gratuit de l’héroïsme pour l’héroïsme. Le sacrifice de la garde impériale à Waterloo ( "la garde impériale meurt et ne se rend pas" ) participe de ce romantisme flamboyant mais un peu vain. Comme me disait un jour mon ami, l’avocat Jacques Trémolet de Villers : «  nous ne nous battons pas, d’abord pour mourir, même héroïquement, mais pour gagner et inscrire notre idéal dans la réalité des faits et de l’histoire ». Je partage cet  avis.

C’est pour cela, que je souhaite que toutes les qualités cyraniennes que possède le « prince Eric » excluent cependant le goût du sacrifice « inutile ».

Car les vers qui résument le mieux la tirade que vous allez entendre sont les suivants :

«  Que dites-vous ?...C’est inutile ? …Je le sais !

Mais on ne se bat pas  dans l’espoir du succès !

Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile …. ».

Cela ne m’empêche pas de clamer, quand même :

VIVE CYRANO !

 

http://www.youtube.com/watch?v=vOtoCHtQA6k  

 

BONUS /

 

Parmi les photos, un texte. Voici son histoire. Les lecteurs du Scrutateur savent que je fus professeur, et que j’animai chez moi pendant près de 30 ans un cercle où l’on s’efforçait de réfléchir, en n’oubliant rarement que la réflexion n’est jamais incompatible avec le sourire, voire le rire.

Un jour, pour des jeunes de classes terminales, j’avais mis au programme une réflexion sur le personnage de Cyrano de Bergerac.

Vers la fin de la réunion l’un de ces jeunes ( c’était d’ailleurs une jeune fille, un peu…garçon manqué ? ) me communiqua l’air innocent un texte, celui que vous allez lire : La tirade des nénés.

Je l’interprétai, et dois-je le dire les nénés eurent, auprès d'un public hilare un succès égal ( et peut-être davantage ! ) à celle du nez, de Rostand. Jeunesse ! jeunesse ! Les fautes d’orthographe pullulent !!!!!

Zemmour à la TV ? Oui merci ! Oui, merci !
Zemmour à la TV ? Oui merci ! Oui, merci !
Zemmour à la TV ? Oui merci ! Oui, merci !
Zemmour à la TV ? Oui merci ! Oui, merci !
Zemmour à la TV ? Oui merci ! Oui, merci !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
je pense que le débat sur le scrutateur est d'un niveau élevé grâce à votre présentation des évènements quasi quotidien. un travail explicatif nécessaire, que seul quelqu'un comme vous peut faire bien mieux comprendre ,à nous lecteurs, à travers le foisonnement des infos qui nous impactent et dont nous ne savons quoi penser, à moins d'y avoir consacré un minimum de réflexion et de participation à nous confronter au autres commentaires. c'est cela la démocratie et c'est comme cela qu'on progresse.

Brigitte n'a peut-être pas compris que ce sont des mots issue du langage populaire , qui traduisent souvent notre "ras le bol " "du politiquement correct ". il y a parfois des écarts de langage conventionnel qui en ressortent, dans le foisonnement des commentaires à vouloir mieux comprendre, afin de mieux se positionner, Mais il ne faut pas y voir une quelconque injure ou un manque de respect. Parfois on essaie d'échapper à "la platitude" de la pensée unique y compris de cette façon là.
Chère Brigitte,si j'ai heurté votre sensibilité par certains écarts et propos désobligeants que je reconnais, je vous demande de m'en excusez .
bien au contraire ! Ma participation à commenter l'actualité est mon quart d'heure de détente sur ce blog que j'apprécie autant que son génial créateur !

soyez sûr ,Brigitte, comme le scrutateur ,que je suivrai dorénavant vos judicieux conseils à améliorer ma sensibilité trop réactive ! bonne journée à tous les deux.
Répondre
A
il est curieux que le scrutateur , utilise des mots comme "faux culs" "hyènes ,chacals" pour désigner les détracteurs d'Eric Zemmour, et que ces mots là ne sont pas relevés par certains comme des injures, mais "tantousette" fait scandale pour" déclarer la guerre" au sein même de son propre camp.
je crois que l'esprit "petit bourgeois" d'antan est dépassé si on veut déballer les vérités.

Brigitte ,que je sens psycho rigide, soyez plus souriante avec moi comme les clients de votre pharmacie ! c'est tous le mal que je vous souhaite.

aurez vous le courage de publier mon post qui n'engage que moi et pas vous?
Répondre
L
Cher lecteur.
En langage populaire, "faux-cul" veut dire hypocrite. Si l'expression n'était pas détestable, je dirais qu'il " n'y a pas de quoi fouetter un chat". Votre désaccord avec la lectrice qui signe Brigitte', est normal. Cela fait partie du débat d'idées. Mais vous ne devez pas vous énerver comme cela. Vous n'avez pas été pris à partie personnellement.
Bonne journée, et merci pour votre participation active aux commentaires du Scrutateur.
A
Venant d'une pharmacienne, l'esprit d'analyse n'est pas votre fort.
Répondre
B
Un merci de plus pour vous pour nous avoir fait profiter de ce grand moment (diffusé beaucoup trop tard pour moi. Et un grand bravo à Eric Zemmour pour son livre, ses idées, sa patience et sa pugnacité en face de polémiques aussi minables. L'art de répondre des choses intelligentes à des propos stupides, voire incohérents n'est pas donné à chacun.
Malheureusement je lis dans les commentaitres à votre post des mots tels que "tantousette" qui ramènent le débat à son plus bas niveau. Je n'ai pas de sympathie particulière envers les homosexuels mais je me contrefiche de leurs pratiques et/ou choix tant qu'ils ne les érigent pas en dogme ou en vérité absolue. Je ne me présente pas dans la vie en tant qu'hétérosexuelle et je souhaiterais que leur homosexualité reste aussi discrète que mon hétérosexualite. Mais de la même manière je trouve dégradant l'utilisation de tels termes envers qui que ce soit. Vous remerciant de votre attention, bien cordialement
Répondre
L
Je vous remercie pour ce commentaire, auquel je souscris.
C
Bonjour Mr Boulogne,
Merci pour ce signalement , moi qui ne regarde jamais ces pugilats médiatiques. Des Hyènes, bien vu, et bravo à E.Zemmour pour son calme, sa pédagogie et sa pugnacité à défendre ses idées et démonstrations.
J'espère que Léa et Aymeric vous lise, je voudrai qu'il prennent quelques idées forces dans la video qui suit (peut-être déjà vue sur le blog ) pour animer leurs débats et enlever la peau de saucisson sur leurs yeux autistes et partiaux... Que de haine verbale ! La situation est bien plus dramatique qu'ils ne l'imaginent du haut de leur tour d'ivoire, déconnectés des réalités par idéologie, tant pis pour eux, mais en paieront-ils les conséquences, j'en doute !

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/07/r%C3%A9ponse-%C3%A0-une-musulmane-mod%C3%A9r%C3%A9e.html

Bonne journée, cordialement
Cjj
Répondre
E
Petit par la taille et grand par l'esprit ! Eric Zemmour est sûrement l'un des plus grand esprits de son époque.
J'ai particulièrement apprécié l'instant ou il lance à Ruquier comme un claque à un éleve inutilement turbulent ! "vous faîtes semblant de ne pas comprendre." On sent Ruquier se raidir et perdre ses sourires niais face à un Zemmour conquérant et sans concession.
Je n'étais pas étonné qu'il a fait Eric Zemmour passer le plus tardivement possible, comme pour décourager ceux qui voulaient entendre l'autre version ,la vraie, celle de cette France qui n'arrête pas de décrocher depuis mai 68 ,notamment à cause d'un certain "Dany dit le rouge" que les français ont découvert bien plus tard, être un homosexuel notoire ( c'est lui qui le dit) et aussi un fervent partisan du mariage dénaturé entre même sexe . Voila l'individu que les médias de gauche faisait passer pour le Héros des étudiants de mai 68 à l'époque. Une tantousette !
Bravo à Eric Zemmour pour sa superbe prestation à nous expliquer comment on en et arrivé là après 40 ans de manipulation des esprits par un gauche passéiste qui fini de détruire les structures traditionnelles qui nous tenaient debout.
Mais la résistance continue...
Répondre
J
Ruqieer, faux-cul ? Allons, Scrutateur, vous plaisantez ? Car sa biographie certifie le contraire. Il revendique même d'en être un vrai de vrai.
Répondre