Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

L’HEURE EST AU BILAN


Ch-Martin.jpg

 

Le climat politico social est actuellement en effervescence. La période référendaire de janvier et les prochaines élections semblent attiser les réactions face à l’option d’autonomie ouvrant la voie à l’indépendance. L’affrontement des idées est permanent, une intelligentsia activiste minoritaire voulant imposer ses idées, je devrais plutôt dire sa Loi…..Mais aujourd’hui l’heure est au bilan.

 

Ø      Rappel

 

Il faut se rappeler que le conflit a démarré par la vie chère et ne voilà-t-il pas que ces manipulateurs ont réussi à changer complètement le débat économique en un débat politique au regard du statut des Antilles. Comment ont-ils fait ce tour de force? Ils ont en permanence joué sur la corde sensible qu’est le rappel de l’esclavage en incitant les gens à la haine et au racisme. Diviser pour mieux régner.

Une grande partie de ceux qui s’étaient mobilisés dans le cadre des revendications à caractère économique a vite compris qu’elle s’était fait manipulée. Ces manifestants de la première heure se sont rétracté et ont sollicité en vain le dialogue. Lorsque les commerçants ont tenté de reprendre leurs activités les LKPistes ont fait des interventions musclées et employaient alors la force pour les intimider. L’absence d’autorité et le manque de protection assurée aux personnes et aux biens ont permis une longue cessation d’activité de 44 jours. La Guadeloupe serait en droit de réclamer des comptes au gouvernement sarkozien qui s’est montré d’une incompétence totale liée certainement à une méconnaissance de nos îles tant sur le plan social qu’économique, à moins que la situation chaotique, provoquée par le LKP n’ait représenté pour ce gouvernement une aubaine à exploiter en vue de justifier le largage des Antilles.

Mais la majorité a pris conscience et ne regarde plus passer le train et ne se laisse plus intoxiquer par les medias.  Elle a compris le jeu, elle n’est pas dupe et elle dit aux activistes et à l’administration sarkozienne NON à l’article 74.

 

Ø      Sur le plan statutaire

Bien des écrits, bien des discussions sur le net pour dénoncer ces activistes qui conduisent nos Îles vers des « républiques de banane ». Il faut louer tous ces internautes qui ont permis dans les faits d’entraver la marche « Téléguidée » de tous ces « sbires » qui veulent prendre le pouvoir. La majorité s’est réveillée grâce à tous ces internautes. Le 10 janvier 2010, elle dira, à ces activistes et à cette administration sarkozienne contemplative et complaisante, qu’elle refuse l’article 74 qui est une manipulation purement politique pour permettre le changement du statut des Antilles. La Guadeloupe, La Martinique sont des départements français. Je mets au défi le gouvernement de poser la vraie question par voie référendaire de manière claire et sans équivoque : « Voulez-vous l’indépendance OUI ou NON? ».  Le gouvernement sait déjà que les résultats du vote seraient NON à au moins 80%. Est-ce que vous croyez que la presse française dans l’hexagone diffuserait cette information? Je ne le crois pas. Elle est plutôt préoccupée par des articles à sensations, à décrire et à montrer à la télévision des faits dénudés de leurs réalités intrinsèques je parle ici de bien des reportages sur les Antilles. Par surcroît nombre d’internautes confirment que RFO est le chef d’orchestre. de la minorité activiste. Au moment ou j’écris cet article je reçois bien à propos d’un internaute le message suivant extrait du blogue

Guadeloupe-en-crise

Samedi 2 janvier 2010 6 02 /01 /2010 16:19

EN PASSANT ...

Juste un petit tour sur le net , ce matin: ça "tchache" sec autour des Marie-Jeanne ; tendance générale des commentaires : La Martinique est championne en termes de népotisme et de combines ! on doit à la vérité de dire qu'en Guadeloupe , ç'est pas mal non plus !
Mais ce qui semble choquer le plus , ç'est le silence des médias locaux qui savaient forçément et qui l'ont fermée religieusement . (pour ne pas gêner les 74zistes ???) . Pour moi ce n'est pas surprenant , vu le scandaleux parti-pris de la majorité des journalistes locaux !
Encore un exemple hier sur RFO :
Voeux de M.M LUREL et GILLOT (normal, ce sont les présidents des deux assemblées ) , suivis immédiatement des voeux du sieur DOMOTA !
A ma connaissance, cet individu n'a pas de fonction officielle dans l'organisation politique de la Guadeloupe , alors en quel honneur ???
Détrompez moi si nécessaire, mais je ne crois pas avoir entendu les voeux de Mme PENCHARD ... mais c'est probablement que je les ai ratés ...
Bonne année quand même !

 

Ø      Sur le plan économique

 

Lors de mon premier article je disais à propos de la grande distribution

Comment se fait-il que nous soyons gouvernés par des hommes qualifiés, instruits, qui entrent têtes baissées dans un conflit en cherchant surtout à préserver leur côte d'écoute, et à conserver leurs électeurs, n’y a t-il pas là matière à réflexion? Nous sommes en 2009 il est facile pour tous ces hommes politiques qu'ils soient députés Français ou Guadeloupéen de demander à L'IEDOM des statistiques;

a) combien il y a d'entreprise en Guadeloupe

b) d'indiquer leurs chiffres d'affaires

c) de confirmer leurs marges brutes

d) et de faire connaître à qui elles appartiennent.

A partir de ces statistiques nous saurons mieux faire la part des choses. Maintenant ne me dites pas que cela est impossible, je suis un ancien banquier qui a travaillé aussi bien en Martinique qu'en Guadeloupe

 

Lors de ma lettre ouverte au Président de la République je réitérais : voir le lien ci-dessous

http://www.lecarrefourdesopinions.ca/pdf/volume10.pdf;

Il faudrait des statistiques pour évaluer les principes de l’économie Antillaise. Et je demande à nouveau que les autorités compétentes en la matière exigent de l’IEDOM, de compiler immédiatement les données sur le nombre d’entreprises, incluant chiffres d’affaires, marges brutes et le nom de leur propriétaire. Je crois qu’à ce moment là nous aurons des surprises

 

Encore une fois je reviens à l’IEDOM. Consultez-vous ses statistiques?

Internautes, je vous prie de divulguer ces données compilées par l’IEDOM qui montrent maintenant l’ampleur des dégâts.

 

Guadeloupe : Aucun signe de redressement de la conjoncture économique annonce l’IEDOM

http://www.iedom.fr/doc/Guadeloupe_BTEco_3T2009.pdf

 

« Après un début d’année marqué par la baisse brutale d’activité due au conflit social, suivie d’une légère reprise technique, le troisième trimestre confirme la mauvaise orientation de l’économie. La quasi-totalité des indicateurs économiques est en berne : la consommation des ménages poursuit son repli, lié notamment à la mauvaise tenue du marché de l’emploi; l’absence de perspectives de redressement de l’économie n’a pas encouragé l’investissement des entreprises; les indicateurs de vulnérabilité des ménages et des entreprises se sont détériorés ; les échanges extérieurs restent peu dynamiques. »

 

Dans ce rapport de l’IEDOM de « conjoncture économique » La situation est alarmante. Voir les sous titres suivants :

« Le fléchissement de la consommation des ménages persiste

La faiblesse des investissements se poursuit

Forte dégradation du marché de l’emploi

Ralentissement de l’activité dans la plupart des secteurs, en particulier dans le commerce

Presque tous les secteurs de l’économie guadeloupéenne affichent une dégradation de leur solde d’opinion relatif à l’activité du troisième trimestre (BTP, commerce, industrie y compris l’agroalimentaire) et les prévisions émises par les dirigeants d’entreprises ne laissent en général entrevoir aucune amélioration notable au quatrième trimestre. »

En conclusion L’IDOM termine par

« La reprise de l’activité ne semble pas se dessiner.

Pour le trimestre à venir (quatrième 2009), les chefs d’entreprises interrogés sont encore très pessimistes sur l’évolution de leur activité et s’attendent à un quatrième trimestre plus difficile que le troisième; les investissements privés devraient rester très limités. Un certain nombre de conditions favorables sont réunies (modération des prix, projets importants d’investissements publics…) mais l’économie ne pourra pas retrouver le chemin de la croissance tant qu’un climat de confiance ne sera pas rétabli. »

 

Martinique : Une économie tout aussi désastreuse

 

http://www.iedom.fr/doc/Martinique_BTEco_3T2009.pdf;

 

« Au 3e trimestre 2009, la conjoncture économique martiniquaise s’inscrit dans un contexte globalement peu porteur. Les tensions sur le marché du travail, la dégradation de la trésorerie des ménages et des entreprises sont venues accroître les difficultés existantes. La consommation des ménages reste terne et l’investissement des acteurs économiques demeure mal orienté. L’ensemble des secteurs souffrent de la détérioration de l’activité économique, accentuée par les retards de mise en place des dispositions de la LODEOM et l’incertitude autour de l’évolution institutionnelle du département. L’activité du BTP, secteur clé de l’économie, reste déprimée. Seules

l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire bénéficient d’un contexte moins défavorable 

Des tensions encore plus vives sur le marché de l’emploi

une situation financière de plus en plus fragile.

L’analyse des indicateurs de vulnérabilité suggère une nouvelle fragilisation de la santé financière des entreprises. Ainsi, entre juin et septembre 2009, le nombre d’incidents de paiement sur effets augmente (+7,6% sur un trimestre), en dépit de la diminution des montants correspondants (3,4 millions d’euros au 3e trimestre), soit -24,4% sur un trimestre. Parallèlement, le nombre de personnes morales en interdiction bancaire s’établit à 2 262 soit +1,2 % par rapport au trimestre précédent. »

 

Ø       Regardons le bilan ci-dessus présenté avant de voter le dix janvier 2010 et posons-nous les questions suivantes

 

Quels sont les avantages et inconvénients de l’Autonomie?

Y aura-t-il des compressions budgétaires?

L’avenir de nos enfants sera-t-il mieux assuré ou pas?

Le coût de la vie sera-t-il amélioré?

Le taux de chômage sera-t-il en régression?

La sécurité des personnes et des biens seront-ils mieux assurés?

L’économie en général sera-t-elle mieux gérée et contrôlée?

La question statutaire pourrait-elle changer la donne économique?

 

En nous posons ces questions auxquels ces activistes ne peuvent vraiment répondre sinon par des mensonges. Nous pouvons conclure en disant que nous savons ce que nous avons actuellement et que nous n’acceptons nullement le flou du 74 présenté comme une baguette magique à résoudre les problèmes.

S’ils pensent nous convaincre avec comme seuls arguments la souveraineté identitaire et la décolonisation c’est qu’ils nous prennent pour des caves.

Nous sommes dans une globalisation des Marchés qu’est L’Europe et n’avons nullement l’intention de régresser vers un collectivisme dépassé qui cherche à subsister grâce à la subversion intellectuelle et à des actions outrancières dites « perlées »

Pensez-y bien avant de voter, la voie de la raison et du dialogue semble être celle du NON à l’article 74.

 

Christian Martin

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TheGrace / النعمة 06/01/2010 00:21


 

Warm welcome to Alnemat TheGrace Arabic Christian Internet Magazine, We love you! Please visit us at:


 


In TheGrace opportunity to meet Jesus the Savior / في النعمة فرصة للقاء المُخلِّص يسوع المسيح


http://www.TheGrace.net


 


Salvation pardon peace life certitude mercy in Jesus / خلاص غفران سلام حياة يقين رحمة في المسيح


http://www.TheGrace.org


 


Arabic Christian Magazine The Grace offering the Arabic Bible / النعمة تقدم الإنجيل الكتاب
المقدس


http://www.TheGrace.com


 


نطلب لكم بركة الرب في الغفران والفرح والسلام والمحبة لأن
السلام افضل من الحرب والمحبة افضل من الكراهية كما ان النور أفضل من الظلمة


سلام لكم في محبة الله نتأمل زياراتكم الكريمة لموقع النعمة موقع مجلة النعمة يقدم كلمة الله
الكتاب المقدس الإنجيل رسالة السيد يسوع المسيح قراءات مختارة مواضيع مصيرية قصص واقعية شهادات شخصية ترانيم ممتازة ردود مؤكدة كتب بنّاءة رسوم تسالي تأملات يوميات


Bible audio Read search in Arabic Studys Stories Testimonies Hymns and Poems Answers Books Links Daily devotions
Acappella Music Graphics /


Alnemat Journal Arabe Chrétien La Grâce la Revue Arabe sur Internet offre La Sainte Bible Al-Injil L’Evangile de Jésus
Christ gratuit, Bienvenue a La Grâce.