Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Un petit clin d'oeil, du coeur de mes vacances.

C'est l'article suivant d'Eric Nogard ( dont seul le titre est du scrutateur ) qui m'en donne l'occasion ( le prétexte ).

Notre ami s'interroge sur le degré de sérieux des politiciens de l'île soeur. Sont-ils sérieux, ou de simples pitres de carnaval? ( J'ai consulté les trois dictionnaires de créole que je possède, ( dont l'autorité absolue en la matière le Déterville, en fait le Poulet - et le mot « pitre » n'y figure pas -. Et pourtant, pourtant???? Simple oubli? Déni de réalité? Un beau sujet de thèse, isn't it? J'ai bien pensé à « makak », mais je n'ai pas osé ).

En tout cas, il n'est bruit que de cela, et France-Antilles de Martinique s'en fait l'écho ( complaisamment? ) nos ababas, ( tous, ou presque, docteurs, doctorants, ou – du moins – doctorisants ) nourriraient le projet d'une monnaie spécifiquement (évidemment ! ) mahawrtiniquaise, qui libérerait de l'euro. Le franc étant ( pour le moment ) hors course.

Un proverbe chinois dit qu' « il ne faut pas prendre la bêtise trop au sérieux ».

Trop? Peut-être. Mais un peu quand même, l'histoire est là pour le rappeler.

Et notre ami Nogard connaît l'histoire.

E.Boulogne. 

Mes vacances s'achèvent le 16 août. Mais d'ici là " an pé voyé ba zot on ti poke". Alos, rété veyatifs! LS. 

 

El-Caudillo-de-pacotilla.jpg( Los conquistadores de deseado . Traduction libre de "conquistadores" : Les C...qui s'adorent) . 

 

 

********************************************************************************

 

Eric E.G. NOGARD

Chemin Nogard,

24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France, MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102    Port. : 0696856708   E-mail : eric.nogard@orange.fr

 

MARTINIQUE

PROVINCE

FRANÇAISE

                                                                                     Amie du Canada

Fort-de-France, 18 Juillet 2012

 

C’est pour rire ou est-ce sérieux.

 

====

 

Même si c’était pour rire, c’est jouer avec le feu que de risquer certaines plaisanteries.

Mas.jpg


 

Et si c’est du sérieux selon nous, dépêchons nous de consulter un médecin s’il en est encore temps car la mise en danger de son prochain est une maladie.

 

Ne voilà-t-il pas que depuis quelque temps, il n’est question que de la création d’une Nouvelle Monnaie pour la Martinique, et nul ne s’en soucie.

 

Même la Presse en informe comme d’une chose toute naturelle et sans le moindre danger.

 

Même au son du Tambour on entend marteler entre autres Slogans :

 

«  Non à l’€uro, Oui à notre Monnaie ».

 

 

Que veut dire selon nous avoir sa Monnaie. Qu’est-ce que cela implique.

 

La Question à nos yeux ne paraît pas banale.

 

Y répondre selon nous est à faire urgemment par tous ceux qui détiennent le Pouvoir.

 

Ils ont été Élus, c’est à eux d’y répondre, ils en ont le Devoir comme l’Obligation car il y a Danger.

 

 

Tout a commencé par la propagation par temps de Carnaval du fac-similé d’un échantillon de Billet de Banque à effigie d’Aimé CÉSAIRE, et nul n’a trouvé à redire.

Puis tout a continué par l’idée de la production d’une Monnaie Locale à qui on prête déjà les plus grandes vertus.

Et voilà que la nuit se fait entendre haut et fort, le Slogan :

« Non à l’€uro ».

 

 

N’y-a-t-il pas Urgence quelque part et, qui doit assumer cette Urgence.

 

Sommes-nous sur la Bonne Voie, n’avons-nous pas amorcé une Inquiétante Dérive, ne versons-nous pas déjà dans le fossé.

 

S’il n’est plus temps de mettre en garde, si les freins ne prennent pas, alors, allons-y de nos fantasmes, pourquoi pas.

 

 

Ainsi, un pays, la Césairie.

Une monnaie, la Lumina.

Un répondant, juste le Vent.

Une parité… à quelle devise la comparer et sur quelle base, peu importe.

 

Une série de Sept Billetscomportant tous la Tour Lumina de la Pointe Simon :

 

1)    1000 Luminas, en Hommage à notre Grand Poète, à tout seigneur tout

                                   Honneur ;

 

2)     500  Luminas, au portrait de notre Héros d’Algérie ;

 

3)     100  Luminas, à l’effigie du Caruso de nos Mornes ;

 

4)       50  Luminas, à l’effigie de notre Journaliste Martyr ;

           

5)       20 Luminas, à l’effigie de Lumina ;       

 

6)       10 Luminas, nos danseurs de Bel-air ;

 

7)         5 Luminas, un Orchestre de nos Joueurs de Tambour.

 

 

Une série de Sept Piècescomportant toutes une Joséphine à la Statue Décapitée, symbole de la Liberté, de la Dignité et de la Prospérité d’un Peuple Souverain, Débarrassé de ses Tortionnaires, avec la Dévise :

 

« Péï a sé ta nou ».

 

 

Forts d’un tel Arsenal,  à Consulter notre Marc de Café, aucun doute qu’il nous dirait :

 

« C’est le bonheur assuré pour 450 habitants au Kilomètre Carré pour une île sans un Bananier ni même une Canne à Sucre, avec un Téléphone Portable et Deux Voitures per Capita.

 

Est-ce vraiment pour rire ou vraiment pour pleurer. »

 

Remarque :Nos chroniques expriment l’opinion de « Martinique Province Française », un Mouvement Français dont la consistance se confirme de jour en jour.

Éric E.G. NOGARD

Formateur Professionnel d’Adultes,

Brevète Technicien Supérieur,

Assistant de Gestion des PME-PMI,

Diplômé d’État.

 

FA13653-Monnaie-Martiniquaise.jpg

 

Kanaval an Madinina? Par Eric Nogard.

 

Un petit clin d'oeil, du coeur de mes vacances. C'est l'article suivant d'Eric Nogard ( dont seul le titre est du scrutateur ) qui m'en donne l'occasion ( le prétexte ).

Notre ami s'interroge sur le degré de sérieux des politiciens de l'île soeur. Sont-ils sérieux, ou de simples pitres de carnaval? ( J'ai consulté les trois dictionnaires de créole que je possède, ( dont l'autorité absolue en la matière le Déterville, en fait le Poulet - et le mot « pitre » n'y figure pas -. Et pourtant, pourtant???? Simple oubli? Déni de réalité? Un beau sujet de thèse isn't it? J'ai bien pensé à « makak », mais je n'ai pas osé ).

En tout cas, il n'est bruit que de cela, et France-Antilles de Martinique s'en fait l'écho ( complaisamment? ) nos ababas, ( tous, ou presque, docteurs, doctorants, ou – du moins – doctorisants ) nourriraient le projet d'une monnaie spécifiquement (évidemment ! ) mahawrtiniquaise, qui libérerait de l'euro. Le franc étant ( pour le moment ) hors course.

Un proverbe chinois dit qu' « il ne faut pas prendre la bêtise trop au sérieux ».

Trop? Peut-être. Mais un peu quand même, l'histoire est là pour le rappeler.

Et notre ami Nogard connaît l'histoire.

E.Boulogne.

 

 

 

 

********************************************************************************

 

Eric E.G. NOGARD

Chemin Nogard,

24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France, MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102    Port. : 0696856708   E-mail : eric.nogard@orange.fr

 

MARTINIQUE

PROVINCE

FRANÇAISE

                                                                                     Amie du Canada

Fort-de-France, 18 Juillet 2012

 

C’est pour rire ou est-ce sérieux.

 

====

 

Même si c’était pour rire, c’est jouer avec le feu que de risquer certaines plaisanteries.

 

Et si c’est du sérieux selon nous, dépêchons nous de consulter un médecin s’il en est encore temps car la mise en danger de son prochain est une maladie.

 

Ne voilà-t-il pas que depuis quelque temps, il n’est question que de la création d’une Nouvelle Monnaie pour la Martinique, et nul ne s’en soucie.

 

Même la Presse en informe comme d’une chose toute naturelle et sans le moindre danger.

 

Même au son du Tambour on entend marteler entre autres Slogans :

 

«  Non à l’€uro, Oui à notre Monnaie ».

 

 

Que veut dire selon nous avoir sa Monnaie. Qu’est-ce que cela implique.

 

La Question à nos yeux ne paraît pas banale.

 

Y répondre selon nous est à faire urgemment par tous ceux qui détiennent le Pouvoir.

 

Ils ont été Élus, c’est à eux d’y répondre, ils en ont le Devoir comme l’Obligation car il y a Danger.

 

 

Tout a commencé par la propagation par temps de Carnaval du fac-similé d’un échantillon de Billet de Banque à effigie d’Aimé CÉSAIRE, et nul n’a trouvé à redire.

Puis tout a continué par l’idée de la production d’une Monnaie Locale à qui on prête déjà les plus grandes vertus.

Et voilà que la nuit se fait entendre haut et fort, le Slogan :

« Non à l’€uro ».

 

 

N’y-a-t-il pas Urgence quelque part et, qui doit assumer cette Urgence.

 

Sommes-nous sur la Bonne Voie, n’avons-nous pas amorcé une Inquiétante Dérive, ne versons-nous pas déjà dans le fossé.

 

S’il n’est plus temps de mettre en garde, si les freins ne prennent pas, alors, allons-y de nos fantasmes, pourquoi pas.

 

 

Ainsi, un pays, la Césairie.

Une monnaie, la Lumina.

Un répondant, juste le Vent.

Une parité… à quelle devise la comparer et sur quelle base, peu importe.

 

Une série de Sept Billetscomportant tous la Tour Lumina de la Pointe Simon :

 

1)    1000 Luminas, en Hommage à notre Grand Poète, à tout seigneur tout

                                   Honneur ;

 

2)     500  Luminas, au portrait de notre Héros d’Algérie ;

 

3)     100  Luminas, à l’effigie du Caruso de nos Mornes ;

 

4)       50  Luminas, à l’effigie de notre Journaliste Martyr ;

           

5)       20 Luminas, à l’effigie de Lumina ;       

 

6)       10 Luminas, nos danseurs de Bel-air ;

 

7)         5 Luminas, un Orchestre de nos Joueurs de Tambour.

 

 

Une série de Sept Piècescomportant toutes une Joséphine à la Statue Décapitée, symbole de la Liberté, de la Dignité et de la Prospérité d’un Peuple Souverain, Débarrassé de ses Tortionnaires, avec la Dévise :

 

« Péï a sé ta nou ».

 

 

Forts d’un tel Arsenal,  à Consulter notre Marc de Café, aucun doute qu’il nous dirait :

 

« C’est le bonheur assuré pour 450 habitants au Kilomètre Carré pour une île sans un Bananier ni même une Canne à Sucre, avec un Téléphone Portable et Deux Voitures per Capita.

 

Est-ce vraiment pour rire ou vraiment pour pleurer. »

 

Remarque :Nos chroniques expriment l’opinion de « Martinique Province Française », un Mouvement Français dont la consistance se confirme de jour en jour.

Éric E.G. NOGARD

Formateur Professionnel d’Adultes,

Brevète Technicien Supérieur,

Assistant de Gestion des PME-PMI,

Diplômé d’État.

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 19/07/2012 14:11


http://www.dailymotion.com/video/xs77go_max-keiser-les-banques-europeennes-en-faillite-ou-la-finance-de-l-ombre_news


Max Keiser explique dans cette ahurissante video comment les banques réduisent les peuples en esclavage, avec la complicité des gouvernements et en produisant de la fausse monnaie. Certains
comme Roubini, considérant désormais ces faux-monnayeurs de banquiers comme étant d'infames criminels de droit commun, appelent meme à carremment les pendre...d'après ce que dit Keiser. J'ai
l'impression que cette monnaie alternative dont vous parlez, serait en quelque sorte une réponse anticipée à l'écroulement du système que beaucoup redoutent et annoncent à grands cris. Video :
VO/ST.