Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1) B.Pivot. 2) L'édition adaptée pour les jeunes. Je possède une collection anvienne, datant de 1883 (avant même la mort deV.Hugo) L'exemplaire contenant Le Bug Jargal était très défraichi. Je l'ai fait restaurer à l'identique de l'original par les Carmélites de Gourbeyre qui font un travail de reliure solide et très artiste.
1) B.Pivot. 2) L'édition adaptée pour les jeunes. Je possède une collection anvienne, datant de 1883 (avant même la mort deV.Hugo) L'exemplaire contenant Le Bug Jargal était très défraichi. Je l'ai fait restaurer à l'identique de l'original par les Carmélites de Gourbeyre qui font un travail de reliure solide et très artiste.
1) B.Pivot. 2) L'édition adaptée pour les jeunes. Je possède une collection anvienne, datant de 1883 (avant même la mort deV.Hugo) L'exemplaire contenant Le Bug Jargal était très défraichi. Je l'ai fait restaurer à l'identique de l'original par les Carmélites de Gourbeyre qui font un travail de reliure solide et très artiste.

1) B.Pivot. 2) L'édition adaptée pour les jeunes. Je possède une collection anvienne, datant de 1883 (avant même la mort deV.Hugo) L'exemplaire contenant Le Bug Jargal était très défraichi. Je l'ai fait restaurer à l'identique de l'original par les Carmélites de Gourbeyre qui font un travail de reliure solide et très artiste.

A la télé, sur les réseux sociaux, partout c'est la même chose, la même rengaine, les mêmes litanies emmerdantes, sur la Covid, l'Aghanistan, et tutti quanti. Et avec çà le confinement, le couvre-feu et autres misères pour ne rien arranger.

Donc hier, j'ai fait une pause. Pas d'articles, mais une débauche de lectures, et de relectures dont certaines très anciennes, comme par exemple celle de Bug Jargal de Victor Hugo que j'avais lu en 1956 dans une édition allégée pour la jeunesse (et là j'anticipe sur le discours de Bernard Pivot!) et que je relis en version intégrale, dans une très belle édition). Hugo avait 16 ans quand il publia ce premier ouvrage (les nouvelles pédagogies n'avaient pas encore été inventées).

Je ne vous parlerai pas aujourd'hui de Bug, dont l'intrigue se déroule en Haïti au temps de l'abolition de l'esclavage.

Mon humeur ce matin m'incite à vous offrir un coup de sang de Bernard Pivot sur un sujet qui concernent les lecteurs anciens de Bug Jargal qui se retrouveront je l'espère dans la conclusion, et les jeunes aussi s'ils ont de l'humour, et … du cœur. (LS).

 

 

 

« VIEILLIR, c'est CHIANT !!!  70 ans, 75 ans .....ce n'est pas marrant , mais c'est encore pire si vous en avez un peu plus ! »

C'est tout à fait ça !

À 70 ans,75 ans, on ne peut rien dire, on ne peut rien faire, sans risquer de se faire rabrouer.

Ne dites jamais que vous vous sentez fatigué, on vous répondrait : c'est normal à votre âge. 

Ne dites pas davantage que vous vous sentez en forme, on ne vous croirait pas, on dirait que vous plastronnez, que vous bluffez, que vous vous vantez.

Si vous ne faites rien, on dira : il faut vous occuper, sinon vous allez vous encroûter !

Si vous envisagez d'entreprendre un travail qui vous plaît mais qui est un peu risqué, on dira : laissez donc, ce n'est plus de votre âge !

Remarque gentille qui part d'un bon fond, mais personne ne vous proposera de venir le faire à votre place.

Ce n'est vraiment pas marrant, assurément, d'avoir 70 ans ou plus.

A 70 ans, on doit tout supporter, sans rien dire :

Les petits-enfants qui braillent et qui cassent tout : c'est la jeunesse qui vit !

Les beuglantes et les transistors des adultes : c'est de leur âge, il faut bien qu'ils se défoulent !

(n'insinuez pas que de votre temps on se défoulait aussi mais autrement ! on vous fusillerait du regard )

Les idioties et les navets de la télé : il en faut pour tous les goûts..... (les vôtres étant exclus, bien entendu, car vous êtes complètement dépassés)

Ce n'est pas marrant, assurément, d'avoir 70 ans.

Ne discutez jamais avec un automobiliste, même s'il vous fait la pire des entourloupettes.

Il vous dira : à votre âge, on reste chez soi où on va à pied.

Si à un stop, vous tardez à démarrer, votre jeune voisin, assez pressé, vous lancera : "alors pépé, on fait la sieste » ? (ce n'est pas méchant, mais c'est vexant).

Ce n'est pas marrant , assurément , d'avoir 70 ans.

Là où vous êtes encore reçu, on vous réserve toujours le fauteuil le plus moelleux : « mettez-vous là, vous serez bien mieux », comme si à 70 ans, on ne pouvait plus poser son cul sur le siège de tout le monde.

Si quelqu'un apprend que vous avez 70 ans, il va se précipiter vers vous : « vous avez déjà 70 ans, vous ne les paraissez pas, vous les portez bien » c'est flatteur mais qu'en sait-il ?

Si vous annoncez le décès d'un ami qui , comme vous, a 70 ans, on entendra : « c'est quand même un bel âge, il a bien vécu ».

Vous êtes prévenu, vous connaissez votre oraison funèbre.

Avant de raconter une histoire, cherchez à vous rappeler si vous ne l'avez pas déjà racontée à plusieurs occasions. Sinon quelqu'un vous dira : « mais pépé, on la connaît cette histoire, tu nous l'avais déjà racontée et l'un se permettra même d'ajouter : "pépé tu commences à radoter"

En société, qu'il y ait eu apéros ou pas, parlez le moins possible, fermez votre gueule, évitez toute discussion, ne cherchez pas à exprimer votre point de vue et encore moins à le défendre, car, bien entendu, c'est certain, vous n'êtes plus dans le coup, et vous n'y connaissez plus rien.

Ne dites pas non plus que vous rentrez dans votre 10 ème-15ème année de retraite, il se trouvera toujours quelqu'un pour dire : "vous coûtez cher à l'Etat".

Assurément, ce n'est pas marrant d'avoir 70 ans et plus.

En FAIT ....? MOI...?  

JE LES EMMER....E !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

livia 30/08/2021 14:52

Je trouve comme Pivot, avoir 70 ans et plus, c'est très chiant !

Ch.Etzol 29/08/2021 23:09

Un humour un peu susceptible et " vache" par sa réaction lorsqu'une belle jeune fille lui cède sa place dans le métro , alors qu'il lui aurait jeté un regard...admiratif :

J'ai failli la gifler. Puis la priant de se rassoir, je lui ai demandé si je faisais vraiment vieux, si je lui étais apparu fatigué. !!!... ?

-- "Non, non, pas du tout, a-t-elle répondu, embarrassée. J'ai pensé que…".
-- Moi aussitôt : « Vous pensiez que ?"
-- "Je pensais, je ne sais pas, je ne sais plus, que ça vous ferait plaisir de vous asseoir".
- "Parce que j'ai les cheveux blancs" ?
- "Non, c'est pas ça, je vous ai vu debout et comme vous êtes plus âgé que moi, çà a été un réflexe, je me suis levée".
-- "Je parais beaucoup…beaucoup plus âgé que vous" ?
-"Non, oui, enfin un peu, mais ce n'est pas une question d'âge".
-- "Une question de quoi, alors ?"
- "Je ne sais pas, une question de politesse, enfin je crois". »
J'ai arrêté de la taquiner, je l'ai remerciée de son geste généreux et l'ai accompagnée à la station où elle descendait pour lui offrir un verre."

Mais la vie continue ?

xam Cirederf 29/08/2021 16:44

Très bonne conclusion que je partage sans réserves, moi aussi.