Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Cet homme est-il inculte? Ou menteur? Probablement les deux.

Hollande ababas

En tous les cas c'est lui qu'un système politique gangrené a placé à la tête du pays pour cinq ans. 

En réponse à l'inquiétude soulevée par les récentes manifestations djihadistes à Paris, avant hier, ( et ces messieurs annoncent d'autres forfaits dans les jours qui viennent ) l'hôte de l'Elysée se fend ce matin ( 18 septembre ) d'un discours dans lequel il entend dissocier les manifestants d'hier et de demain da L'Islam ", cet islam "qui porte en lui-même les moyens d'éradiquer les excès de ses extrémistes " ( sic ). 

Cet homme est inculte. Je pourrais lui conseiller des lectures sur le sujet, à commencer par la somme d'études que Le Scrutateur guadeloupéen a déjà consacré au Mahométisme. 

Ce serait peine perdue. Car non seulement il est inculte, mais c'est un imposteur. 

A tout hasard quand même, et pour tenter la petite fracture en sa petite caboche, qui permettrait le passage de la grâce, je lui rappelle cette simple page du Coran. 

Coran Sourate V

 

 Ces gens sont-ils inconscients? Ou sont-ils masochistes? Probablement, ici encore, les deux. Car ils nous ressortent leur projet de vote des étrangers en France. Avez-vous entendu le vibrant plaidoyer de la Cécile Dufflot en faveur de ce calamiteux projet? Qui était, il est vrai, une des promesses du Groland. 

Oui, le Hezbollah a de puissants soutiens en France, et d'abord dns son gouvernement. 

 

Marc Decap. 

 

Zadig, un de nos commentateurs nous envoie un texte où il est dit que M.Jean-Marc Ayrault s'inquiète de la publication éventuelle de la publication de caricatures insultantes à l'égard du prophète. 

Fort bien. Il est seulement étonnant ( ? ) que ce socialiste et son Grand Orient de France ne se soient pas émus de celles caricaturant ( par exemple, le pape Benoit XVI. 

Il est vrai que les catholiques ne mettent pas à feu et à sang le monde entier pour de telles couillonades. 

Charlie-Hebdo-962.jpg

Courageux le laïcisme, mais pas téméraire.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dorothée Hippomène 19/09/2012 14:32


C'est clair qu'ils nous emmerdent ces islamistes xénophobes ...
ceux-là même qui vivent en France et ont un passeport français et appellent à la révolte suite à la sortie de ce court métrage débile aux USA (oui même pas en France) ... 
mais rappelons-nous le 23 octobre 1988 juste après la sortie du film "La dernière tentation du christ" de martin Scorcese, un film réalisé là encore aux USA ... : u


n groupe fondamentaliste catholique incendie une salle du
cinéma Espace Saint-Michel à Paris pour protester contre la projection du film. Cet attentat a fait quatorze blessés dont quatre sévères. D'autres incendies seront perpétrés à la salle du Gaumont
Opéra ainsi qu'à Besançon. Un autre attentat du même groupe a causé le décès d'un spectateur ... 

La connerie humaine est sans limites : elle est universelle

Edouard Boulogne 19/09/2012 14:50



Ce que vous dites est parfaitement exact.


Notez toutefois que les chrétiens qui procédèrent comme vous le rappelez après la projection du film La dernière tentation du Christ, avaient oublié l'Evangile, et notamment le
sermon sur la montagne. Ils appartiennent à ces « musclés » qui sont la providence des adversaires du christianisme comme je le disais dans mon article récent intitulé : Mariage
homosexuel, le pourquoi de l'embrouillamini gouvernemental. Permettez-moi de citer le passage adéquat : « il ne
suffira pas aux chrétiens ( ceux-ci ne seront pas seuls, heureusement ) de défiler sur le boulevard St-Michel en récitant le chapelet, et en chantant des cantiques, pour faire reculer la horde
des barbares. Ni, comme d'autres, peut-être, venant d'autres horizons, de montrer leurs biceps, et de proférer des slogans musclés. Avec ces derniers, je me sens fort peu d'affinités. Ils sont
sans le savoir, les « alliés objectifs », comme disent les marxistes, de l'adversaire. Les médias du politiquement correct, en revanche, les aiment bien, les considérant, non sans
raisons souvent, comme leur providence.


Il faut donc réfléchir, se documenter, pour se battre intelligemment. »


Merci pour vos précisions utiles. E.Boulogne. 



Zadig 19/09/2012 02:25


Inconscients peut-être, incultes certainement, mais ils ne seront plus jamais tranquilles. Ce qu'ils ne veulent pas voir leur crèvera les yeux.


Il y a déjà 2 appels à une manifestation salafiste à Paris pour le samedi 22 septembre ... et déjà cette charmante idée de Charlie-Hebdo pour ajouter à l'ambiance ...


Créé le 18-09-2012 à 21h24 - Mis à jour à 22h55"Charlie Hebdo" publie des caricatures de
Mahomet, Ayrault "désapprouve" Par Le Nouvel Observateur avec AFP


"La liberté de la presse est-elle une provocation ?", s'interroge le directeur de l'hebdomadaire, quand le Premier ministre appelle à "l'esprit de responsabilité"
dans le "contexte actuel". 




La Une de Charlie hebdo (@Charlie_Hebdo_)



L'hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo" publie dans son numéro à paraître mercredi 18 septembre, en pages intérieures, des dessins représentant le prophète Mahomet, qui, selon son directeur
Charb, "choqueraient ceux qui vont vouloir être choqués en lisant un journal qu'il ne lisent jamais". Une prise de position accueillie très froidement par Jean-Marc Ayrault et Laurent Fabius.
Charb estime que les dessins publiés ne sont pas plus provocants que d'habitude. "La liberté de la presse est-elle une provocation ?", a-t-il lancé. "Je n'appelle pas les musulmans rigoristes à
lire 'Charlie Hebdo', comme je n'irais pas dans une mosquée pour écouter des discours qui contreviennent à ce que je crois", a argumenté le dessinateur.


"Tout est parti d'une inquiétude des services français qui craignaient, dans le contexte, que 'Charlie' fasse sa couverture avec une caricature de Mahomet. Il n'est en rien : la couverture
représente un musulman lambda avec un juif lambda", a-t-il expliqué. La couverture, signée par lui, représente un musulman dans un fauteuil roulant poussé par un juif orthodoxe, avec chapeau et
papillote, sous le titre "Intouchables 2", allusion au film éponyme.


"Je ne vois pas l'utilité quelconque d'une provocation"


Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, interrogé alors qu'il se trouvait au Caire, sur l'éventualité de dessins représentant Mahomet, s'est dit "contre toute provocation", tout en
rappelant l'existence en France de la liberté d'expression. "Après, le soufflé est retombé et je pense que M. Fabius n'avait pas vu la Une quand il a parlé en Egypte", a estimé Charb.


"Je suis contre toutes les provocations, c'est clair, c'est net, surtout dans une période aussi sensible que celle-là", a déclaré Laurent Fabius dans l'après-midi. "Maintenant, il y a des lois
en France, qui ne sont pas les mêmes que les lois ailleurs, qui permettent un certain nombre de choses et qui excluent un certain nombre de choses", a-t-il ajouté. Avant de poursuivre : "La
liberté d'expression existe, mais je suis absolument hostile à toute provocation". "Je ne vois pas du tout l'utilité quelconque d'une provocation et même je la condamne d'une façon très nette
et en même temps je respecte la liberté d'expression", a encore dit le ministre.


"Rien ne peut justifier l'insulte et l'incitation à la haine"


Rejoint par Jean-Marc Ayrault. Le Premier ministre a en effet fait savoir, "dans le contexte actuel", sa "désapprobation face à tout excès" et appelé à "l'esprit de responsabilité de chacun".
Il souligne, dans un communiqué, que "la liberté d'expression constitue l'un des principes fondamentaux de notre République". "Cette liberté s'exerce dans le cadre de la loi et sous le contrôle
des tribunaux, dès lors qu'ils sont saisis", ajoute-t-il. Jean-Marc Ayrault rappelle en outre "le principe de laïcité qui est, avec les valeurs de tolérance et de respect des convictions
religieuses, au coeur de notre pacte républicain". "Et c'est pourquoi, dans le contexte actuel, le Premier ministre tient à affirmer sa désapprobation face à tout excès. Il en appelle à
l'esprit de responsabilité de chacun", conclut Matignon dans son communiqué.


Le président du Conseil français du culte musulman, Mohammed Moussaoui, a dit avoir appris avec "une profonde consternation" la publication par l'hebdomadaire "de dessins insultants à l'égard
du prophète de l'islam". Dans un communiqué, le CFCM, organe représentatif des différents courants musulmans en France, condamne "avec la plus grande vigueur ce nouvel acte islamophobe qui vise
à offenser délibérément les sentiments des Musulmans". "Profondément attaché à la liberté d'expression", le CFCM exprime néanmoins "sa profonde inquiétude face à cet acte irresponsable qui,
dans un contexte très tendu, risque d'exacerber les tensions et de provoquer des réactions préjudiciables". "Rien ne peut justifier l'insulte et l'incitation à la haine, souligne le président
du CFCM, qui "lance un appel pressant aux musulmans de France à ne pas céder à la provocation" et les "exhorte à exprimer leur indignation dans la sérénité avec des moyens légaux".


"Ne pas verser de l'huile sur le feu"


Même son de cloche du côté du recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, qui a lancé un "appel au calme". Il a déclaré "apprendre avec beaucoup d'étonnement, de tristesse et
d'inquiétude une publication qui risque d'exacerber l'indignation générale du monde musulman". "J'appelle à ne pas verser de l'huile sur le feu", a-t-il ajouté. "Mais, je regrette que
l'incitation à la haine religieuse ne soit pas réprimée par la loi comme l'est l'incitation à la haine raciale. Nous avions fait appel au Tribunal d'Instance de Paris, après les caricatures
qu'avait publiées Charlie Hebdo en 2006, mais notre plainte n'avait pas été retenue".


Le recteur de la Grande mosquée estime qu'un tel interdit "pouvait donner un coup de frein à l'exacerbation que risque de provoquer la publication de nouvelles caricatures, après la diffusion
de la vidéo sur le Prophète qui est à l'origine de l'indignation générale du monde musulman".


"D'ores et déjà, j'incite au calme, à la paix, mais je suis très inquiet devant les débordements qui risquent de se produire samedi, lors des manifestations dans plusieurs villes de France,
pour protester contre la diffusion du film "Innocence of Muslims".

Edouard Boulogne 19/09/2012 02:54



 M.
Ayrault regrette les provocations de Charlie Hebdo. Fort bien. Il est dommage que ce socialiste et son Grand Orient de France ne se soit pas "indigné" de la même façon lors des "taquineries" de
la même publication à l'encontre de benoit XVI. il est vrai que les catholique ne mettent pas pour autant à feu et à sang le monde entier pour des âneries



Dissident 19/09/2012 00:48


C'est un pantin navrant.

Georges Courrais 18/09/2012 15:04


Le slogan de la présidence actuelle n'est-il pas : "Plus c'est gros, plus c'est Groland" ?


En ce cas, tout s'explique.