Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Peu après 13 heures hier, dimanche 14 juillet 2013, Claire Chazal et Laurent Delahousse interrogaient depuis l'Elysée le Président de la République François Hollande.

 Bayrou-Hollande.jpg

Audience de cette interview diffusée en direct : 2.9 millions de téléspectateurs sur France 2 (part d’audience de 22.2%), et 3.8 millions de téléspectateurs sur TF1 (part d’audience de 29%)..

 

Par comparaison, samedi 14 juillet 2012 (météo médiocre alors), en direct de 13h15 à 14h00, l’interview du Président de la République avait été suivie par 4,3 millions de téléspectateurs sur France 2 (part d’audience de 27,2%), et par 5 millions de téléspectateurs sur TF1 (part d’audience de 32,3%). Total de 9.3 millions, très nettement supérieur à hier.

 

 

Chiffres Médiamat-Médiamétrie. ( Sic Transit gloria mundi ). 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 16/07/2013 03:34


Humour pour
tous…



« La reprise, elle
est là ! Il y a une production industrielle qui repart. (…) Je ne ferai d’augmentations d’impôts que si elles sont absolument indispensables. Dans l’idéal, le moins possible. »





François
Hollande,


Président normal,


intervention télévisée du 14 juillet 2013.


 

Dissident 16/07/2013 01:05


C'est un couillon et il n'y a plus de doute à avoir, cet individu grotesque n'est qu'un sinistre imbécile. C'est une sorte de pantalon taré jusqu'à la moelle et d'ailleurs la risée du monde
entier qui se bidonne. C'est la honte historique de la France, jamais nous n'avions vu quelque chose comme ca, c'est une plaie, c'est une blague à lui tout seul, c'est un crétin. Assez, pitié,
enlevez-le, tirez la chasse, faites quelque chose quelqu'un, c'est insupportable.

Albin Chabinotte 15/07/2013 16:33


QUe pèse Groland face à son prédécesseur si décrié, ouille ! Le plus drôle, c'est ce que pèse "Moi Groland" face à "Moi, Président de la république"... Il reste ce moi, qui est finalement, la
seule chose qui intéresse autant "Moi Groland" que "Moi Président de la république", et tous les autres socialos, chiracofoireux et autres brebis perdues assimilées à des bergères et bergers
présumés.

Jean-Maurice Tikitak 15/07/2013 16:28


Alors, comme ça, Groland est à la ramasse ? Eh ben, c'est bien fait pour sa tronche. Il n'avait qu'à s'en tenir à ce qu'il avait promis : c'est-à-dire qu'il ne ramènerait pas sa fraise à la télé
le 14 juillet. Ah ! Il s'est ravisé, a-t-il dit ? Eh bien les Français aussi. Alors qu'ils l'ont - les malheureux - installés à l'Elysée, ils ne veulent plus voir sa tronche. Mais, la
souveraienté populaire ne peut pas s'en débarrasser comme ça. Et c'est là toute l'escroquerie de la "démocratie". On fait croire au peuple qu'il est roi, ou qu'il les fait. Et puis après, c'est
le peuple qui est fait. Comme un rat. Plus question de roi, une fois que les imposteurs ont pris possession des lieux. Et tes larmes n'y pourront rien changer, tandis que la France s'en va au
vent mauvais, qui l'emporte pareille à un très vieux bulletin de vote.

Léon Dupan 15/07/2013 16:22


Quo non descendat ? Et la france, surtout. Comme me disait, hier, un de mes amis : au moins les films de Charlot et de Laurel et Hardy étaient-ils muets...