Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

ORDRE-DES-AVOCATS.jpg

Le journal de 19h30 nous apprend la mort survenue aujourd'hui, 04 octobre, aux Abymes de Me René Falla, 

C'était en 1985. J'étais à Paris, pour un court séjour aux alentours de Pâques. J'eus l'occasion de déjeuner avec un avocat parisien, issu d'une grande famille de blancs créoles guadeloupéens, récemment éteinte dans notre île, les Duchassaing de Fontbressin. 

Me Duchassaing et moi, parlâmes des faits d'actualité en Guadeloupe durant ces années là. 

Il me demanda des nouvelles notamment de gens du barreau qu'il avait eu l'occasion de connaître, de générations plus anciennes, comme de Me Omer Ninine, mais aussi de René Falla, qu'il avait connu quand ils faisaient leurs études de droit. 

Il me dit l'estime qu'il avait eu alors pour ce jeune Marie Galantais, d'origine humble, dont les moyens financiers, pour la poursuite de ses études étaient plus que modestes, et il ajouta : " je n'ai jamais vu personne travailler avec plus de courage et d'obstination. Pour cela, notamment, il faisait mon admiration, et nos relations étaient cordiales. Si cela vous est possible j'aimerais que que vous me rappeliez à son bon souvenir, et lui répétiez l'estime que j'ai pour lui". 

Ce que je fis, pas tout de suite, mais un an après. Il me fallut attendre la bonne occasion. René Falla n'était pas précisément de mon bord politique, et c'était un "caratère entier". 

Je fis donc, tout de même, ma commission. Il se souvint de son camarade Duchassaing, et parut ému du souvenir laissé en la mémoire de ce dernier, par leurs relations anciennes. 

René Falla était un courageux, un excessif aussi, si je peux me permettre ce jugement, à l'heure où les convenances, qui sont ce qu'elles sont, déchainent trop de propos ... de circonstance. 

Me Falla, était aussi, une personnalité douloureuse. Il est bien évident pour moi, que cette appréciation, après tout subjective, ne saurait être comprise en un sens péjoratif. 

Le coup de pied de l'âne, on le sait, n'est pas très à l'honneur dans la maison du Scrutateur. 

A Dieu René Falla! Mon adversaire. Un frère aussi, pour ceux qui veulent bien s'élever par dessus les médiocrités du forum. 

Edouard Boulogne. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article