Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard boulogne

Mondial : Jour J ! (D.09/07/06).

L’enthousiasme est grand depuis le renouveau de l’équipe de France de Football qui la propulse en finale face à la redoutable équipe d’Italie.
Voitures décorées de tricolore, parées de drapeaux, claironnant à tout propos, sans susciter de réactions autres que complices, animent nos villes et nos campagnes.
C’est bien.
La France se réconcilierait-elle  avec elle-même, pour une fois ? C’est devenu si rare.
Dommage que ce ne soit que sur le terrain, si j’ose dire, du foot. Et sans vouloir faire le rabat-joie (que non !), je crains que la déconvenue ne soit bientôt au rendez-vous.
Car dans l’ambiance, il y a déjà les dissonances, les sous-entendus, les mines à retardement de la politique.

    *Dans le journal Le Monde, Luc Bronner se fend d’un article.
Il rapporte que sur les Champs-Elysées, un jeune Noir hurle dans un mégaphone et fait chanter la Marseillaise à plus de 300 personnes. Oui ! et alors ?
Nous autres, en Guadeloupe nous ne sommes pas surpris.
En 1986, déjà, quand La France à Guadalajara élimina le Brésil, et alors qu’il n’y avait que deux hommes d’outre mer dans l’équipe nationale, dont le Guadeloupéen Trésor, je me souviens des hurlements de joie, et des concerts de Ka, le soir.
La France avait gagné !
Bronner nous rapporte encore la variété des slogans juvéniles et sympathiques du genre « Italie, serre les fesses, on arrive à toute vitesse ».
Rien à dire.
Mais pourquoi donner une portée quasi métaphysique aux propos d’un jeune : « Sarko, on t’encule ! »(sic).
Que vient faire le ministre de l’intérieur dans cette galère ? Le titre de l’article, qui donne le ton et oriente les pensées, l’indique : « les racailles vont nous ramener la coupe, n’est-ce pas magnifique » ? « Clin d’œil, nous précise-t-on au nombre important de joueurs « issus de l’immigration » dans l’équipe de France ».
Quels immigrés ? Thierry Henry, Chimbonda, Lilian Thuram, Malouda, Dhorasso, Zidane ?
Tous Antillais, ou Réunionnais, ou Beurs (n’oublions pas les métros quand même (Barthez, Sagnol, Rivery, et quelques autres !), c’est-à-dire Français depuis plus longtemps que les Corses et les Savoyards comme le rappelait récemment avec la fougue qui le caractérise, Lilian Thuram en réponse à JM Le Pen qui décidément n’en rate pas une !
Mais la politique (politichienne) est là, présente, et profite même de la joie pour glisser son poison : à savoir que Sarkozy traiterait les gens de couleur en général de racailles, quand il ne visait par ce propos circonstanciel, que d’authentiques voyous désignés comme tels par leurs victimes.

    *Dans un autre article, de « Libération », cette fois, on transcrit le propos d’un certain Badir. Celui-ci profite du micro qui lui est tendu pour s’improviser sociologue. Il déplore donc le climat délétère des banlieues et décrète : « tout ça c’est la faute de l’Etat qui a enlevé l’autorité aux parents. Un gamin, aujourd’hui, , il a plus peur des flics que de son père parce que les claques ont été interdites. Redonnez l’autorité, une vraie autorité aux parents et ça ira mieux ». Badir ne précise pas son rapport à son propre père, mais il poursuit en plébiscitant l’idée lancée par Ségolène Royal de faire appel à l’armée pour redonner de la discipline : « La prison ne fait plus peur à personne. A l’armée, tu te lèves à quatre heures et tu fermes ta gueule ».
Ouaaiiis ! Ti mâle ! C’est cool !
C’est Ségolène qui va être contente de lire ça dans Libé le journal phare des bobos, de la gauche caviar et bohème, le quotidien de M de Rotschild ! Quand je disais que la politique……. ! ! ! ! !
Je n’ose penser aux réactions de Badir, si le propos sur l’armée avait été tenu par Nicolas Sarkozy.
Le « non à la répression » eut été  de mise, et la France des « quartiers » sur les boulevards, encadrée par la LCR. (Ligue Communiste révolutionnaire de M.Besancenot)

*Chez nous en Guadeloupe, c’est Luc Reinette qui dans France Antilles, déclare ne pas supporter pour la France, tout en se sentant concerné par la prestation des joueurs Guadeloupéens.
Il ajoute même, et le propos est très intéressant : « En la regardant, je n’ai pas le sentiment que c’est la France qui joue. J’y vois des Antillos-Guyanais, des Africains en majorité ».
Ca, c’est du Lik « potrè krâché ». Et, décidément, comme les « grands esprits » se rencontrent, c’est le propos même que l’on reproche ailleurs d’avoir tenu à …….Jean-Marie Le Pen ! !
L’on me permettra de préférer le discours de Lilian Thuram.
(Parenthèse : qui est l’Africain dont parle Lik ? Vieira ? Makelele ? Mais parce que quelqu’un est venu d’Afrique, le restera-t-il ad vitam aeternam ? A ce compte, la France qui n’est pas une race, mais une nation fondée sur une histoire, une culture et une volonté de vivre ensemble, en défendant, pas seulement sur les terrains de foot, le sol et les intérêts de la patrie, ne serait peuplée que d’immigrés.
Des exemples ? Parmi des millions :
Sarkozy ? Ancêtres Hongrois .
Yves Montand, Aznavour ? Ancêtres Italiens et Arméniens.
Napoléon ? Ancêtres Italiens.
Louis XIV lui même ? Ses ancêtres étaient de ces  Francs qui conquirent la Gaule.
Lik comme Jean-Marie insistent dans leur délire. Comme disait Sacha Guitry : « la bêtise insiste toujours » !

Mais que tout cela ne nous gâte pas notre plaisir, cet après-midi.
ALLEZ LES BLEUS ( Je n’oublie pas que les Français, ces jours-ci jouent en blanc, et les Italiens en bleu. Mais je préfère, Dieu sait pourquoi,  l’expression habituelle !), ALLEZ ZIZOU ! ALLEZ LA FRANCE !

Et si la victoire n’était pas au rendez-vous, vive L’Italie quand même, vive le football !

CHAMPAGNE !

Edouard BOULOGNE.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article