Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 Elections régionales en métropole et en Guadeloupe  : Des résultats décevants et inquiétants.
 Elections régionales en métropole et en Guadeloupe  : Des résultats décevants et inquiétants.

Les résultats de ces élections sont décevants et doublement inquiétants. Inquiétants du fait de l'importance de l'abstention, et l'article de Jean-Marie Nol, publié ici même, reste d'actualité ;

(Jean-Marie NOL http://www.lescrutateur.com/2021/06/tribune-la-notion-paradoxale-de-peuple-souverain-battue-en-breche-par-l-abstention-jean-marie-nol.html ).

Inquiétants encore du fait de l'absence de relève dans la classe politique. Certains diront que pourtant la droite classique a eu de bons résultats. Mais s'agissant du président de la région des Hauts de France, (Xavier Bertrand) disant préférer qu'un communiste triomphe en région PACA plutôt qu'un candidat soutenu par le Rassemblement National, que penser sinon que cet homme là ne mérite pas la considération des honnêtes gens ?

En Île de France Valérie Pécresse l'emporte mais cette dame, au joli minois (c'est déjà ça) ce qui la sépare idéologiquement d'Emmanuel Macron n'est pas plus épais qu'un papier de cigarette, comme l'a dit un commentateur qui l'apprécie pourtant. Pour le changement il faudra trouver quelqu'un d'autre.

Reste « à droite » Laurent Vauquiez qui réussit une très belle performance (malgré l'abstention).

Son principal ennemi réside dans ce qu'on s'obstine à appeler « la droite », ceux que je viens de nommer, et quelques autres, qui avaient déjà trahi Fillon en 23017.

Qu'en est-il de Marine Le Pen.

Le revers qu'elle vient de subir, est le seul motif d'union entre « la droite » et la gauche. On se console comme on peut.

Mais madame Le Pen à forec de vouloir plaire à ceux dont l'intérêt est quelle disparaisse du champ politique, (d'une manière ou … d'une autre) c'est la dame elle-même. Quelle mouche a piqué la dame le jour où elle a déclaré qu'elle ne se reconnaissait pas dans les provocations d'extrême droite ….. d'Eric Zemmour.

Plus bête que ça on meurt.

 

L'outre-mer (électoral) reste fidèle lui-même. A gauche, mais modérée, sauf peut-être en Martinique. Et à droite, disent des hallucinés à cause des mamours, en 2017 du parti chalusien avec Emmanuel. Comme si on pouvait prendre M. Macron pour un homme de droite. Nôtre pays est loin d'être sorti du bourbier dans lequel il s'est enfermé depuis au moins 2007.

Que chacun s'efforce de garder la tête froide, et surtout de les former cette tête, et le coeur.

C'est dans l'adversité que le têtes fortes et les hommes de caractère se révèlent.

Comme dit Alexandre Dumas, c'est la dernière ligne du Comte de Monte-Christo : « il est bon d'attendre, il est doux d'espérer. (Le Scrutateur).

 

Figaro : Élections régionales 2021 : découvrez les résultats du second tour région par région

 

France-Antilles : La liste "Continuons d'avancer" conduite par Ary Chalus a remporté le second tour des élections régionales avec 72 % des suffrages exprimés. Ary Chalus arrive largement en tête dans toutes les communes.


 

https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/politique/lections-regionales-2021-en-guadeloupe/regionales-2021-ary-chalus-remporte-l-election-regionale-en-guadeloupe-595799.php?utm_source=newsletter&utm_medium=actus&utm_campaign=28062021

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Livia 28/06/2021 20:45

Ceux qui pensent et qui disent que Macron est de droite se fourvoient. Je pense d'ailleurs que ce Monsieur n'a qu'un parti lui-même !

Ch.Etzol 28/06/2021 19:18

Je ne sais si "La France est morte en 1981,avec l'arrivée de François Mitterrand" comme le titre un article de VA, mais le roi de la combine a réussi à diviser la droite par des méthodes électorales de la proportionnelle, du plus fort reste, etc pour faciliter le maintien des socialistes, pourtant en minorité, en organisant le plus possible de triangulaires.

Quarante ans après, le personnel politique "de droite" continue d'abonder dans ce piège, en manquant de courage, alors que le total des voix du peuple (LR , RN, divers droites) est toujours et partout supérieur - ou au moins égal - à celui de gauche.

Le désintérêt manifesté par le plus grand nombre, même au 2e tour, est aussi lié à ce faire-semblant , à cette hypocrisie des hommes politiques. Peu de vision, pas de fermeté sur les principes. La cuisine électoraliste et les sondages, c'est tout..