Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) Marché de l'art africain. 2) Une Africaine de l'ethnie parisienne.
1 ) Marché de l'art africain. 2) Une Africaine de l'ethnie parisienne.

1 ) Marché de l'art africain. 2) Une Africaine de l'ethnie parisienne.

 

C'est un très fidèle et sage lecteur, qui m'envoie cet article à la suite de celui de Frédéric Régent paru hier. Je l'en remercie chaleureusement, en espérant que de nombreux lecteurs sur facebook et ailleurs le partageront avec leurs amis et connaissances.

C'est ainsi que dans la grande confusion actuelle des esprits tourneboulés par des propagandes subversives nous participerons à la résistance intellectuelle. (Le Scrutateur).

Bonjour Mr Boulogne,

Merci pour ce lien sur l'esclavage, instructif et prise de position
intéressante. Néanmoins, à part N'diaye, personne ne rentre réellement
dans le lard  des tenants et aboutissant de l'Histoire... Comme pour la
drogue historique, le besoin crée la demande et à mon avis, personne
n'est innocent dans la chaîne d'approvisionnement.

Pour la réparation, dans l'ordre, je partirai du fournisseur, cette
flopée de Roitelets ou de Potentats africains  qui ont vendu leur frères
de couleur mais pas de sang à des intermédiaires pour les transférer
vers la côte pour approvisionner la filière, connue grâce à des archives
que nous sommes quasiment les seuls à avoir classées et conservées...
Ces fournisseurs de base qu'ont-ils fait de cette manne financière ?

A la 7ème génération comme le précise PS, en dehors de la perte de
liberté de leurs ancêtres, certe dans les gènes mais pas réellement
ressentie par eux, sont-ils plus ou moins mal lotis que les Africains
restés au Pays (un de mes employés menuisier de Cote d'Ivoire me disait,
le fils du Ministre va à l’école en Hélicoptère, et le mien pied nus sur
la piste ...)

Certains Américains noirs sont retournés sur la Terre d'origine et sont très vite revenus aux EU sans dire aucun mal de l'esclavage ni de leur
vie présente.

Je ne sais où nous mènera cette flambée et levée de bouclier, ni si cela
durera ; mais je n'attends rien de positif de cette histoire mise en
lumière mais volontairement tronquée... Avec la complicité de tous les
intervenants, quelle que soit leur couleur, leur penchant politique ou
leur volonté de nuire à la Société ou à la Civilisation ?

La repentance est en route , au travers des restitutions historique et
farfelues après tant de temps !

Pour  info, si vous ne l'avez lu, ce lien est éclairant sur les origines
des flux artistiques  "substitués" , je l'ai moi même constaté au
travers des différents marchés africains fréquentés .


https://www.lepoint.fr/culture/oeuvres-culturelles-helene-leloup-les-restitutions-annoncees-ne-doivent-pas-etre-detournees-de-leur-sens-19-11-2018-2272548_3.php

Bonne journée Mr Boulogne et merci pour votre diversité d'infos , bonne
journée Cdlt Cjj.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ch ETZOL 17/07/2020 21:55

Excellent article.
Dire que l'obélisque, offerte par un vice-roi d'Egypte avec une autre du temple de Louxor fut érigée en lieu et place d'une statue équestre, certainement plus importante, pour l'histoire de France : celle en l'honneur du roi Louis XVI, détruite en 1830.
Louis-Philippe décide de l'ériger au centre de la place de la Concorde à Paris.

Le plus amusant est que l'autre obélisque offerte en même temps, jamais transportée en France, aurait été "restituée" à l'Egypte par le premier président de la repentance, le florentin Mitterrand. C'est çà le style et la grandeur depuis son époque

Quand l'occident réclamera - t - il des réparations pour la nationalisation du canal de Suez , pour le pétrole, les nombreux minerais mis à jour, et exploités depuis, par tous les pays devenus indépendants . Et quand allons nous chiffrer la corne d'abondance à laquelle s'abreuvent, pour leurs grands et petits profits, ceux qui avec arrogance, insultent la France crachant sur la main qui les nourrit?

xam Cirederf 17/07/2020 17:56

Mais ces vérités et ces constats réels et pertinents ne sont pas hélas pas suffisamment connus de certains responsables politiques , de nos régions "(il faut dire territoire maintenant!!!) et de l'hexagone, ce qui provoque des malentendus regrettables et sources de dysfonctionnements dans les relations sociales. Alors puissent ces publications et diffusions opérées par les lecteurs concernés et non obtus dans leurs raisonnements, faire œuvre utile et socialement positive.