Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Les miracles existent : Bakhita sur Guadeloupe 1 ère !
Les miracles existent : Bakhita sur Guadeloupe 1 ère !

Mercredi dernier, il était 20 heures. SFR dysfonctionnant chez moi, j'avais eu recours à un dispositif de secours en pareil cas ( et que j'ai à utiliser trop souvent ) qui me permet de voir entre quelques chaînes, celle réservé à Guadeloupe 1ère. J'hésitais. Guadeloupe 1ère, c'est depuis quelques mois « l'esclavage » à toutes les sauces, souvent frelatées, souvent à la sauce Kemi Seba, ou M.TIN et son CRAN.

J'hésitais entre la continuation de ma lecture du livre, point dépourvu d'intérêt d'Errol Nuissier, Psychologie des comportements sexuels aux Antilles, et le programme de Guadeloupe 1 ère. Finalement la paresse aidant j'optai, en toute innocence, pour le visionnage du film au programme intitulé Bakhita, personnage dont j'ignorais tout, et jusqu'à l'existence.

La paresse ? Où quelques influence spirituelle et transcendante ?

Certes en un sens, je commençai par croire en la perpétuation de la routine puisque Bakhita fut une esclave. Mais, d'une esclave soudanaise, victime de prédateurs musulmans, promise à un destin peu ordinaire, puisque cette petite fille capturée à l'âge de 09 ans devait connaître un destin peu ordinaire, qui devait, après une vie difficile aboutir à la conversion chrétienne et à la canonisation par le pape Jean-Paul II, en l'an 2000. ( sur sa vie, on peut lire, avec précautions, ce qu'en dit Wikipédia : ( Bakhita : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9phine_Bakhita ) .

Le premier épisode de cette vie romancée, m'a intéressé, même s'il n'est pas un chef d'oeuvre. Il met en tout cas sous nos yeux autre chose sur l'esclavage que ce qu'on nous en dit habituellement ( l'esclavage donc, mais vu de façon réaliste, c'est-à-dire terrible, mais non idéologique comme l'est la mode actuelle ).

C'est un miracle. Le premier.

Mais, me voici à inciter mes lecteurs à visionner sur Guadeloupe 1ère le second épisode, programmé pour mercredi 14 mars. Deuxième rupture avec l'ordre ordinaire des choses.

Et après ça on dira qu'il n'y a pas de miracles !!

Aaaah ! Hommes de peu de foi !

 

Le Scrutateur.

 

Ce lien qui met en scène Véronique OLMI, auteur du livre sur Bakhita qui a inspiré le film, mérite d'être écouté.

 

https://www.youtube.com/watch?v=g5aLOA8uO_o ).

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article