Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Litote : Pause technique au Burkina Faso.

« Expliquant aux étudiants de Ouagadougou qu'il ne fallait plus attendre de solutions de l'ancienne puissance coloniale qu'est la France, le président a détaillé: «Moi je ne veux pas m'occuper de l'électricité dans les universités au Burkina Faso, c'est le travail du président». Au même moment son homologue Roch Marc Christian Kaboré se lève et quitte momentanément la salle. «Du coup, il s'en va... Reste là! Du coup, il est parti réparer la climatisation», s'amuse alors Emmanuel Macron. Ce dernier s'est rapidement trouvé accusé d'avoir «humilié» le chef d'État africain, revenu dans la salle quelques minutes plus tard ». ( Cette polémique franco-française est assez logique venant d'opposants politiques, de droite et de gauche. Mais regardant l'émission j'avais formulé une autre hypothèse ? Qui semble être confirmée par les journalistes présents sur place ).

« Mais selon les journalistes présents sur place, c'est en réalité une «pause technique» on ne peut plus naturelle qui a conduit Roch Marc Christian Kaboré à s'absenter un moment. L'entourage du président Kaboré a confirmé qu'il «s'est levé tout simplement pour aller aux toilettes». Les retransmissions vidéo le montrent effectivement de retour, assez souriant, ce qui tend à écarter le sentiment d'humiliation qui lui avait été prêté ».


 

« Mais selon les journalistes présents sur place, c'est en réalité une «pause technique» on ne peut plus naturelle qui a conduit Roch Marc Christian Kaboré à s'absenter un moment ».


 

Mon hypothèse d'est donc avérée exacte. Les journalistes présents parlant de « pause technique » ont formulé ce qu'en rhétorique on qualifie de Litote

Une litote est une figure de rhétorique qui consiste à atténuer l'expression de sa pensée pour faire entendre le plus en disant le moins.

L'exemple le plus connu dans les grammaires du français est la phrase célèbre par laquelle dans Le Cid de Pierre Corneille, Chimène ne pouvant avouer à son amant qu'elle l'aime passionnément, lui murmure : « va, je ne te hais point ».

 

"Pause technique" voici désormais un bon exemple de litote à enseigner aux jeunes Burkinabais.

Si toutefois le président Kaboré y consent !

 

Le Scrutateur


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article