Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

L'article que l'on va lire est un article d'humeur. Ce genre littéraire à ses avantages et ses inconvénients.

Avantages : il permet de clamer sa juste colère, sans forfanterie, de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, de dire à certains rats d'égouts leurs quatre vérités. Et aussi de se soulager.

Inconvénients : l'ivresse des mots, surtout quand on est doué d'un talent littéraire, qui pousse à l'excès, qui dépasse la pensée, et s'avère, en définitive, surtout quand il s'agit de politique ( art difficile et ultra sensible ) à privilégier sa satisfaction intime, et celle des amis auxquels on s'adresse, aux dépens de l'efficacité, aux dépens de la cause que l'on veut défendre et promouvoir.

L'article que je publie ci-dessous emploie au service de sa colère justifiée, des mots peut-être un peu trop forts, des expressions trop à l'emporte-pièce.

L'homme d'outre-mer que je suis, qui partage l'essentiel du propos, n'aurait pas utilisé les même mots.

Ces précisions faites, je publie résolument.

 

E.Boulogne.

 

 

La France est-elle responsable du génocide rwandais ?

 

L’interventionnisme de la France sur le continent noir est bien mal payé de retour ! Tout juste si le président du Rwanda ne demande pas à 6 ministres et généraux de venir implorer le pardon du peuple réconcilié, en camisole et corde au cou, sous les flashes de la presse internationale. Prélude, évidemment, à l’envoi d’un pactole en résolution des graves dommages de guerre…

 

Lire la suite en cliquant ICI : http://www.bvoltaire.fr/henrigizardin/france-responsable-du-genocide-rwandais,55996?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=cb254af48a-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-cb254af48a-30374381&mc_cid=cb254af48a&mc_eid=b637f48f19

 

La France est-elle responsable du génocide rwandais ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

castets 09/04/2014 19:44

Bonjour Mr Boulogne,
Nos supposés dirigeants et les archives connaissent évidemment la réponse, compte tenu des compte rendu échangés en temps réel entre le terrain et le Dieu divin de l'époque via le commandement militaire ! Chaque militaire, et ils étaient nombreux dans cette période, tant en coopération qu'en intervention détient une parcelle de vérité.
Le blog de Mr Bernard Lugan, spécialisé Afrique, mais peu écouté sur les questions africaines, dont il est pourtant spécialiste, distille depuis longtemps avec forces arguments des informations pertinentes, sur les tenants et aboutissants, y compris sur le travail en sous marin de certains pays absents des débats et faisant profil bas.
Dommage que seuls les titres médiatiques et les cris d'orfraie de personnes largement impliquées soient les seuls à attirer l'attention ! En faisant l'autruche, il est bien difficile d'apercevoir la ligne d'horizon.
Bonne soirée.
Cjj

Maurice Pafray-Lépine 09/04/2014 17:11

SI j'osais, j'écrirais : oignez vilain il vous poindra, poignez vilain, il vous poindra. Le problème, c'est que la France se comporte assez facilement en gentil... vilain et se fait systématiquement poindre par tous ceux qu'elle oint (tout aussi systématiquement). Bref ! il y a de la mathématique dans l'air. Et, mathématiquement, la France devient la carpette sur laquelle toute la diversité du monde vient s'essuyer les pieds. Et bizarrement - mais très visiblement - les socialos demandent que les Français en redemandent. C'est à n'y rien comprendre.