Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Sur l'abandon de l'identité chrétienne de l'Europe, Chirac avait tort, selon Laurent Vauquiez.

Le Figaro publie ce bref et intéressant article. Laurent Vauquiez a raison, mais il doit faire attention. Les Français seront désormais plus attentifs à toute contradiction entre cette juste conviction et ses prises de position politique. LS .

 

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2014/04/03/25001-20140403ARTFIG00285-racines-chretiennes-de-l-europe-wauquiez-tacle-chirac.php

 

 

Le vice-président de l'UMP regrette que l'ex-président ait accepté l'abandon de la référence aux racines chrétuennes de l'Europe dans le projet de Constitution, en 2004.

Dans Europe: il faut tout changer, l'essai qu'il publie dans les prochains jours chez Odile Jacob, Laurent Wauquiez, vice-président de l'UMP, qui a toujours regretté que la mention faite aux racines chrétiennes de l'Europe ait été supprimée en 2004 du projet de Constitution européenne, revient sur les circonstances qui ont conduit à son abandon.

Au passage, il tacle un Jacques Chirac, «volontiers rad- soc dans son approche» qui s'est laissé convaincre par les «tenants d'une laïcité poussée jusque dans ses excès» et évoque une rencontre avec Bernadette Chirac. L'épouse du chef de l'État, de son côté, fulminait de cette renonciation.

«Mon mari a peut-être des conseillers très intelligents, aurait-elle confié à celui qui n'était alors qu'un jeune député UMP, mais tous ces braves gens ne comprennent pas grand-chose aux Français. Moi, bien sûr, on ne m'écoute pas! Ils ont juste perdu leur référendum sur la Constitution européenne avec leurs racines chrétiennes et ils ne le savent pas encore».

Laurent Wauquiez conclut: «Elle avait évidemment raison, les Français n'ont pas pardonné cette trahison et ont rejeté le projet de Constitution

 

Sur l'abandon de l'identité chrétienne de l'Europe, Chirac avait tort, selon Laurent Vauquiez
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ch.Etzol 10/04/2014 00:39

Un peu d'écologie humaine
Récemment, M. Hulot nous dépeignait l'apocalypse avec 7 millions de morts dans le monde par pollution aux particules ... évidemment, sous entendu par la faute de l'homme
Petite information glanée dans un livre intitulé "éléments d'écologie" de M. François Ramade, appuyée par des graphiques et des analyses sur des périodes assez longues : " l'action de l'homme demeure pour l'instant secondaire par rapport aux agents biogéochimiques naturels."
Notamment la comparaison de 2 chiffres parait intéressante : l'ensemble du volcanisme terrestre a introduit 4,2 millions de tonnes de particules par an (en moyenne, avec des périodes maximales bien sûr comme l'éruption du Pinatubo et il faut distinguer les niveaux de l'atmosphère) mais pour 2 millions de tonnes apportées par l'homme, représentant moins de la moitié. Sans excuser les influences de lhomme sur la planête, lorsqu'on étudie un phénomène, c'est faire preuve d'honnêteté intellectuelle que de mentionner tous les facteurs qui interviennent, leurs proportions respectives, leur complexité et leur imprévisibilité..

Par contre, pour la seule France, les petites "particules élémentaires de Vie" qui ont été détruites depuis 1974 par la SEULE et EXCLUSIVE ACTION de l'homme contre tous les phénomènes naturels
représentent 200.000 par an X 40 = 8 millions de morts... officiels ! Parce que pour le réel ?
Mais là - dessus, c'est le cri silencieux !
Alors si les voix de M Mariton, de M. Gosselin et de beaucoup d'autres , de TOUS les autres arrivent à convaincre et résonnent plus fort que celles des Mme Estrella à l'Europe, tant mieux car cela ne s'est joué qu'à 7 voix je crois et le combat n'est pas fini.
Que nous rappelle avec force Gustave Thibon: Espérer contre toute Espérance ?