Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

De_Gaulle_Malraux1.jpg ( une image peu connue du Général et d'André Malraux ). 

 

La France d'aujourd'hui est anesthésiée, aboulique, en voie de décérébration rapide. Je crois que, parmi les dangers qui la menacent, l'Islam conquérant n'est pas le plus grave. Ce dernier, le plus grave,  est sous des noms divers, piégeux, fallacieux : « ouverture », « tolérance », « laïcité », etc, la tentation de notre vieux peuple d'abandon de la lutte ( intellectuelle, morale ) sans laquelle, individus ou peuples sont condamnés à l'anéantissement, ou ce qui est peut-être pire, à l'esclavage, à l'abandon de soi, à l'attitude, non pas féminine ( ce serait encore trop beau ) mais efféminée, fémeline, pour reprendre un adjectif très éloquent forgé par Nietzsche.

Dans ce blog, malgré mon désir de modération et de compréhension vis à vis de l'Islam ( voir notamment l'effort d'information du Scrutateur dans l'article, détaillé et documenté quoiqu'encore incomplet, consacré à la religion du prophète ), ce que j'y vois m'inquiète, et m'inquiète plus encore, l'avachissement de la « France chrétienne ». ( Relire le texte de ce grand universitaire, extrêmement cultivé et honnête Jacques Ellul : http://www.lescrutateur.com/article-non-a-la-diffusion-de-l-islam-en-france-par-le-professeur-jacques-ellul-109087013.html

Il y a toujours en France, des chrétiens, et majoritairement parmi ceux-ci des catholiques, qui manifestent leur appartenance autrement que par les grandes étapes du baptême, du mariage, et des cérémonies mortuaires, environ 8 % du total.

Parmi ces 8% un nombre, non négligeable, mais tout de même bien minoritaire, est composé de ceux qui approfondissent leur foi, ont le souci de la vitaliser en restant au contact de la vie intellectuelle, philosophique, scientifique, spirituelle.

Les autres vivent, ou plus exactement vivotent. Leur paresse spirituelle, intellectuelle est considérable. Là est, à mes yeux le risque fondamental, car la nature a horreur du vide.

Avertissez du risque islamique, et ces personnes, nos frères, - je m'exprime sans mépris, mais avec un peu d'irritation, - réagissent en vous traitant, le plus souvent mentalement ( la franchise exposerait à ce que redoutent le plus les anesthésiés : la nécessité de discuter, d'argumenter, de sortir d'une routine voisine de l'anéantissement ) d'excessif, voire d'intégriste.

Peut-être, si les chrétiens de France étaient un peu plus conscients, et mobilisés, mobilisables, le président Hollande eut-il réfléchi à deux fois avant d'adresser ses voeux de chef d'un Etat laïc, à la communauté musulmane de France à l'occasion de la fin de la fête du Ramadan, alors que le 15 août, fête catholique de l'Assomption, il n'a pas agi de la même façon, et que, même, les catholiques de France ont été l'objet de l'ire de ces messieurs du gouvernement, et de leurs affidés des médias à leur botte, pour la Prière pour la France, pourtant si calme et sereine.

C'est ce sur quoi insiste, ce jour, dans Minurne, Maurice D...Cet éditorialiste écrit notamment : « Hollande a adressé dimanche 19 août un message de voeux aux musulmans de France, à l'occasion de la fin du ramadan, soulignant au passage le caractère "indéfectible" de la laïcité, "qui assure la liberté de conscience comme elle garantit la liberté religieuse".

 

"A l'occasion de l'Aïd-el-Fitr, qui consacre la fin du mois de Ramadan, j'adresse tous mes voeux de bonheur, de santé et de réussite aux musulmans de France", écrit le président dans un communiqué donné par l'Elysée.

 

"Je souhaite que cette fête du pardon, du partage et du souci de l'autre, contribue à la concorde, dont notre Nation a tant besoin", poursuit-il.

 

"Je tiens à réaffirmer mon attachement à l'égalité républicaine, qui protège tous ses citoyens et résidents, sans discrimination. La laïcité, qui assure la liberté de conscience comme elle garantit la liberté religieuse, demeurera indéfectiblement la règle de notre République", dit-il. 

 

Et Maurice D....poursuit : « On est donc quand même en droit de se poser naïvement quelques questions :



  • Pourquoi ce silence assourdissant du président pour l'Assomption, 4 jours plus tôt ?

  • Y aurait il pour lui de "bonnes" et de "mauvaises" religions ?

  • Son sens de la laïcité républicaine serait-il à géométrie variable ? »

 (…..) Autre remarque judicieuse qui mérite d'être lue avec attention : « Le fondateur de la V° République ( c'est-à-dire le général de Gaulle. Note du Scrutateur, pour les distraits, et les plus jeunes ) n'aurait pas manqué une messe à Colombey, mais il aurait trouvé bien incongru de s'adresser spécialement aux catholiques à l'occasion d'une fête religieuse.

 

Et voila qu'en 2012, un petit président, élu par effraction, (d'une part parce que le candidat naturel de la gauche, doté d'une paire de c... à la place du cerveau, s'est fait stupidement pincer par une femme de ménage, d'autre part parce que les Français, excités par les médias depuis 5 ans, ont tout aussi stupidement répondu au mot d'ordre "dégageons Sarkozy"), un petit président, donc, décide qu'il est bon d'honorer une fête musulmane tout en ignorant superbement 4 jours plus tôt la fête chrétienne de l'Assomption !

 

De deux choses l'une, citoyen Hollande : ou bien vous vous fendez d'un communiqué à chaque fête religieuse, quelle qu'elle soit, catholique, protestante, juive, musulmane, hindoue, et même vaudoue...

 

... Ou bien vous la fermez, comme la République et les usages vous le recommandent ».( Fin de cette citation, bien envoyée ).

Oui, en quarante ans, quel déclin de la classe politique française! La comparaison du président «  normal » à Charles de Gaulle est accablante pour le premier.

Et de Gaulle était entouré, aussi, d'une pléiade d'hommes exceptionnels.

Je me contenterai d'évoquer la personnalité d'André Malraux.

Ce dernier, écrivit en 1956, à Elisabeth de Miribel une lettre privée sur l'Islam, peu connue aujourd'hui, et qui mérite d'être tirée de l'oubli, où il y a peu de chances que le président « normal » et ses amis l'en extraient en admettant qu'ils la connaissent.

Elisabeth-de-Miribel.jpg ( Elisabeth de Miribel ). 

Elisabeth de Miribel, arrière petite fille du 3ème président de la république française, le maréchal de Mac Mahon, fut en 1940, secrétaire, à Londres du général de Gaulle, et c'est elle qui tapa le manuscrit de l'appel du 18 juin.

Le 03 juin 1956, André Malraux lui écrivit, sur le sujet qui nous préoccupe, cette lettre qui mérite d'être davantage connue.

«  ( ….) La nature d'une civilisation, c'est ce qui s'agrège autour d'une religion. Notre civilisation est incapable de construire un temple ou un tombeau. Elle sera contrainte de trouver sa valeur fondamentale, ou elle se décomposera.

C'est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique.

Sous-estimée par la plupart de nos contemporains ( écrit en 1956. Texte vraiment prémonitoire. Mais il est certain que les « princes » qui nous gouvernent persévèrent dans leur cécité. Note du Scrutateur ), cette poussée de l'Islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine. Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles. A l'origine de la révolution marxiste, on croyait pouvoir endiguer le courant par des solutions partielles.

Ni le christianisme, ni les organisations patronales ou ouvrières n'ont trouvé la réponse. De même aujourd'hui, le monde occidental ne semble pas préparé à affronter le problème de l'Islam. En théorie, la solution paraît d'ailleurs extrêmement difficile. Peut-être serait-elle possible en pratique si, pour nous borner à l'aspect français de la question, celle-ci était pensée et appliquée par un véritable homme d'Etat. Les données actuelles du problème portent à croire que des formes variées de la dictature musulmane vont s'établir progressivement à travers le monde arabe ».

Si le propre d'un homme d'Etat est d'être animée par une VISION exacte et juste des choses, il apparaît clairement que ces hommes là existaient encore au milieu du siècle dernier, mais qu'aujourd'hui, s'il en subsiste, ils sont soigneusement tenus à l'écart, étouffés par la tourbe des médiocres, engoncés dans une médiocrité aveuglante et revendiquée sous le nom de « normalité »

God save France!



Edouard Boulogne. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ths2554 25/04/2016 00:43

Bonjour,
Je cherche actuellement à vérifier cette citation de Malraux, et tous les sites qui la mentionnent donnent pour source une enquête de Valeurs Actuelles de 2001, laquelle enquête citerait une interview de Malraux à Time en 1956. Je vois que vous mentionnez une correspondance personnelle. Avez-vous des sources plus précises ? Vous me rendriez service pour répondre à moult pourfendeurs d'islamophobie pour lesquels, VA comme source est la preuve certaine que la citation est un faux...

Edouard Boulogne 25/04/2016 00:53

Ma source est le mensuel Lectures Françaises, il y a bien des années. Malraux s'était exprimé dans une interview à une collaboratrice du général de Gaulle a Londres, Elizabeth de Miribel, celle-là même qui avait dactylographié l'appel du 18 juin. Si je retrouve ce n° de LF, je ne manquerai pas de vous en informer.

castetsjj 24/08/2012 07:15


Bonjour Mr Boulogne,


Si au mot stigmatisation  qui me dérange, je lui  préfère le mot réalité, ce chiffre de morts bien  "qu'impressionnant" au premier regard me laisse un tantinet indifférent... A ce
chiffre je lui préfèrerai le décompte des massacres de Chrétiens dans le Monde. Les Chrétiens étant  bien moins nombreux en terre d'Islam et leur anéantissement programmé bien plus
significatif . En masquant ces réalités ma colère est ainsi bien mieux contenue grâce à cet abandon médiatique !


Le lien qui suit montre l'aire de répartition de l'Islam dans le Monde et je me réjouis que les différents courants religieux ou mode de vie ne fasse  pas l'unité, mais plutôt un schisme
permanent que nous devrions mettre à profit pour perturber leur volonté hégémonique ; il manque très peu de pays pour boucler la ceinture ...


Bonne journée


Cjj


http://www.uuqc.ca/Tribune%20Libre/V6N1/L_Islam,%20acteur%20de%20la%20geopolitique%20mondiale,%20par%20Andre%20Serra.htm

Zadig 23/08/2012 14:26


Un lecteur qui signe Zagig m'envoie cet email nqui me parait convenir dans la rubrique des commentaires :


http://www.dreuz.info/2012/08/fin-de-ramadan-le-monde-musulman-celebre-laid-el-fitr-et-un-joli-score-1206-musulmans-extermines/

Infidéliste 20/08/2012 18:17


Tunisie : La plage de Hammamet transformée en lieu de prière interdite aux non-musulmans


20 août 2012 | Classé dans: Islam,Tunisie | Posté par: Ftouh Souhail





Rien ne doit plus nous étonner en Tunisie depuis que le pouvoir est tombée entre les mains des islamistes.


Il y a quelques jours, des touristes français ont été réprimés par la police religieuse à l’aéroport de Tunis-Carthage. (1)


Ce dimanche, la plage de la célèbre station balnéaire de Hammamet a été transformée en lieu de prière. Les islamistes, venus de villages proches, se sont organisés pour préparer cet événement,
sans autorisation. Sur la plage, non loin du fort, l’imam est monté sur une plate-forme sur l’eau pour donner une prêche, à l’occasion de l’aid el Fitr (fête de la fin du mois de Ramadan).


L’imam Khmaies Salah qui a donné le prêche a affirmé que cette action a été organisée avec une aide logistique et financière de nombreuses personnes qui ont offert des tapis et couvertures pour
recouvrir le sable. L’imam a confié au correspondant d’une radio privé qu’il voulait « simplement que la prière de l’Aïd se fasse selon les principes de l’Islam, dans un lieu à
découvert ».


Les plages de la ville, notamment à Hammamet-nord, ont donc été interdites aux non musulmans. Les fidèles, qui ont déplacé leur lieu de prière, étaient d’avis qu’il n’est pas permis aux
non-musulmans d’être présent à l’heure de la prière sur la même plage du fait que les non musulmans sont impurs au sens impureté spirituelle (Chrétiens et Juifs).


Les touristes occidentaux, sauf ceux qui se sont fait interdire l’accès à cette plage, ne semblent pas au courant qu’une plage ait été réservée aux musulmans. L’apartheid musulman, comme à la
Mecque et à ses environs, gagne du terrain.


Les islamistes tunisiens innovent pour ruiner l’image du tourisme local. Hammamet est connu pour être une ville cosmopolite, recevant de nombreux hôtes étrangers.


L’invasion des prières illégales, hors des mosquées, a aussi touché la ville de Kalâa Kebira signifiant « grande forteresse », située à douze kilomètres de Sousse et à 130 kilomètres au sud de
Tunis.


Les islamistes de cette ville ont choisi le jour de l’Aïd pour faire la prière non pas à la mosquée mais au stade municipal. Ils se sont basés sur un argument « particulier », celui de
la situation géographique du stade qui se trouve être le point le plus haut de la ville.


Les prières de rue sont devenues courantes en Tunisie, et elles génèrent généralement de la violence.


Dimanche matin, deux individus à bord d’une voiture se sont approché de personnes faisant la prière dans une rue. Ils ont eu droit à une « correction islamique », une raclée entraînant le
transfert d’un des individus à la clinique.


Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Ftouh Souhail pour www.Dreuz.info


(1) http://www.dreuz.info/2012/08/des-touristes-francais-reprimes-par-la-police-religieuse-a-laeroport-tunis-carthage/

castetsjj 20/08/2012 11:27


Bonjour Mr Boulogne,
Merci pour votre éclairage.

Quand sur le site de l'Assemblée Nationale je parcours les jalons historiques qui, depuis 1516 ont concourus à l'établissement de  la séparation des Églises et de l’État, je me dis que mes
pères étaient des idéalistes humanistes visionnaires et qu'il aura fallu pratiquement 4 siècles pour aboutir à la loi de 1905. Cette loi, peut-être imparfaite permettait au moins de faire vivre
ensemble des Communautés différentes ; n'oublions pas que l'usage du Français est très récent et à demandé à la Nation des efforts colossaux  et brutaux pour abandonner des systèmes
régionaux disparates en ce qui concerne au moins l'Oï et l'OC pour rester superficiel... deux pays bien différents (un // plus récent, je suis époustouflé de mesurer le travail accompli, ne
serait que pour aboutir au système ISO et uniformiser simplement les poids et mesures).
Comment peut-on se permettre de mettre tout ce travail aux oubliettes, c'est faire fi de tous les drames, toutes les luttes qui ont émaillées notre Histoire pour améliorer notre quotidien et
conserver une certaine liberté ; tous nos chers disparus, oubliés dorénavant malgré les commémorations et les dépôts hypocrites de gerbes sur  divers monuments (dire que l'on a vilipendé JM
le Pen avec son erreur du détail de l'histoire , lui l'a simplement dit ,quand d'autres effacent sans remords 4 siècles d'Histoire et un travail parlementaire de longue haleine) !
Il faudrait plus que jamais une  application stricte de cette loi de 1905 et de ces libertés individuelles sans lesquelles aucune vie harmonieuse, apaisée et collective n'est possible !
Comme gage d'honnêteté, il suffirait que nos Politiques s'en tiennent seulement aux articles 1 et 2 qui   expriment clairement la position intangible que doit avoir l'Etat, un Etat qui
ne doit déroger à aucun des articles suivants et au contraire veiller à l'application et contrôler toutes les dispositions prévues par cette loi. Nos pères étaient des visionnaires, mais ils
n'imaginaient pas une trahison possible de ces principes de base du bien vivre ensemble qui autorise aussi la facette sociale !
Haute trahison et non assistance à Société en danger devrait être la sentence que pourraient encourir tous les Politiques élus ou non, pervers, permissifs ou démissionnaires en privilégiant une
"religion politique" a contrario des autres qui ne sont plus que religieuses et endormies sur leurs acquits bien précaires ! Si les juges du Conseil Constitutionnel ne sont pas en capacité
d'appliquer cette sentence, il reste à espérer que les urnes parlent très bientôt pour éviter un réveil du peuple qui lui pourrait être moins tolérant car plus expéditif...

Bonne journée,
Cjj
http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/eglise-etat/sommaire.asp


Edouard Boulogne 20/08/2012 12:39



Merci pour ce commentaire, et aussi pour le lien qui l'accompagne, que le lecteur pourrait bien enregistrer, car il contient le texte de la loi de séparation de 1905.