Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Charia.jpg

 

Dans l'article d'hier, sur le Scrutateur, nous indiquions quelques-uns des motifs d'inquiétude sur l'avenir de notre civilisation anesthésiée par de fausses élites.

Cependant une prise de conscience commence à s'opérer, et rappelle que seules sont perdues d'avance les batailles que l'on n'a pas livrées.

 

Jugez-en : https://www.youtube.com/watch?v=uP88w-AArWg&feature=player_embedded

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tartempion 22/08/2012 15:16


La guerre inter-hallale s'intègre (trop joli mot) en Tunisie, le pays musulman qui était le plus "modéré" et "démocratique" du monde, sous Ben Ali. C'est une belle vitrine de futurologie,
histoire d'entrevoir L' AVENIR RADIEUX DE LA FRANCE...


Après l’Afrique de l’Ouest, le Maroc et l’Algérie


La
percée présumée du chiisme en Tunisie suscite l’inquiétude et alimente l’hostilité à l’Iran


Le gouvernement est invité à fermer le centre culturel iranien


mardi 21 août 2012 - 22h41, par Mediarabe.info - Rome




Depuis plusieurs années, l’Iran a accéléré l’exportation du chiisme en Afrique de l’Ouest, soit à travers le Hezbollah et la diaspora libanaise chiite, soit à travers les investissements
iraniens (Sénégal notamment). Le Maroc a dû rompre ses relation avec l’Iran, et l’Algérie a accentué sa vigilance face au phénomène. Aujourd’hui, c’est la Tunisie qui serait la nouvelle cible
de Téhéran.




Selon plusieurs sources tunisiennes, les affrontements qui ont eu lieu à Gabès et Bizerte, vendredi dernier, ont opposé deux groupes islamistes, l’un sunnite d’obédience salafiste, l’autre
chiite, proche de l’Iran. Ce dernier est accusé d’être financé par le centre culturel iranien à Tunis dans le cadre de l’exportation du chiisme et de la révolution iranienne.


Ce mardi, le président de la Ligue pour la lutte contre le chiisme, Ahmed ben Hassana, a appelé sur les ondes de la radio privée Shems FM, à la fermeture du centre culturel iranien. Il a ajouté
que l’organisation « Ahl el bayt », proche de la République islamique d’Iran, a incité les gens à sortir manifeste leur soutien pour la Palestine à l’occasion du dernier vendredi du
Ramadan, décrété par l’ayatollah Khomeiny « Journée internationale Al-Quds ». Mais en réalité, il s’agit selon ben Hassana, d’une démonstration de loyauté envers l’Iran.


Ben Hassana a appelé le gouvernement tunisien à réagir et à fermer le centre culturel iranien qui vise à propager la confession chiite en Tunisie, et à arrêter toute collaboration culturelle
avec Téhéran.


Les Tunisiens sont divisés quant à cette évolution. Certains ont vivement réagi contre la chiitisation ; d’autres se sont emportés contre les appels à lutter contre le chiisme ; une
partie estime que le peuple tunisien n’a jamais connu de telles tensions confessionnelles, et regrette que cette évolution détourne l’opinion des véritables problèmes économiques auxquels elle
est confrontée ; une partie dénonce davantage la percée salafiste, l’attribuant aux financements des pays du Golfe, que les conversions au chiisme. Pour cette dernière catégorie, l’Iran,
la Syrie et le Hezbollah (qui représentent l’axe chiite) ont honoré la Nation islamique en infligeant une défaite à l’armée israélienne.


Pour rappel, il convient de lire ou relire nos différents dossiers sur l’exportation du chiisme dans le monde, et particulièrement en Afrique :


L’Afrique du Nord est une cible de
choix de la Révolution chiite iranienne. Lancement réussi du premier journal chiite au Maroc (19 mai 2008)


L’influence de l’Iran sur l’Afrique
ne se dément plus. Téhéran finance les conversions au chiisme (25 mai 2008)


Le Hezbollah complètement mis à nu
par l’Egypte. Mais il n’est pas très joli à voir (15 avril 2009)


Mediarabe.info

Franck De La SALETTE 22/08/2012 14:58


Mr,


je soumets à votre blog la lecture de cet article très interessant...Cdlt


www.scriptoblog.com/index.php?option=com_content&view=article&id=850:emeutes-damiens--le-totalitarisme-de-marche-dans-toute-sa-quintessence&catid=37:actualite&itemid=54


 

CH.FFRENCH 21/08/2012 19:40


Après avoir visionné le documentaire sur la réunion de Bruxelles, j'en déduis que hollande, n'y était pas!


Si il y avait été, il n'aurait pas pu féliciter les "ramadaniens", comme il l'a fait en ignorant les Catholiques qui dans le même temps fêtaient le fête de "LASSOMPTION"!


J'espère que Bruxelles va sévir contre ceux qui ne suivent pas, la résisitance aux islamiques!

castetsjj 21/08/2012 17:45


Bonjour Mr Boulogne,

En complément de votre information et pour éclairer vos fans, je pense qu'il est bon de se pencher sur un des instigateurs de ce Processus de Bruxelles contre la charia !
A la lecture du site de cette ONG et des déclarations d'intentions à l'adresse de tous les Gouvernements, l'ICLA est bombardée de questions suite à cette Déclaration de Bruxelles !
Il faut noter que ces Déclarations ne porteront que les fruits que nos divers Gouvernements voudront bien planter, il incombe au Citoyen de pousser au c.. ou de violer nos divers Politiques dans
ce sens sans attendre béatement ( comme beaucoup le font en regardant de très loin les urnes ) des résultats miraculeux qui ne viendront pas si chacun se replie sur lui même !
http://www.libertiesalliance.org/2012/08/10/licla-et-le-processus-de-bruxelles-contre-la-charia/
Comme le propose l'ICLA un soutien n'est pas de refus pour appuyer ces bonnes intentions et qu'elles finissent en résolutions efficaces :
http://www.libertiesalliance.org/brusselsconference/2012-brussels-declaration/declaration-de-bruxelles/

Cette Déclaration fait face à l'OCI et la conférence du Caire du 5/08/1990 qui visait à une relecture et une adaptation de la Déclaration des Droits de l'Homme, compatibles charia, en Islam.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_de_la_coop%C3%A9ration_islamique

Même si cette  Déclaration de Bruxelles ne règle rien dans l'immédiat, elle est au moins un signal fort de reconnaissance du problème et de la volonté hégémonique de l'Islam en Occident,
ainsi qu'une ouverture de pistes sérieuses de réflexion.
A chacun de nous de se positionner en son âme et conscience pour le combat ou la démission ...
Bonne journée
Cjj




Edouard Boulogne 21/08/2012 19:25



Merci pour ce commentaire qui complète très bien l'article, plus exactement le document de l'ICLA.


Vous allez dans le même sens que moi en rappelant qu'il s'agit de faire pression sur nos dirigeants, pour qu'ils réagissent, dans le sens que nous, les "citoyens" nous pensons être les
meilleurs. Encore faut-il de temps en temps penser, et faire savoir notre résolution de ne soutenir ( aux élections par exemple ) que ceux qui vont dans le sens que nous estimons être le meilleur
( par exemple, pour les catholiques, ce qu'ils croient être tels ). 


Si je fais ce blog du Scrutateur, c'est pour cela, et pas seulement, ni principalement pour meubler mes journées. Quelquefois, on pourrait faire autre chose. 


Mais il s'agit de regrouper, par le biais d'internet des gens qui dès lors se trouvent moins isolés, peut-être même tentés de peser, si peu que ce soit, sur le cours des
choses. 


Mais, attention! Je ne suis pas une vedette, et je n'ai pas de "fans". Je le précise en sachant bien dans quel sens vous avez utilisé ce mot, amical, dépourvu d'arrière
pensée. 


Pas de fans, donc, mais des amis, qui d'ailleurs donnent leur avis, pas assez souvent à mon gré, et aussi parfois des contradicteurs, ce qui est bien si la contradiction n'est pas
haineuse, mais se veut contributive à un débat utile. 


EB