Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

2) La star de l'équipe de France, buteur contre la Hongrie samedi, a simplement tweeté une photo de l'Allianz Arena munichoise illuminée aux couleurs de la communauté LGBT. Une image accompagnée d'un emoji arc-en-ciel et d'un autre représentant un poing fermé, symbolisant la lutte. Un tweet «liké» plus de 110.000 fois et retweeté par plus de 17.000 internautes.
2) La star de l'équipe de France, buteur contre la Hongrie samedi, a simplement tweeté une photo de l'Allianz Arena munichoise illuminée aux couleurs de la communauté LGBT. Une image accompagnée d'un emoji arc-en-ciel et d'un autre représentant un poing fermé, symbolisant la lutte. Un tweet «liké» plus de 110.000 fois et retweeté par plus de 17.000 internautes.

2) La star de l'équipe de France, buteur contre la Hongrie samedi, a simplement tweeté une photo de l'Allianz Arena munichoise illuminée aux couleurs de la communauté LGBT. Une image accompagnée d'un emoji arc-en-ciel et d'un autre représentant un poing fermé, symbolisant la lutte. Un tweet «liké» plus de 110.000 fois et retweeté par plus de 17.000 internautes.

Antoine Griezmann vient d'afficher une opinion qui pourrait le faire passer pour un militant LGBT. Une interview de lui (ci-dessous 1er lien) semble montrer qu'il n'en est rien. Si Grizou (c'est son surnom dans l'équipe, sans doute par comparaison avec ses frappes de balle autant fulgurantes que les célèbres coups de grisou des mines de charbon d'autrefois en France) était homosexuel, cela ne changerait rien à mon attitude à son égard en tant que chamion incontestable.

Et je ne m'attarderais pas ce matin sur la question de l'homosexualité, phénomène aussi ancien que l'humanité, et qui a pris des formes extrêmement variées dans l'espace et dans le temps.

Cela dit Grizou s'aventure, par une générosité sympthique, sur un terrain miné. C'est un fouteux, jeune et talentueux . Cela suffit-il à en faire une « autorité ». A-t'il conscience de ce que peut être le mouvement LGBT, de ce qui se cache derrière « l'humanisme » (terme bien galvaudé et édulcoré) d'intérêts financiers, politiques et culturels ? Le faisant le jeune Grizou pourrait avoir bien des surprises.

Une chose est certaine il va maintenant être très entouré par des oiseaux dont, moi, je prendrais garde.

Et puis, pusqu'il s'émeut pour lad défense des homosexuels au nom de nos valeurs occidentales, aurait-il le courage de refuser sa sélection en équipe nationale pour la coupe du monde qui aura lieu au Katar …. où les hommosexuels sont condamnés à mort en tant que tels ? Courage Antoine.

Ces jeunes commencent à prendre la grosse tête. Ainsi Mbappé, vient de déclarer qu'il comptait s'engager aux moyens de « fondations » pour de grandes causes.

Est-il permis sans outrages de conseiller à ces gamins de mesurer la circonférence de leurs cabèches qui ne sont pas (encore ?) équivalente à celle de leurs cuisses ?

Le Scrutateur.

 

Rencontre avec Antoine Griezmann : “Si l’un de mes coéquipiers était gay, je le soutiendrais.”


 

Interwiew intéressante et qui semble répondre aux interrogations de certaines personnes au sujet de Griezmann  (à lire) :

(https://www.numero.com/fr/modehomme/antoine-griezmann-football-equipe-de-france-atletico-de-madrid-coupe-du-monde-paul-pogba-olivier-giroud-ligue-des-champions-balmain-etudes-ami

 

 

Antoine Griezmann affiche son soutien à la communauté LGBT :


 

(https://www.cnews.fr/sport/2021-06-22/antoine-griezmann-reagit-la-polemique-autour-du-projet-dilluminer-le-stade-de ) .


 

Il a une nouvelle fois décidé de s'engager. Antoine Griezmann a apporté son soutien ce mardi sur Twitter à la communauté LGBT, après la polémique entourant le refus de l'UEFA d'autoriser la ville de Munich à éclairer son stade aux couleurs arc-en-ciel mercredi soir, à l'occasion du match de l'Euro 2021 entre l'Allemagne et la Hongrie.

La star de l'équipe de France, buteur contre la Hongrie samedi, a simplement tweeté une photo de l'Allianz Arena munichoise illuminée aux couleurs de la communauté LGBT. Une image accompagnée d'un emoji arc-en-ciel et d'un autre représentant un poing fermé, symbolisant la lutte. Un tweet «liké» plus de 110.000 fois et retweeté par plus de 17.000 internautes.

Une façon pour l'attaquant du FC Barcelone de blâmer, comme beaucoup d'autres personnalités et autres anonymes, la décision de l'UEFA, annoncée mardi, de refuser à Munich ce geste en faveur des LGBT, que l'instance a jugé «politique». Par cette initiative, la ville bavaroise souhaitait manifester son opposition à une loi, votée en Hongrie la semaine dernière, interdisant la «promotion» de l'homosexualité auprès des mineurs. Un texte durement critiqué au sein de l'Union européenne, car qualifié de discriminatoire.

Un engagement affirmé

Ce n'est pas la première fois qu'Antoine Griezmann s'engage en faveur de la cause LGBT et contre l'homophobie. En mai 2019, il avait cassé les codes en s'affichant en Une du magazine gay Têtu, au-dessus de la citation «L'homophobie dans le foot, ça suffit !». La même année, il avait été l'un des rares footballeurs en activité à témoigner dans le documentaire «Footballeur et homosexuel, au cœur du tabou», réalisé par le footballeur amateur Yoann Lemaire et diffusé sur France 2. Il avait lancé un message de tolérance à l'adresse des joueurs gay. A la question «Et si un coéquipier faisait un coming out ?», le champion du monde français avait répondu : «Je l’encouragerais à être fier et heureux.»

En dehors de cette cause, Antoine Griezmann s'est également positionné par le passé contre les violences policières, notamment après l'agression du producteur Michel Zecler par des policiers, et contre les violences faites aux femmes. Il a aussi rompu en décembre dernier son partenariat avec l'entreprise chinoise Huawei pour protester contre la persécution de la minorité ouïghoure au Xinjiang


 


 


 


 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Ce n'est pas tant le choeur des pleureuses habituelles, en mal de spectacle, qui inquiète mais, une fois de plus, la dérive autoritaire de l'Union Européenne, voulant imposer à toutes les nations l' idéologie du genre et la destruction du couple hétérosexuel, fondement de la famille.
Domaine qui ne relève pas de la compétence d'une Europe supra nationale, dénoncée jadis par le Général de Gaulle qualifiant de "jean foutre "qui tenait un tel discours
. " L a politique est une action, c’est-à-dire un ensemble de décisions que l’on prend, de choses que l’on fait, de risques que l’on assume, le tout avec L'APPUI D'UN PEUPLE. Seuls peuvent être capables et responsables les Gouvernements des nations."

Selon Charles De Gaulle une intégration européenne supranationale conduirait à la dissolution des nations et à l' uniformisation des peuples européens :
«La France savait aussi bien que quiconque, en tout cas beaucoup mieux que ceux qui ne sont pas européens, qu’il ne peut y avoir d’Europe qu’en vertu de ses nations, que, de par la nature et l’Histoire, notre continent est tel que la fusion n’y est que CONFUSION ,à moins qu’elle ne soit l’OPPRESSION".

Par des sanctions diverses et notamment économiques ,les commission, conseil et autre machin "européen tentent d'imposer à 3 états des législations qui relèvent de la seule Souveraineté Nationale et de la légitime protection de leurs peuples.
L'incapacité des instances européennes à gérer convenablement la crise de la Covid ou leur empressement à accueillir l'immigration au nom du multi culturalisme (chance pour la France)
,en cherchant même à imposer des quotas de demandeurs d'asiles par pays de l'Union exigent qu'elles rendent d'abord des comptes aux peuples européens. ;plutôt que les contraindre à se soumettre à des idéologies
Répondre