Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1) Emmanuelle Ménard. 3)  La fin d'Atlantis a été rééditée dans ce volume qui est une anthologie d'oeuvres du même genre littéraire.
1) Emmanuelle Ménard. 3)  La fin d'Atlantis a été rééditée dans ce volume qui est une anthologie d'oeuvres du même genre littéraire.
1) Emmanuelle Ménard. 3)  La fin d'Atlantis a été rééditée dans ce volume qui est une anthologie d'oeuvres du même genre littéraire.

1) Emmanuelle Ménard. 3) La fin d'Atlantis a été rééditée dans ce volume qui est une anthologie d'oeuvres du même genre littéraire.

Peut-être est-ce la fin de la civilisation européenne. Si cette hypothèse est exacte, alors les survivants, dans une trentaine d'années n'auraient plus que leurs yeux pour pleurer, et les nouveaux barbares entreraient dans une longue période de nuit dont il n'est pas certain qu'elle débouche sur une nouvelle Renaissance.

Ce propos me rappelle une lecture faite a la fin des années 1960 d'un roman de Jean Carrère, écrit 20 ans plus tôt intitulé La fin d'Atlantis ou le Grand Soir . Il s'agissait d'une fiction se déroulant dans la mythique Atlantide étonnammant brillante, mais contestée de l'intérieur par les virus de la politique, analogues à ceux de toute époque, notamment romaine, qui voulaient, au nom du progrès, et du moindre effort « changer » de peuple.

Deux leitmotiv parcourent cette oeuvre :

-Un grand peuple ne peut mourir que de lui-même.

-Tu tournes toi-même la roue du destin.

Ce livre devait-être réédité.

En tout cas ce discours (ci-dessous) de madame Ménard se situe exactement du côté de la résistance, c'est-à-dire du combat POUR LA VIE .(Le Scrutateur).

 

 

https://www.lesalonbeige.fr/projet-de-loi-sur-la-bioethique-interventions-demmanuelle-menard/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ch.Etzol 15/06/2021 14:52

Le roi Créon, dans la pièce de Sophocle a-t-il tous les pouvoirs, y compris d'ordonner l'ensevelissement rituel d'un des 2 frères d'Antigone, et pas l'autre ? Pour Antigone, des lois supérieures s'y opposent :

"CREON
Et ainsi, tu as osé violer ces lois ?

ANTIGONE.
C'est que Zeus ne les a point faites, ni la justice qui siège auprès des dieux souterrains. Et je n'ai pas cru que tes édits pussent l'emporter sur les lois non écrites et immuables des Dieux, puisque tu n'es qu'un mortel. Ce n'est point d'aujourd'hui, ni d'hier, qu'elles sont immuables ; mais elles sont éternellement puissantes, et nul ne sait depuis combien de temps elles sont nées. Je n'ai pas dû, par crainte des ordres d'un seul homme, mériter d'être châtiée par les Dieux. Je savais que je dois mourir un jour, comment ne pas le savoir ? "

Devant la souveraineté de la pensée de l'état, exigeant l'obéissance absolue, la fidélité d'Antigone aux LOIS IMMUABLES est un exemple pour juger les croyances de notre République et dénoncer ses excès, ses abandons, ses trahisons, ses lois scélérates, niant même les connaissances patiemment acquises par l'Homme.

Plus que jamais sont indispensables la conscience et la responsabilité, rappelées par Benoit XVI ,lors d'un discours à Zagreb :

" Si la conscience, selon la pensée moderne prédominante, est réduite au domaine du subjectif, où sont reléguées la religion et la morale, la crise de l’Occident n’a pas de remède et l’Europe est destinée à la régression.
Si au contraire la conscience est redécouverte comme lieu de l’écoute de la vérité et du bien, lieu de la responsabilité devant Dieu et devant les frères en humanité – qui est la force contre toute dictature – alors il y a de l’espérance pour l’avenir. "