Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 Sans la vertu de COURAGE, nous sommes condamnés à la dissolution et à la mort. Le discours de Harvard de Soljenitsyne qui indisposa l'Amérique nous appelle à la vraie vie..
 Sans la vertu de COURAGE, nous sommes condamnés à la dissolution et à la mort. Le discours de Harvard de Soljenitsyne qui indisposa l'Amérique nous appelle à la vraie vie..
 Sans la vertu de COURAGE, nous sommes condamnés à la dissolution et à la mort. Le discours de Harvard de Soljenitsyne qui indisposa l'Amérique nous appelle à la vraie vie..

Je m'efforce, autant que je le peux, de conserver au Scrutateur les vertus que je voulais servir et promouvoir quand je l'ai fondé en 2007 : Un certain niveau intellectuel, et le désir d'appeler à sauver les vertus dont nôtre civilisation à besoin pour sauver son héritage, philosophique et spirituel et cette vertu sans laquelle rien n'est possible dans la vie : le COURAGE.

La tâche est difficile dans le monde, à toute époque, car nous avons tous, moi le premier, une fâcheuse tendance à la facilité.

Apparemment, et actuellement, l'occident s'abandonne à cette facilité. Nous ne voyons que la soumission à ce que nous dictent les pseudos maîtres ,du culte du progrès. « Toujours plus » ! Ce fut le titre d'un livre d'un journaliste, François de Closets, qui faisait ce constat, (pour le déplorer) il y a plus de trente ans. Plus de quoi ? D'argent, de loisirs faciles, orchestrés par la machine à noyer l'homme sous le fardeau des colifichets aussi insignifiants que coûteux.

A la même époque je lus le roman d'un jeune écrivain (aujourd'hui décédé) Georges Pérec. Il exposait la vie d'un jeune couple des nnées 60, imbibé de « modernité » qui peu à peu crevait sous le poids des choses, aussi coûteuses qu'inutiles et vaines.

Un couple ultra moderne « libéré » (???) du poids des traditions, notamment (et surtout?) chrétiennes.

Ce mal s'est aggravé depuis.

Le lien que je publie ci-dessous délivre l'avertissement de l'immense écrivain Alexandre Soljenitsyne, lors d'une conférence dans la célèbre université américaine de Harvard.

Le message ne dure qu'une vingtaine de minutes.

Il mérite d'être écouté, qu'en soit tiré les conséquences pour ceux qui aimant la vie ne veulent pas qu'elle soit gâchée par nos pseudos élites.

Modernes ! Disent-elles !

(Le Scrutateur).

 

https://www.youtube.com/watch?v=1Dux1xJeSAc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article