Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Et les écolos ne disent rien !

D'un lecteur pour qui le Débat en cours ne sert à rien. (LS)

 

 

Le sort est parfois facétieux : c’était bien la peine qu’il prît soin d’écarter le charismatique président du FMI du podium pour qu’un Président de la République livrât  les mouches au même Strauss-Khan afin qu’il leur fît goûter de sa conception de la franche convivialité.

 

Dire que la lettre du Président est une invitation à participer à un débat pour rien est certes exact, mais c’est surtout une invitation à participer à un débat sur rien. El Macrón donne aux Français rendez-vous avec le vide. Une fois de plus, hélas ! ceux qui  se souviennent de la dernière campagne présidentielle le savent bien. Une hypnose médiatique collective avait alors assujetti une partie du corps électoral qu’enchantaient les passes du matador de Francia, aussi peu académiques que furent celles-ci. La chaleur communicative des arènes, sans doute !

 

Les amis des animaux se taisent, et ils ne sont pas les seuls. La surprise vient aussi du silence - complice ? coupable ? - des écologistes qui ne disent rien alors que le Président torture la nature. Hé oui ! La nature a horreur du vide. Mais ils ne le savent pas. Le vide a rendez-vous avec la France, mais la France ne le sait pas. Et le drame est là, dans la généralisation de l’ignorance. Tout ce que les uns et les autres voient, c’est la couleur des gilets qui font exploser l’usine à gaz. Comme nous sommes loin du tricot tranquille de Mémé, au petit village dont du Bellay aimait tant voir fumer la cheminée. United color of baston, voilà où nous en sommes.


http://www.bvoltaire.fr/la-lettre-du-president-une-invitation-a-participer-a-un-debat-pour-rien/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article