Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Je t'aime. Moi non plus.

Je t'aime. Moi non plus.

Personne ne mesure l’âpreté des conflits entre poux...

 

Ainsi Hollande et Macron, ne reculant devant rien, se crêpent-ils le chignon ridiculisant une fois de plus la France, « La République » (autrement dit les institutions), et la fonction présidentielle. Comme à l’accoutumée, le présent insulte l’histoire. Et L’Express - toujours à la hauteur de la situation - passe à côté de l’occasion de sonner l’heure juste. C’est vrai, quoi ! Il aurait pu écrire (par exemple) : Les enchères se poursuivent entre minables ! ou encore Abominables minables ! Eh bien non ! L’Express se contente de relater de petites piques entres clones susceptibles.

 

Enfin ! Ne soyons pas trop sévères, car c’est tout de même grâce à nos médias - aussi rampants fussent-ils - qu’on peut se faire une vague idée (quand on a assez de discernement pour comprendre ce qui est écrit en toutes lettres) du délabrement de « la cité », car personne ne mesurerait autrement l’âpreté des conflits entre poux lorsque le chef sent tellement mauvais que c’est la panique au sommet. Sachons être reconnaissants.

 

Louis XVI doit se dire aujourd’hui que la France a certes été mère des arts, des armes et des lois, mais qu’elle aura aussi été le théâtre de toutes les bassesses. Car les humiliations s’enchaînent pour les Français (autres que ceux qui se vautrent dans la fange du moment par intérêt malhonnête ou par complaisance perverse). Mais, si le bonheur était dans le plouc ? Alors ce seraient les Hollande, les Macron et consorts - ô combien sortis ! - qui détiendraient les clés de l’avenir. L’oncle Eusèbe se dit tout le temps que la civilisation est un défi peut-être un tout petit peu trop ambitieux pour l’homme. Mais l’oncle Eusèbe est terriblement paresseux, d’ailleurs toute la famille le sait.


https://www.lexpress.fr/actualite/politique/gilets-jaunes-la-reponse-cinglante-de-macron-a-hollande_2051153.html


 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ch. Etzol 30/11/2018 20:02

Compromis, Votre Honneur ?


LS omet de dire que pour tout média qui se respecte, de nos jours, le passé est table rase.
Ne serait-ce pas plutôt le "changement dans la continuité" ?
Qui ne se souvient de la répression contre Les Manif. Pour TOUS, rappelant pacifiquement, nt et rappelant encore une évidence : un enfant a le DROIT à un père et une mère !
Ce que pensent 82 % des français, aujourd'hui.
Après l'avortement, son remboursement, l'appariement homosexuel, voici maintenant les mères (et pourquoi pas pères) porteuses ou porteurs (qui est contre l'écriture inclusive ?)
Bientôt peut-être la taxe "écologique" sur le nombre de rejetons par binôme…

On apprend néanmoins que le cynisme fait partie de la politique. On aurait pu croire que c'était le bien commun. Louis XVI en a perdu la tête, pour avoir refusé de faire tirer sur des femmes et des enfants.
Vous avez dit civilisation ! ! !

A propos de cynisme, Christophe Castaner a pu récemment communiquer :
"Je me réjouis que l'avis du CCNE aille dans le sens des propositions portées par LREM"
puisque celui-ci s'est déclaré favorable à la PMA pour femme seule et paires de femmes.
Que de revirements ! Que de rebondissements ! On ne s'ennuie jamais en République!

A signaler quand même que 61% des français (IFOP) pensaient en Septembre que si le gouvernement avance vers la PMA sans père, il y aura des manifestations très importantes.
Que Manu n'aie crainte, sur tel sujet, si peu important, hein, à côté des brumes climatiques et de la couche d'eau zone (nouvelle orthographe), il obtiendra un soutien inconditionnel de François, Vincent, Najat et les autres.

Et pour ne point parodier LS, mais à la manière de Cicéron :
" O temps, ô meurs,
Le sénat sait ces choses, le consul les a vues, et pourtant il vit, il vit ?"