Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Les gilets rouges en voie de noyautage.

Dès le début des « événements », le Scrutateur, tout en regardant avec une certaine sympathie la réaction des gilets rouges contre la politique peu lisible, et maladroite du gouvernement, a mis en garde ses lecteurs contre un emballement juvénile de beaucoup qui dépassait le peuple jeune pour toucher des personnes qui ont depuis longtemps dépassé l 'âge de raison.

Comme prévu par nous le mouvement prend une autre tournure. Répétons-le on ne joue pas sans péril à la Révolution.

Heureusement des gens commencent à s'en rendre compte, et à réagir comme le révèle ce lien

 

http://www.europe1.fr/societe/contre-les-gilets-jaunes-des-foulards-rouges-du-vaucluse-entendent-faire-respecter-letat-de-droit-3811349?fbclid=IwAR0QT0xwQsz_ableb2aOJhW6chZzUMK0QElfnxq6nBxNbWMb2QnOEVuqbDw#utm_medium=Social&xtor=CS1-15&utm_source=Facebook&Echobox=1543596795

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

belle france 03/12/2018 18:29

Aucun intérêt...........

Cézibon 01/12/2018 01:48

Arc-en-ciel

Pour réconcilier tout ce chatoiement de couleurs, en évitant que s'en mêlent les képis, bérets et autres tabliers, on pourrait se référer aux grrrrands ancêtres avec l'Article 4 de la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de ? De? 1789, bien sûr !

Lisons plutôt " La liberté consiste à faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes (kilométriques, mes frères ?) que celles qui assurent aux autres Membres de la Société, la jouissance de ces mêmes droits. "

Combien? Une semaine, quinze jours de "lyannaj kont la pwofitasyon", et déjà des plaintes et des récriminations ? Mais nous, français de Karukéra, pouvons leur donner quelques leçons de patience : 44 jours de réclusion sous le gouvernement d'Elie 1er en 2009 (juste le nombre de jours après lequel un fonctionnaire passe à demi-solde, bizarre.)

La Gwadloup entière en grêve… par manque d'essence.
Pas le moindre petit morceau de mouche ou de vermisseau; pas même la possibilité de franchir
un barrage "filtrant" pour accoucher ou se faire soigner en milieu médical. Pire qu'un cyclone.

Alors Vive la République ?
Peut-être Le Scrutateur proposera - t - il une réflexion facebook sur les concepts de droit ou de liberté … S'il n'est pas trop paresseux, hum. Quand on est à la retraite, on se la coule douce,
non?