Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) La Schiappa.

1 ) La Schiappa.

Marlène Schiappa, ministre de l'égalité … homme/femme, s'est risquée à exposer ses « idées » face à une classe de fillettes. Mal lui en a pris. Une charmante « fillette » lui a donnée une solide leçon. Et cela, souriante, et même suave. Un régal. Tout n'est pas perdu pour la jeunesse de France. ( LS ).

 

Cette génération n'est pas totalement perdue il y a un espoir

 

https://twitter.com/ChomeurDeKonoha/status/1015220501663440896/video/1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

777videetnéant 03/08/2018 16:02

Il est difficile de défendre la non-violence entre les êtres humains quand on acclame et on fait acclamer le barbouze/nervi Benalla,quand on compte dans ses rangs les députés ( !) psychopathes Avia & Guerrab,quand on organise la mise au pas du parlement qui est pourtant le lieu même de la démocratie.De quelle autorité peut-on se prévaloir ?En lieu et place de la LOI qui peut sanctionner les agissements coupables de certains hommes Mme Schiappa prépare la guerre des sexes et organise la défiance.Afficher la vulgarité ne suffit pas selon Mme Schiappa il faut aussi la revendiquer,en témoigne cette sorte de chronique ("Si souvent éloignées de vous")célébrant la vacuité,la vanité,l'ivresse des responsabilités illégitimes dans l'ombre de Mars et de Jupiter.Nous avons là un exemple parfait de l'imposture de notre temps.Il est urgent que cela change.

Claude Houel 11/07/2018 22:45

Dommage que réaction de marléne ne soit pas enregistrée.
"Tout n'est pas perdu pour la jeunesse de France",certes non mais avant de remplacer les vieux gagas du conseil constitutionnel qui détruisent au jour le jour l'avenir de cette jeunesse,à coup de défense de la PMA et de consécration du principe de fraternité pour encourager le passage des migrants aux frontières...
Nul doute que la petite demoiselle se battra pour défendre le peu que l'"on" lui aura laissé de ce beau pays qui s'extasie à l'unisson devant le gain d'une place au mondial de foot alors que le vrai score,publié le même jour ,est de 7 à 6 au profit de l'Inde, soit la perte d'encore une place des puissances économiques mondiales! Mais chut ne soyons pas rabat joie...