Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) Alain Marsaud, un coup d'éclat salutaire. 2, 3, et 4 ) Cette niaiserie qui esquinte la France !
1 ) Alain Marsaud, un coup d'éclat salutaire. 2, 3, et 4 ) Cette niaiserie qui esquinte la France !
1 ) Alain Marsaud, un coup d'éclat salutaire. 2, 3, et 4 ) Cette niaiserie qui esquinte la France !
1 ) Alain Marsaud, un coup d'éclat salutaire. 2, 3, et 4 ) Cette niaiserie qui esquinte la France !

1 ) Alain Marsaud, un coup d'éclat salutaire. 2, 3, et 4 ) Cette niaiserie qui esquinte la France !

Comme le crime, la connerie a son syndicat. Rares sont ceux qui n'en sont pas membres, il faut leur rendre hommage. La connerie ou sa cousine germaine, la niaiserie, ( ou gniiaaiiiserie, selon la nouvelle orthographe du Scrutateur )

Lisez plutôt cet article paru dansq Le Point.

http://www.lepoint.fr/medias/attentats-en-espagne-alain-marsaud-quitte-le-plateau-de-bfm-tv-en-direct-19-08-2017-2151000_260.php?&m_i=mIE4gGv2upeOeFBkP43bmlAhBwvleAirldD1Yz%2BQhWZFm0UEIFKU7c6GYZidRR%2BrJa4e2w2TjjEpRgOojGkImlTjqjjmmF&boc=95189&M_BT=4230942328#xtor=EPR-6-[Newsletter-Mi-journee]-20170820
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Claude HOUEL 20/08/2017 22:33

Les journalistes défendent bec et ongle leur indépendance.
En quoi sont-ils indépendants quand ils s'abreuvent à la même source, l'afp,sans même se demander si l'info est réelle ?
En quoi sont-ils indépendants quand ils parlent la même langues imposée par leurs bobos milliardaires de patron ?
En quoi sont-ils indépendants quand ils sont aux ordre d'un pouvoir qui les arrose de subventions
publiques,nos impôts,pour leur faire dire uniquement ce qu'imposent quelques élus minoritaires en voix et autres énarques carriéristes ?
Ah si, ils sont indépendants, fiscalement, du bas peuple, puisqu'ils bénéficient de privilèges et autres exonérations qui les en différencient : Voilà leur seule indépendance.
Les journalistes sont comme les pilotes de drones qui se prennent pour St Exupéry, eux se prennent pour des Albert Londres de studio avec un micro en guise de plume.