Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Nous autres chrétiens nous sommes habitués aux insultes et au crachats d'un certain monde. Cela avait commencé par les crachats de la populace, tout au long d'un long Calvaire, et jusque sur la Croix. Il ne faut pas répondre aux crachats par les crachats, même s'il n'est pas interdit de se défendre. Parfois nous avons oublié la Juste auto défense et avons cédé à la tentation si ordinaire, et humaine de la vengeance. On peut nous le reprocher, à juste titre, à condition que ce reproche ne soit pas inspiré par tout autre chose que le désir de « correction fraternelle » dont il est question dans les Evangiles, mais par un hypocrite désir de nous annihiler. Hypocrite désir, que nous connaissons bien et que véhicule actuellement à l'envi, un certain « laïcisme ».

Je pensais à tout cela en lisant l'information que m'adresse une amie de Paris, et que je vous livre toute chaude.

 

LS

 

 

« Le  Pape surprend les ouvriers du Vatican en entrant dans la cantine.


Il a ramassé son plateau et est allé en file d'attente pour la nourriture.


Au grand étonnement de tous, il s'est assis à  une longue table avec
un groupe d'ouvriers et a dit les grâces avant de prendre son repas.


Ensuite ils ont bavardé de choses et autres  en toute simplicité.


Étant arrivé juste après midi, il est resté dans la Salle à  manger
du Vatican pour plus d'une heure, il est ensuite allé remercier le
cuisinier pour le bon repas,  il a donné sa bénédiction à tout le
monde et il a pris part à une photo de groupe avant de quitter. »

 

 

Bonus :

 

Je comprends très bien que l'on ne soit pas chrétien ou que l'on soit athée.

Mais beaucoup moins que l'on situe toutes les religions sur le même plan, ou que l'on considère l'adhésion au christianisme, comme l'indice de l'emprise de la superstition et de l'ignorance. Ce sont là propos de francs maçons, c'est-à-dire de petites ( ou grasses ) crottes, d'après leurs Convents.

L'ignorance n'est pas toujours là où l'on croit. Sinon, comment expliquer que tous les philosophes et savants dignes de ce nom, y compris parmi les matérialistes, comme Karl Marx, aient consacré à l'étude du phénomène religieux des centaines d'heures de recherches et de réflexion.

Et que depuis 2000 ans de très nombreux parmi les plus grands philosophes aient adhéré au christianisme, en toute orthodoxie, Thomas D'Aquin, St Augustin, Descartes, Malebranche, Blaise Pascal, l'immense Leibniz, etc, ou en marge de l'orthodoxie mais avec profondeur et conviction, comme Hegel?

Trop de chrétiens d'aujourd'hui, influencés par le matérialisme ambiant, et la tête de plus en plus enfoncée dans la matière, devraient secouer leur indicible paresse, s'ils veulent se régénérer et sauver les vraies conditions nécessaire au fameux «  vivre ensemble » du ( Censuré ) Lilian Thuram. PSC.

 

LS.

 

 

Quelques belles et profondes images fixes de la Passion du Christ, extraites du film de Mel Gibson, La passion du Christ.

 

https://www.youtube.com/watch?v=ddONpjSswz8

 

La Cène du pape François au milieu des ouvriers.
La Cène du pape François au milieu des ouvriers.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article