Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Que de fois, durant ces dernières semaines n'avons-nous pas entendu les « grands leaders », ceux qui s'autoproclament les porte-parole du peuple français, annoncer la victoire de leur utopie d'une fédération européenne. Ils feraient surgir des réalités historiques leur utopie des Etats-Unis d'Europe. Les socialistes, certes, mais aussi la faction la plus irréaliste de l'UMP, dont M. Alain Juppé, avec toute la morgue qui le caractérise, donnait congé avec hauteur à un homme de bon sens et de culture comme Henri Guaino.

Arrogant, Alain Juppé? Certes! Mais aussi, malhonnête de continuer à se proclamer gaulliste en « oubliant » ce qu'avait dit le général de Gaulle et que je me permet de rappeler en renvoyant aux deux documents qui suivent :

 

( 1 ) De Gaulle / UE : Contre l'Europe supra-nationale & fédérale

 

https://www.youtube.com/watch?v=jO4Dmj4lGqU

 

 

( 2 ) Charles de Gaulle "Cabri, l'Europe ! L'Europe !"

 

https://www.youtube.com/watch?v=zufecNrhhLs

 

En France ( mais aussi dans la plupart des pays d'Europe ) la leçon est tombée ce 25 mai.

Le parti le plus vilipendé par les gens de « l'établissement », le Front National, arrive largement en tête du suffrage populaire. L'UMP, second, subit l'inconvénient de n'avoir pas su choisir entre la ligne du gaullisme dont il continue à se réclamer, et celle du fédérateur étranger que ne nommait pas de Gaulle ( mais dont il était clair qu'il s'agissait des USA ), qui rêve de faire sortir l'Europe réelle ( celle des Etats ), de l'Histoire, pour en faire une zone, un débouché pour son commerce et sa culture, par commission bruxelloise interposée. Une UMP, qui au soir de ce revers , ne pense qu'à une chose, régler des comptes au sommet pour le contrôle du....parti : Fillon contre Copé ( et Juppé en embuscade! ).

Quant au parti socialiste, sa déculottée est magistrale, et particulièrement humiliante. « Démocrates » comme sont ses pontes, ils ont déjà annoncé leur volonté de persévérer dans leur politique. LUI président, perdure dans la gadoue, et plus averti en matière de petites blagues que de références antiques il semble ignorer l'adage latin « Quos vult perdere Jupiter, dementat »! ( Ceux que Jupiter veut perdre, il les rend fou. ).

Des mois, et des proches années qui viennent, il faudra sortir des fausses façons de poser les problèmes, et envisager les alliances entre partis, mouvements et personnalités, même de gauche, qui n'ont pas perdu le sens du réel. Par delà les formules, et les « petits mots » du quotidien politique, il faut avouer qu'il y a plus de points communs entre une Marine Le Pen, et un jean-Pierre Chevènement, qu'entre la première et un Juppé ou un Hollande.

Et il faudra que le FN comprenne qu'une alliance est indispensable entre ses forces, et celles de la fraction forte ( la droite forte de l'UMP ), et aussi les forces moins réduites que ne pourraient le laisser croire ces élections des « petits » partis ( « petits » parce que manquant des soutiens financiers, notamment ), le PCD, le parti de M. Dupont-Aignan ( Debout la France ), etc.

Et il faudra une presse plus libre, plus indépendante. Ici, je garderai, à la petite échelle du Scrutateur mon indépendance absolue à l'égard de tous, y compris, évidemment, ( que personne ne s'y trompe ) à l'égard du « vainqueur » de ce jour, le FN.

 

E.BOULOGNE.

 

 

L'essentiel du scrutin du 25 mai :

 

Vers 22 heures, les prévisions de résultats de 7 grandes régions sur 8 étaient connues. Dans le détail, selon des estimations Ipsos/Steria, le FN arriverait en tête dans la plupart des circonscriptions: symbole de ce succès, la liste menée par la présidente du FN obtiendrait 32,6% des voix dans le Nord-Ouest. Mais c'est le cas aussi dans l'Est (Florian Philippot, 29,2%), dans le Sud-Est (Jean-Marie Le Pen, 28,9%), dans le Sud-Ouest (Louis Aliot, 23,7%), dans le Massif central-Centre (Bernard Monot, 24,2%).

Dans l'Ouest, la liste FN de Gilles Lebreton (18,2%) serait, elle, devancée par celle de l'UMP Alain Cadec (19,7%). En Ile-de-France, la liste d'Aymeric Chauprade (17,4%) le serait par celle d'Alain Lamassoure (UMP, 21,3%).

D'environ 4% au niveau national avec le second, l'UMP, il est parfois impressionnant dans le détail des circonscriptions. Marine Le Pen écraserait de 15 points son rival UMP Jérôme Lavrilleux dans le Nord-Ouest, Jean-Marie Le Pen de près de 8 points son opposant UMP Renaud Muselier dans le Sud-Est.

 

 

Je voudrais vous communiquer cet article d'Alexis Brézet, directeur général des rédactions du Figaro. Article très remarquable, dont je partage presque toutes les vues.

 

 

Un 21 avril européen, par Alexis Brézet.

 

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/05/25/31001-20140525ARTFIG00222-europeennes-l-onde-de-choc.php

Elections européennes : Un séisme pour les nuées fédéralistes, et le conformisme de la pensée unique
Elections européennes : Un séisme pour les nuées fédéralistes, et le conformisme de la pensée unique
Elections européennes : Un séisme pour les nuées fédéralistes, et le conformisme de la pensée unique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

le page de la reine 28/05/2014 06:24

la France du bipartisme a vécu, place désormais au tripartisme avec un FN offensif et ragaillardie par la confiance populaire que lui témoigne le peuple de France. 25% des voix est un score jamais atteint par cette formation politique.
Si l'UMP des "affaires" ne vole pas en éclat après le scandale "bygmalion" dévoilé par les médias, elle est au bord de l'abyme suite à la démission de son chef controversé J-f copé. Ce nouveau pavé dans la mare des affaires, éclabousse un Nicolas Sarkosy qui prépare sa ligne de défense dans un stratégie de reconquête du pouvoir ou sa crédibilité est fortement .atteinte. affaire à suivre.
quand au PS-RG ,avec ses 14,20%des voix ,il n'est plus en mesure de se positionner sur un échiquier politique, ou cette victoire de la reine du FN risque d'acculer François Hollande dans ses retranchements jusqu'au mat final de 2017 !
Enfin ! un moment tant attendu! une fracture de taille! dans cette forteresse UMPS de la pensée unique, ou le pouvoir du peuple a été savamment confisquée par une oligarchie sans projets d'avenir et plus encore, sans valeurs spirituelles et morales dans une France sans âme en déliquescence.
le mérite de Marine Le Pen a été de redonner vie et espoir à ceux qui ne croyaient plus pouvoir retrouver ce sursaut, cet élan partagé, cette flamme grandissante qui fait la force d'un peuple et de toute une civilisation.
j'ose croire que le FN ne trahira pas cette France d'origines diverses ,qui lui a donné sa confiance, unie avec lui dans ce combat là!

Ch Etzol 26/05/2014 23:05

Ce qui est tragique pour notre pays, c'est que la langue de bois et l'arrogance des partisans continuent. Nulle remise en question, nul retour sur soi, nul mea culpa, nulle décence,nulle humilité. des "chefs"; dans la guerre des clans,aujourd'hui. Toujours la même fuite en avant,vers plus d'absurde.
Mais on assiste ce soir, médusé et triste, aux larmes contenues d'un homme jeune, entrainé et broyé par un système où le pouvoir comme seule fin justifie tous les actes, tous les mensonges, tous les abus,toutes les trahisons. QUEL QUE SOIT LE BORD, nouveau scandale contre nouvelle affaire...relayés par les médias
Qu'est-ce que cette liberté sans quête de Vérité? Cette égalité sans aspiration à la Justice ; ou cette fraternité sans nulle Charité ?
Comment gouverner sans rigueur et exigence personnelle vers le Bien , pour conduire une nation vers le meilleur d'elle-même, quand plus aucune des Lois qui fondent la vie de la cité ne se réfère à des principes immuables exigeant respect de tous.
Avant de vouloir peser sur l'Europe, peut-être faudrait-il rendre d'abord une dignité à la France.

Cactus 26/05/2014 15:00

Des alliances seront nécessaires pour que le FN bouscule les deux grands partis endogames.