Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

D'après notre confrère Politiques publiques :  Mis en cause dans l’enquête de Médiapart sur le CEREGMIA et l’Université Antilles Guyane, Victorin Lurel réagit à travers un droit de réponse au site national. Il y défend la position du gestionnaire des fonds Interreg qu’il était lors du traitement des dossiers du laboratoire d’études, rappelle « la lourde insistance » de Serge Letchimy en « défense des intérêts de la Martinique », et indique être prêt à s’associer à toute action en justice dans le cas où l’enquête démontrerait des malversations. 

 

Lire la suite ICI : http://politiques-publiques.com/martinique/ceregmia-lurel-evoque-lourde-insistance-letchimy/

UAG/CEREGMIA : V.Lurel semble vouloir se démarquer de Serge Letchimy.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ch Etzol 27/05/2014 07:23

"deniers publics dépensés dans le respect des règlementations..."
Alors M. Lurel,que sont devenus les fonds envoyés par la métropole à la Région Guadeloupe dans le cadre de la décentralisation, avec obligation légale de les reverser, pour leur fonctionnement, aux Lycées Catholques sous contrat d'association avec l'état, pendant toute la précédente mandature de vos amis socialistes à la tête de cette région?
La manif pour Tous doit se plier aux lois de la République,mais vous et vos amis, non ? Ah, on a toujours mieux affaire avec l'argent du contribuable que d'assumer la scolarité de ses enfants, surtout s'ils commettent le crime d'être catholiques!
Probablement l'Enseignement Catholique n'était pas un assez gros "gibier" à l'époque, pour la chasse aux scandales de médiapart.
Par ailleurs, c'est certainement la même finesse qui vous fit vous abstenir courageusement au Congrès qui décidait du statut de notre département-région,...pour ensuite vous faire le chantre du "non" au moment du vote de la population.
Ce doit être cela qui est considéré aujourd'hui comme de la haute voltige politicienne, mais qui oscille en réalité entre lacheté et trahison; des électeurs d'abord qui,inlassablement à chaque consultation, réitèrent leur volonté de rester français, des intérets réels de la Guadeloupe ensuite. A quoi cela sert-il qu'ils vous donnent mandat pour les représenter puisque vous n'avez pas le courage de dire ce qu'ils affirment par leur bulletin de vote ?