Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

La voix des lecteurs.

 

 

 

( Voici une rubrique du Scrutateur, qui doit vous intéresser. Elle ne fait pas double emploi avec les commentaires d'articles. Ceux-ci, en augmentation lente, mais constante, est faite de vos réactions aux articles.

« La voix des lecteurs »vous donne la parole, la possibilité d'enrichir notre blog de vos idées, réflexions, poèmes, réactions propres à l'actualité en général.

Bien entendu je ne publierai que ce qui ne s'en prend pas, éventuellement, aux personnes, au-dessous de la ceinture comme on dit.

Les articles signés seront plus particulièrement bien venus. Mais il y a, je le sais d'excellentes raisons, qui ne relèvent pas de la couardise, mais plutôt de ce qu'on appelle le devoir de réserve, à l'anonymat, ou au pseudonyme. Ces articles seront pris en compte. Mais il faudra, que je puisse identifier les expéditeurs de façon précise. Ma discrétion à leur égard étant assurée.

Maintenant, chers lecteurs, à vous de jouer.

 

Edouard Boulogne) .

 

 

 

 

La voix des lecteurs-copie-1

 

 

 

(I) Peut-on faire confiance à nos élus?

 

Des vœux du Président de la République, retenons en particulier ceci : « Les Guadeloupéens veulent se retrouver et veulent
par-dessus tout restaurer l’image de la Guadeloupe qu’une petite minorité a malheureusement abîmée. »


Observons que la petite minorité en question n’a pas été nommément désignée. Et comme on n’ose penser que le Président de la République puisse un seul instant se rallier aux délires criminels
des postulants à la souveraineté dans la dictature sur l’île aux belles eaux, on ne pense pas une seul seconde qu’il ait voulu se référer à une certaine minorité qualifiée d’esclavagiste par
les agités de l’agitation. C’est bien le LPK (et autres saboteurs de l’ordre public, de la liberté d’aller et venir et de la liberté d’entreprendre à la Guadeloupe) qui étaient visés par le
Président de la République. Du reste, tout le monde sait que le LKP est nocif et dangereux pour le bien-vivre à la Guadeloupe, et, puisque tout le monde le sait, le Président a jugé inutile de
préciser de qui il s’agissait. Il faut aussi reconnaître que s’il avait nommément cité le LKP, il aurait été obligé de dénoncer aussi un certain Secrétaire d’État, promu pendant 44 jours
secrétaire honoraire du LKP. Le soutien actif que celui-ci a – volontairement ou involontairement – apporté au LKP, n’est plus à démontrer, en tout cas, pas aux milieux socio-professionnels
guadeloupéens qui ont pu le vérifier en situation, notamment à Basse-Terre au cours de très éprouvantes réunions à la préfecture : le mot “outrances répétées” ne serait pas déplacé pour
qualifier ce qu’ils ont pu observer.


Évidemment, il faut faire semblant de ne pas s’en être aperçu (pour fluidifier les relations avec le pouvoir). Mais on ne peut pas faire semblant de ne pas s’apercevoir de l’insistance avec
laquelle plusieurs Présidents de la République (au moins deux) semblent s’être ralliés - en apparence ou en réalité - aux postures des autonomistes de conviction ou de pseudo autonomistes du
genre opportunistes, ou encore d’indépendantistes radicaux en tenue camouflée d’autonomistes pragmatiques et dynamiques tournés vers l’action novatrice, qui mettent sur le compte des
institutions leur refus de servir leurs électeurs en l’état. Ces derniers attendent de changements statutaires une excroissance de leur pouvoir, et, en réalité, de leur domination, feignant de
ne pas trouver dans les institutions actuelles des moyens dont la Réunion, par exemple, s'accommode parfaitement, et avec succès. Ce sont des hommes, et non des institutions qu'il faut attendre
des résultats, ne l'oublions pas.


Comme dit le Président de la République : ce sont des affaires sérieuses qui vont bien au-delà de la gauche et de la droite, et qui vont – pardon de le dire – bien au-delà de son mandat.


La grande question est : quelle confiance peut-on avoir en nos élus ?

 

(II) Houria Bouteldja
castets jj
Bonjour Mr Boulogne,
Ecoutant cette personne sur RMC dans les Grandes Gueules, j'ai été interpellé par une haine féroce anti-blanc, doublée d'une dhiarrée verbale qui interdit toute franche explication.
Elle est constante dans son approche simpliste, anti-colonialiste à visée internationale.
Sur son site, Les Indigènes de la République, on retrouve aussi R.Confiant.
Pour info sur le féminisme entre autres :
http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=1140

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article