Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

En marge du sport : Evra et Thuram s'affrontent. 

 

thuram_lilian.jpg

 

 

Pourquoi Thuram remet-il de l'huile sur le feu?» 

Mots clés : Équipe de France, Mondial 2010, Patrice Evra, Lilian Thuram

Par Cyrille Haddouche
09/08/2010 | Mise à jour : 08:32 Réactions (20)

INTERVIEW - Patrice Evra, capitaine des Bleus lors du Mondial, sort du silence en exclusivité pour Le Figaro, et évoque ses relations difficiles avec Lilian Thuram.

http://www.lefigaro.fr/icones/coeur-.gif

Ciblé par Lilian Thuram, qui a demandé son bannissement définitif de l'équipe de France lors du Conseil fédéral du 2 juillet dernier avant d'obtenir son passage devant la commission de discipline de la fédération vendredi, Patrice Evra se montre surpris par la position radicale du champion du monde 1998. «Je l'ai appelé pour lui demander des explications. Il ne m'a pas répondu. Je lui ai alors laissé un message assez salé. Il m'a laissé par la suite un message en feignant de ne pas savoir que c'était moi qui l'avais contacté.» Avant de préciser: «Il est libre de dire ce qu'il veut, mais il aurait dû chercher à dialoguer avec moi avant. Dans une interview qu'il a donnée par la suite, il a répété ses propos et affirmé qu'il m'avait appelé et que je n'avais pas daigné lui répondre. C'est faux.»

 

Evra.jpg


Patrice Evra insiste. «C'est facile de dire qu'avec un autre capitaine que moi les choses se seraient déroulées différemment… Il a sali mon nom sans chercher à savoir ce qui s'était passé. Lilian se prend à la fois pour le nouveau sélectionneur, le président de la fédération et le président de la République. Il se comporte comme le leader du foot français en mettant son départ dans la balance s'il n'y a pas de sanction.» Une première banderille.

«Ce que l'on a fait en Afrique du Sud est grave. Pourquoi remettre de l'huile sur le feu? Ce n'est pas le rôle d'un membre du conseil fédéral. Il est temps que Lilian arrête de jouer un rôle qui n'est pas le sien en disant que les Bleus contribuent à faire augmenter le racisme. Il ne suffit pas de se balader avec des livres sur l'esclavage, des lunettes et un chapeau pour devenir Malcolm X…» Puis de s'attaquer au modèle d'exemplarité que Thuram tend à incarner: «En dépit de ses beaux discours sur l'absence d'états d'âme, Thuram avait refusé de s'échauffer avant le match décisif contre l'Italie lors de l'Euro 2008. Il venait d'apprendre qu'il n'était pas titulaire… À l'époque, il jouait aussi l'amnésique en interpellant certains joueurs uniquement par “oh ! jeune”.»

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article