Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

De la grève à la subversion politique.

 

greve-copie-1.jpg

 

 

( Les grèves, en métropole sont de moins en moins orientées vers la protestation contre une réforme prétendûment injuste et maladroite. Elle relèvent de plus en plus de manipulation subversive, et de la démagogie, où déjà le parti socialiste, apprenti sorcier, se trouven dépassé par l'extrême gauche qui ne recule devant aucun moyen ( par exemple l'utilsation insensée des jeunes voyous venus de la banlieue.

Pour éclairer certaines lanternes, et contrebalancer la désinformation, voici quelques liens ).

 

 

 

 

http://webmail1f.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=7763&check=&SORTBY=1

 

Lettre du 20 octobre

Chers amis,

Face aux blocages et à la radicalisation du mouvement, les militants de l'UNI et de Stop la grève n'ont pas ménagés leurs efforts. Leurs actions dans les facs, les lycées et devant les gares ont permis de faire entendre la voix des français hostiles aux grèves. Les médias ont, d'ailleurs, relayés nos actions et sur internet plus de 200 000 personnes ont vus nos vidéos.

Cordialement

Olivier Vial (Président de l'UNI)

Soutenez l'action de nos militants en adhérant à notre association (via internet ou en téléchargeant un bulletin d'adhésion). Vous pouvez aussi nous adresser un don.

Vous recevrez un reçu fiscal vous permettant de déduire 66 % du montant de votre don ou de votre cotisation de vos impôts.

 

Déjà 12 510 signatures !

Vous aussi signez notre pétition pour exiger que les adultes qui poussent de jeunes mineurs à des actions violentes soient sanctionnés. Signez la pétition

 

Pétition pour la levée des blocages des raffineries

Les 52 000 signataires de la pétition en faveur de la levée des blocages des raffineries ont été en partie entendus par Nicolas Sarkozy.

Continuez à faire signer cette pétition jusqu'à ce que tous les dépôts et les raffineries soient débloqués.

Stop la grève a bloqué le PS

Les militants de l'UNI et du collectif Stop la grève ont symboliquement bloqué le PS, mardi 19 octobre.

Les collectifs « Stop la grève » rassemblent aujourd’hui plus de 50 000 membres.Lire la suite

 

Les médias parlent de nous

 

 

L'UNI Lycée a dénoncé l'instrumentalisation des lycéens sur LCI. Extrait vidéo.

 

 

Rémi Martial, président du Mouvement des étudiants, mouvement proche de l’UNI était opposé à Julien Dray, député socialiste de l’Essonne. Extrait Vidéo

Le comité "stop la grève", émanation du syndicat de droite Uni, a apposé des affichettes sur les vélib’ de la capitale pour protester contre la grève dans les transports en commun. Lire la suite

 

Olivier Vial : "Les lycéens sont instrumentalisés dans un combat qui n'est pas le leur" Lire la suite

 

Nos dernières campagnes

 

UNI, 34 rue Emile Landrin 92100 Boulogne - 01 78 16 40 30

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bourdelat 24/10/2010 15:31



Le parti socialiste ressent bien dans le confllit actuel sur les retraites la perte de sa crédibilité et surtout les limites de son action par ses propositions ; la retraite à 60 ans,
les 35 heures, l'augmentation des impôts, de la TVA, la haine du riche qui doit payer. Ce bouclier inadapté mais classique lui permet de ne pas avancer et de rester sur les acquis.


Impuissant dans ses concepts, prisonnier des avantages sociaux inavoués ce parti est  finalement très conservateur. L'immobilisme prêché est compensé par un activisme forcené
de ses extèmes qui n'ayant pas le crédit des urnes prennent en otage toute une population active.


Par sondages répétés on fait croire à un désordre bon enfant, reconnu utile par les français et donc justifié.


Cette façon de procéder rappelle un épisode tragique de l'Histoire. Sentant la bataille perdue, HITLER en 1945 , alors que BERLIN agonise  sous les bombes, envoie une jeunesse
se faire massacrer au nom d'une idéologie.