Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Irma : des secouristes alsaciens s'envolent pour la Guadeloupe

Huit Bas-rhinois ont quitté Strasbourg cette après-midi pour rejoindre Paris. Ils décolleront demain dans un convoi de secouristes Français pour venir en aide aux sinistrés de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. 

 

( http://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/irma-secouristes-alsaciens-s-envolent-guadeloupe-1326757.html ).

 

 

Le passage de l'Ouragan Irma a fait de nombreuses victimes, les dégâts sont à peine estimables pour l'heure. 

© Carte localisant la trajectoire d'Irma, le 11 septembre, avec sa trajectoire prévue jusqu'à mercredi 00h00. / SOPHIE RAMIS, KUN TIAN, THOMAS SAINT-CRICQ, WILLIAM ICKES / AFP

Une situation de grande ampleur et des conditions logistiques compliquées : c'est dans ce contexte que la Croix-Rouge déploit tant que faire se peut ses moyens de réponse à la catastrophe. 


 



Dans le Bas-Rhin, ils sont huit de la Croix-Rouge à être partis ce mardi. Un convoi de 70 secouristes français s'envolera de Paris demain pour la Guadeloupe. L'avion sera chargé d'une centaine de palettes contenant des biens de première nécessité. 

Leur mission sur place devrait durer une
dizaine de jours. Des secouristes alsaciens pourraient également être appelés en renfort. C'est la première fois que la délégation départementale est ainsi sollicitée sur un terrain extérieur. 

La Croix-Rouge appelle aux dons d'argent, plus utiles que ceux en nature, pour répondre à la catastrophe. 

Huit Alsaciens s'envolent ce mercredi

 

 

 

Les secouristes bas-rhinois de la Croix-Rouge




Certains sont d'ores-et-déjà déployés sur le terrain : 




 

Irma : le lourd bilan

Six jours après son passage, c'est l'un des sinistres les plus importants de ces dernières décennies.

  • Pour l'heure, au moins quarante victimes ont été recensées 
     

  • Le cyclone est passé en catégorie 5 soit le niveau d’alerte maximum de l'échelle Saffir-Simpson  : vents supérieurs à 249 km/h; phénomène rare qui peut faire s'effondrer des immeubles
     

  • A Saint-Martin, près de 95% des bâtiments sont endommagés. Saint-Barthélémy souffre d'une destruction à 70% de son bâti. 45 000 personnes vivent dans cet arrondissement de la Guadeloupe 

  • Moins d'un bâtiment sur deux est assuré à Saint-Martin 

  • 1,2 milliard d'euros : c'est l'estimation du coût des dommages en Guadeloupe, quasiment le double de l'ouragan Hugo qui avait dévasté le département d'Outre-mer en 1989 
     

  • Le président de la République est arrivé aux Antilles françaises hier mardi.

  •  

 

 

 

Commenter cet article