Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Forigolé : Dialogue surpris entre Cazeneuve et Taubira.
Forigolé : Dialogue surpris entre Cazeneuve et Taubira.

Cazeneuve : Je m’en vais t’envoyer au trou tous les zigomars de Riposte laïque !!!

Taubira : Comment ? On s’était mis d’accord pour que je libère illico les rares que tu embastillais.

Pas eux ! Ils troublent mon ordre public personnel.

C’est pas gagné pour trouver un avocat, je me suis mis sur le dos tous les barreaux du pays.

Les seuls barreaux qui m’intéressent, ce sont ceux derrière lesquels je veux voir Cyrano et sa clique !

Qu’est-ce qu’on peut inventer comme prétexte ?

Ils ont écrit que j’étais nul !

Euh…ils ont pas franchement tort…

Ben justement, c’est pour ça ! Je me suis moqué de la petite taille de Sarko (1) alors que je suis moi-même grand comme trois burnes à plat ventre , personne n’a relevé. On s’est gaussé de la casquette en peau de fesse de Juppé alors que c’est moi qui la lui ai vendue, c’est passé ! Et maintenant ils me traitent d’islamo-fellateur, malgré mes aphtes récurrents.

Depuis quand tu as des aphtes ?

Ben…depuis que je suis ministre de l’intérieur et des cultes, faut savoir faire des concessions.

En plus le personnel pénitentiaire commence aussi à grogner, ça va être dur de faire garder tes types.

Matons les matons ! Ils n’auront qu’à avancer de dix centimètres pour se mettre eux-mêmes au placard.

Et qui va garder les gardiens ?

Les flics… ?

Ils peuvent plus me blairer, j’ai tout fait pour ça !

Parce que tu crois que moi, ils m’aiment ??? Se faire détester par toutes les corporations, c’était bien le but recherché, non ? En nous rendant parfaitement exécrables, on ne pouvait faire évoluer la situation que vers le moins pire.

J’ai plus de métier que toi, ça fait un moment qu’on prend les français pour plus cons qu’ils ne sont.

Bon ben si ça dérape, on prend tout ce qu’on a amassé et on se casse en avion au bout du monde.

Dur dur, à Air France aussi ça grippe.

Dans le pire des cas, je me fais pousser la barbe, tu te mets un voile et on va se planquer chez Daesh. J’ai mes entrées.

(1) Authentique.

 

 Jacques Vinent

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article