Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

C'est excellent. Mais......
C'est excellent. Mais......
C'est excellent. Mais......

C'est excellent. Mais......

J'ai vu, ce midi sur la chaine LCI le défilé de Musulmans protestant contre le terrorisme islamique. Ces gens semblaient sincères, et ils affichaient la mine imposée par les circonstances.

C'est la première fois, et il faut s'en réjouir, mieux vaut tard que jamais.

J'ai réagi comme, je le pense, un très grand nombre de Français. Je veux dire par la sentimentalité. Pour l'instant, les Français, malgré la tentative constante d'éradication du christianisme chez nous, émanant du laïcisme ( je n'ai pas dit de la laïcité qui est au laïcisme ce que devrait être l'islam à l'islamisme si cette distinction que l'on peut faire – et que l'on fait – tient la route ) qui est opérée par nos gouvernants et des groupes de pression tels que la Franc-maçonnerie depuis la fin du XIX ème siècle, les Français donc, y compris ceux qui se disent athées, demeurent imprégnés de l'attitude chrétienne face à l'étranger, même ennemi. « Sois accueillant pour l'étranger, car toi aussi, un jour, tu seras étranger ».

Aussi accueillons-nous « avec sentiment » les étrangers, comme y insistait encore récemment le pape François face à l'arrivée en Europe de centaines milliers d'étrangers en majorité musulmans. ( http://www.lescrutateur.com/2016/04/le-pape-francois-et-les-immigres-mediterraneens-le-monde-chretien-partage-a-t-il-raison-de-s-inquieter.html ).

J'ai donc eu pour premier mouvement, le bon sentiment, que je disais.

Comme beaucoup j'ai pensé " ENFIN ! ". Car, en dépit de ce raconte le journal Le Monde, ces concitoyens, ne s'étaient guère manifestés jusqu'ici. S'il en avait été autrement, dans le climat médiatique que nous savons, nous aurions été abreuvés de reportages sur l'évènement.

Il y avait bien eu une tentative peu après les attentats de novembre 2015, un appel à manifester au Trocadéro avait été lancé. Il rassembla une...trentaine de personnes !

On peut comprendre cet abstentionnisme soit comme une collusion avec l'ennemi, soit comme une crainte de représailles de la part de ce dernier. Il faut sans doute prendre en considération cette double causalité.

Aujourd'hui, les mécontents ont osé. Et je m'en réjouis. Je suis de ceux qui considèrent que l'on ne renverra pas « chez eux » six millions de musulmans.

D'autant plus qu'un sixième de ceux-ci sont des Harkis, ou leurs descendants qui ont choisi la France en 1962, dans des circonstances dramatiques, et y vivent sans faire plus « d'histoires » que les Français des « souches » les plus anciennes.

Mais il va de soi que ces Français de « souches » nouvelles doivent s'assimiler, - avec leur religion – à la société française, majoritairement chrétienne de par son histoire, société qui, en principe,  est laïque ( non laïciste ).

 

Pour qui réagit à l'évènement de ce jour, dont nous parlons, autrement que sentimentalement, c'est là que se posent les vraies questions. Cette assimilation est-elle possible? Vu la nature de l'Islam, le Coran et sa tradition, cela est-il possible?

Ne comprennent pas le sens de la question ceux qui n'ont plus aucune culture religieuse, qui assimilent les imans aux bons pères, les fatmas aux femmes européennes, avec juste des coutumes différentes, sans percevoir le sens de ces coutumes et leur possible ( en fait bien réelle ) incompatibilité avec les nôtres, et les risques de confrontations qui peuvent s'ensuivre etc. Ces distinctions n'impliquent de ma part aucun mépris à l'égard des gens dont je parle. Je renvoie ceux qui le voudront bien à l'étude suivante que j'ai publiée ici même, mais que beaucoup de gens ont ignoré parce qu'elle est longue, comme le veut le sujet, ( http://www.lescrutateur.com/page-le-texte-du-jour-la-nature-de-l-islam-7219907.html ) mais qu'il faut lire cependant pour comprendre la gravité des problèmes qui se posent aujourd'hui à la France, tout « racisme » ou « islamophobie » mis à part, et en ce qui me concerne absolument récusés.

 

Une autre question indispensable, et incompatible avec l'analyse sentimentale, et du rassemblement de ce jour, et du problème que nous pose l'installation en France de millions de personnes étrangères par leurs cultures et par leurs religions, est celle-ci, en apparence moins importante, et subsidiaire : QUI ETAIT DERRIERE ces manifestants, y compris les plus sincères.? Qui organisait, finançait, et même, allez savoir, tirait les ficelles ( s'il y en avait, et ce n'est pas impossible ).

Ces questions ne doivent pas être considérées comme inspirées par la haine, la xénophobie, et quelque autre des mots utilisés comme repoussoirs sur la majorité des médias.

Se profilent derrière ma question ces groupes d'influence internationaux ( promoteurs du mondialisme ) qui ont remplacé en occident le communisme et qui veulent une nouvelle société qui comblerait leurs voeux de création de sociétés multiculturelles, ( « multiculturel » est un de ces mots qui comblent d'une joie orgasmique ceux qui le répètent comme des mantras ayant l'impression probablement qu'ils en sont magiquement transformés en paragon de culture ) qui conviendraient tout à fait à leur vision de l'homme considéré comme matière première du pouvoir, le leur évidemment.

Le multiculralisme en France, en Angleterre, en Allemagne, etc, c'est la fin des nations qui constituent, encore, des entités fondées sur l'histoire, et des traditions, avec lesquelles le matérialisme économique aimerait bien ne plus avoir d'histoires, parce que ce qu'elles ont d'original est de nature à résister aux objectifs strictement économiques et financiers.

Le multiculturalisme est d'ailleurs, lourd de menaces redoutables, de guerres civiles notamment ( Voir : http://www.lescrutateur.com/page-7639405.html ).

 

Voici donc, et j'abrège, ayant déjà été trop long, les réflexions que m'inspirent les « bons musulmans » de ce matin. Par delà cette manifestation au demeurant nouvelle et sympathique, il faut voir ce qui est en jeu. Cessons d'être de bons petits garçons et de bonne petites filles qui « le coeur joyeux et sincèèèère » battent des mains comme les bons petits epsilons du Meilleur des mondes, d'Huxley, quant ils voient M. Hollande se précipiter dans les mosquées après chaque attentat en psalmodiant «  pas d'amalgame, pas d'amalgame ».

L'attitude morale, que j'approuve je l'ai dit en commençant, est insuffisante et même dangereuse si ceux qui l'adoptent, ne saisissent pas qu'elle doit être subordonnée à une analyse politique, de la politique dont on oublie actuellement le vrai sens ( pour la confondre avec la politicaillerie de nos politicards ), et qui n'est pas compatible avec la sentimentalité des « enfants de Marie », et même des « aînés  de Marie », encore moins des enfants de choeur.

C'est un domaine où l'on doit affronter les monstres froids du calcul égoïste.

Gniaiiis, ( pardon, niais. PSC ) abstenez vous d'en faire.

Allez jouer !

 

Le Scrutateur.

 

BONUS :

 

Il m'a semblé que la fable de La Fontaine Le rat de ville et le rat des Champs pouvait servir de complément à mon propos de ce soir.

La voici :

 

Autrefois le Rat de ville
Invita le Rat des champs,
D'une façon fort civile,
A des reliefs d'ortolans.

Sur un tapis de Turquie
Le couvert se trouva mis :
Je laisse à penser la vie
Que firent ces deux amis.

Le régal fut fort honnête,
Rien ne manquait au festin ;
Mais quelqu'un troubla la fête,
Pendant qu'ils étaient en train.

A la porte de la salle
Ils entendirent du bruit ;
Le Rat de ville détale, 
Son camarade le suit.

Le bruit cesse, on se retire :
Rats en campagne aussitôt ;
Et le Citadin de dire :
Achevons tout notre rôt.

C'est assez, dit le Rustique ;
Demain vous viendrez chez moi.
Ce n'est pas que je me pique
De tous vos festins de roi ;

Mais rien ne vient m'interrompre ;
Je mange tout à loisir.
Adieu donc ; fi du plaisir
Que la crainte peut corrompre !

 

Mais, le sens politique, le bon sens tout simplement obligent à la prudence (et à la lecture attentive, et honnête de l'article ci-dessus ) surtout qiuand on pense que dirigeants sont symbolisés par la cinquième image, celle de la niaiserie. !
Mais, le sens politique, le bon sens tout simplement obligent à la prudence (et à la lecture attentive, et honnête de l'article ci-dessus ) surtout qiuand on pense que dirigeants sont symbolisés par la cinquième image, celle de la niaiserie. !

Mais, le sens politique, le bon sens tout simplement obligent à la prudence (et à la lecture attentive, et honnête de l'article ci-dessus ) surtout qiuand on pense que dirigeants sont symbolisés par la cinquième image, celle de la niaiserie. !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

christine 23/06/2016 11:34

question : les anglais , italiens , espagnols, ............ juifs, catho, protestants,.........ont manifeste tous ensemble !!! pourqui les musulmens ont des manifs a part ????????????????

christine 23/06/2016 11:32

question que je me pose : Les italiens , les allemands , .... , les juifs, les protestants .... ont manifeste tous ensemble !!!!!! pourquoi les musulmans manifestent a part ?????????????

anne onyme 21/06/2016 16:11

Peu importe je les veux pas chez moi la France est pas un pays de foulards et de djellabas

lenu 23/06/2016 03:39

Entierement dacord